|

Mot-clé - combustible

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 22 octobre 2020

A partir de fin octobre, deux camions par semaine pendant 16 semaines vont traverser toute la France en diagonale chargés de produits radioactifs mortels à destination de l'EPR de Flamanville. La riposte s'organise...

Partagez ! Partage

tansport_nucleaire_EPR.pngLe serviteur officiel du lobby nucléaire - l'Autorité de Sûreté Nucléaire -  vient de donner ce 8 octobre son feu vert à la réception et à l'entreposage en piscine sur le site de  l'EPR de Flamanville des produits de fission (combustible) fabriqués dans notre région (Tricastin, Marcoule, Romans/Isère). Alors que ce réacteur atomique n'a toujours pas reçu une autorisation de fonctionnement et accumule les malversations et défaillances dans sa construction : à partir de fin octobre au départ de Romans sur Isère, deux camions par semaine pendant quatre mois vont traverser toute la France en diagonale chargés de produits radioactifs mortels. Des actions pour empêcher ce crime organisé sont prévues tout au long du parcours par les antinucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 16 décembre 2019

Areva/Orano : découverte de défauts de conception et de fabrication du Mox

Partagez ! Partage

crayon-uranium_recateur_Cattenom.jpgDes défauts de fabrication des crayons de "Mox"d'Orano/Areva viennent d'être découverts : les pastilles contiennent trop de plutonium et dans les crayons la réaction nucléaire est plus forte à certains endroits qu’à d’autres. Et 22 réacteurs nucléaires continuent à fonctionner en France avec des pastilles de Mox surdosées en plutonium et des crayons mal conçus générant des flux de neutrons non homogènes et donc encore plus risqués. Et ces défauts étaient connus de EDF depuis... 2016 !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 15 août 2018

Ukraine : un des 15 réacteurs nucléaires passe aux mains des USA pour son "combustible". Areva-Orano est dans le coup !

Partagez ! Partage

ukraine-usa.jpgL'Ukraine nucléarisée se livre aux Etats-Unis. Le réacteur numéro 3 de la centrale de Ioujnooukraïnsk dans le sud de l'Ukraine, fonctionne désormais uniquement avec des produits de fission atomique livrés par l'américain Westinghouse... filiale en faillite du japonais Toshiba. Le français Areva-Orano est partie-prenante de l'opération !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 28 juillet 2018

Marcoule-CEA : incident nucléaire-risque de criticité sur le réacteur de recherche "Phénix" en cours de démantèlement

Partagez ! Partage

2018-07-15_Phenix-Marcoule_demantelement_incident-criticite_site_3.JPGLe réacteur de recherche à neutrons rapides et sodium Phénix/INB n°71 du Commissariat à l’énergie atomique à Marcoule fait encore parler de lui. En mal. On y a frôlé le risque de criticité lors du déplacement d’étuis d’aiguilles de produits de fission. L'incident détecté en interne le 19 juin 2018 n'a été mentionné par l'ASN sur son site internet que le 5 juillet 2018. La transparence et l'information des riverains ne sont toujours pas à l'ordre du jour. Les menaces et atteintes sanitaires : si.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 18 juillet 2018

Incident nucléaire au Tricastin dans la "piscine" d'entreposage des produits usés de fission atomique

Partagez ! Partage

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses.jpgUn incident nucléaire, classé au niveau 1 sur 7 par l'ASN s'est produit sur le réacteur n°1 de la centrale atomique du Tricastin. Alors que cet incident est en cours depuis le 7 juin ce n'est que le 28 juin qu'il a été déclaré officiellement et discrètement à l'Autorité, EDF ne s'en étant aperçu que le 23 juin. Le public et les riverains, eux, n'en savent toujours rien. Ce sont deux ventilateurs du système de ventilation du bâtiment d’entreposage des déchets de fission nucléaire en charge d'éviter les rejets radioactifs dans l'air qui sont en cause. Rejets ? pas rejets ? la roulette russe du nucléaire se banalise et se poursuit jusqu'au grand "boum" final...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 30 novembre 2012

Sur radio-osmose : débat contradictoire du CAN84 avec le CEA Marcoule, le vice-président EELV du Conseil Général de Vaucluse

Partagez ! Partage

logo_radio-osmose.jpgInvité impromptu de l'émission "A bâtons rompus" sur radio-osmose (Avignon), le CAN84 recentre le débat entre le Vice-Président (Europe-Ecologie) du Conseil Général de Vaucluse et un représentant du lobby nucléaire sur le terrain de la santé et de l'agression sanitaire des installations nucléaires sur la population et les territoires. Une heure et demie de confrontation et de clarification...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 16 juin 2011

Justice : Areva-Socatri doit être condamnée pour contamination au Tricastin (communiqué du CAN84)

Partagez ! Partage

En juillet 2008 des fuites radioactives se sont produites sur le site nucléaire du Tricastin, et une contamination s'en est suivie. Ce vendredi 17 juin 2011, la Cour d'appel de Nîmes examinera l'appel, déposé par des associations et particuliers, de la décision du tribunal correctionnel de Carpentras, le 16 octobre 2010, de relaxer AREVA – SOCATRI pour cette contamination alors que la société nucléaire a été condamnée pour non-déclaration d'accident nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage