Mot-clé - citoyen

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 29 avril 2017

Mise en demeure de l'ASN par une initiative du MAIN : un citoyen répond par lettre ouverte au Président de l'ASN

logo_nucleaire_01.jpgSuite à l'initiative du MAIN (Mouvement pour l'Arrêt Immédiat du Nucléaire) et la réponse de l'ASN, un citoyen répond par lettre ouverte au Président de l'ASN : "Le nucléaire n’a été développé que pour ses capacités meurtrières, c’est en second lieu, pour amortir le forfait, dans les deux sens du terme, que la caste technocratique des mines a imposé l’hégémonie de « l’énergie nucléaire » alors que c’est la façon la plus meurtrière et la plus absurde de faire bouillir de l’eau. Il n’est pas trop tard pour arrêter la machine absurde à broyer les hommes et le vivant... votre lettre (est) complètement vide de sens et de courage, mais il n’est pas trop tard"

Lire la suite...

jeudi 21 août 2014

Qui a peur du CAN84 et des personnes qui luttent pour l'arrêt immédiat du crime nucléaire ?

2014-03-29_CAN84_Valence_journee-antinucleaire_05.JPGAu fil des actions menées contre le crime de la production et de la diffusion, volontaire et coordonnée, de la contamination radioactive de notre terre, de notre eau et notre air, de nos corps et des générations futures : des personnes contestent les militants antinucléaires du CAN84. Certaines sont ouvertement dans l'obscurantisme et le fanatisme pro-nucléaire, d'autres se pensent comme antinucléaires. Qu'est-ce qui fait la différence ? En 7 questions/réponses : quelques éléments pour comprendre, y voir clair et se positionner...

Lire la suite...

jeudi 29 septembre 2011

Avignon mon Amour : 3 jours contre le nucléaire civil et militaire, en octobre

3 jours d’actions, de réflexions et d’ateliers pour imaginer un monde sans nucléaire* auront lieu les 14-15-16 octobre 2011 à Avignon aux Jardins de l'Abbaye de Saint-Ruf. À l’initiative de personnes militantes ou pas, auxquelles se sont agrégés des collectifs, des associations, des activistes… organisé en dehors de tout parti politique le village antinucléaire “Avignon mon amour” a pour ambition de documenter sur les réalités du nucléaire en France -ses colonies- et plus localement dans le Sud-Est. Nos horizons indépassables ?

Lire la suite...

Dimanche 25 septembre 2011

Rassemblement à Avignon : rassemblement contre le nucléaire civil et militaire, pour l'Arrêt Immédiat du nucléaire

Samedi 24 septembre 2011 tout au long de la matinée au Pont d’Avignon (St-Benezet)  les militants antinucléaires et de nouveaux citoyens ayant pris la mesure de la menace nucléaire civile et militaire sur la santé et les territoires se sont rassemblés pour exiger l'arrêt immédiat du crime. Ce rassemblement citoyen organisé par le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) le fut en dehors de tout parti politique et clairement affirmé comme refusant toute récupération politicienne. "il s'agit d'une question sanitaire et de santé publique" a affirmé l'un des manifestants, "ni politique, ni technique".

Lire la suite...

vendredi 9 septembre 2011

Le Mohawk Traditional Council (MTC), peuple autochtone du Canada, s'adresse aux Provençaux et habitants du sud-est

Canadien d'origine japonaise et celtique intégré au « Mohawk Traditional Council » (MTC), peuple autochtone du Canada, Stone Iwaasa (porte-parole) adresse, via la Coordination anti-nucléaire du sud-est,  un message par delà les mers à la population du sud-est et de Provence. Sa connexion avec le Japon - très respectée tant par les « Mohawks » que par les Japonais- donne à  ses propositions de partages de données, informations et actions une valeur appréciable dans la lutte anti-nucléaire de chaque peuple. Les problèmes qu'ils rencontrent face au nucléaire sont nos problèmes, nos problèmes dans le sud-est sont aussi leurs problèmes. L'ennemi est le même, les luttes similaires, l'objectif d'un arrêt immédiat du nucléaire identique.

Lire la suite...

vendredi 19 août 2011

1ére Convergence citoyenne pour une transition énergétique : forte présence des antinucléaires du sud-est

Fukushima... nucléaire, réchauffement climatique, course aux énergies fossiles, gaz de schiste: du  26 au 28 août se sont déroulés à Lézan dans les Cévennes, des États Généraux pour une transition à l'initiative des Collectifs opposés à la prospection et l’exploitation des gaz et huile de schiste, en partenariat avec les réseaux nationaux qui œuvrent pour un autre avenir énergétique. Les antinucléaires du sud-est, du Gard, de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont fait entendre leur exigence d'un arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire dans notre pays et partout dans le monde.

Lire la suite...

mardi 14 juin 2011

Marseille : mobilisation pour l'arrêt immédiat du nucléaire

Le  samedi 11 juin 2011, en solidarité avec la société civile et les antinucléaires japonais qui appelaient à une journée d'action internationale, le Collectif Antinucléaire 13 organisait un rassemblement le matin à Marseille (tractage, lecture de textes, discussions et nombreuses rencontres) en toute indépendance des partis politiques et du réseau sortir du nucléaire.

Lire la suite...

jeudi 2 septembre 2010

A noter sur votre Agenda

Retrouvez ici tous les rendez-vous d'actions proposés par la Coordination antinucléaire sud-est et les Collectifs départementaux : actions terrains, interpellations publiques, conférences-débats, projections films,...

Lire la suite...

mercredi 1 septembre 2010

Pétitions et Interpellation des élus

__

Individuellement, engageons-nous pour une société sans terreur nucléaire.  Ici vous pouvez signer des pétitions qui expriment vos exigences de citoyen(ne), votre solidarité et interpellent pouvoirs publics et décideurs.

3 pétitions à signer et faire signer pour faire entendre vos exigences :

  • Pour l'arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire (pétition nationale)
  • Pour la fermeture définitive des 4 réacteurs de Tricastin et l'arrêt immédiat du nucléaire (pétition inter-régionale)
  • Pour un tribunal Russell contre les crimes du nucléaire civil en 2012 ! (Pétition mondiale)
____


Pétition pour l'arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire (pétition nationale)
( texte complet ici )
En dehors de tout parti politique, de toute obédience, de toute église; Sans distinction de sexe, de race, de genre, d'âge, de lieu de vie et de travail,.. Nous, citoyen-ne-s, exigeons l'arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire. Pour signer la pétition : cliquer ici

_______________

Pétition pour la fermeture définitive des 4 réacteurs de Tricastin
 
(texte complet explicatif ici)

Risques sismiques, vétusté avérée, incidents à répétition, risques d’inondations, non-conformité aux normes de sécurité, conception périmée : le site nucléaire du Tricastin et ses 4 réacteurs nucléaires doivent être fermés de toute urgence et définitivement. Pour signer la pétition : cliquer ici

Pour télécharger et imprimer la pétition "papier"

______________

Pour un tribunal Russell contre les crimes du nucléaire civil en 2012 ! (Pétition mondiale)

Une mobilisation citoyenne se met en place pour la constitution d'un tribunal Russell pour juger des crimes du nucléaire civil... Vous pouvez signer l'Appel sur le site internet (tribunal Russell nucléaire). L’opération peut réussir si dès le premier mois assez de signatures s'alignent au bas de l'appel. Pour signer la pétition : cliquer ici

______________

Interpellez vos élus

__
Une lettre-type à adapter à votre spécificité locale, départementale, régionale

Exprimez votre exigence de voir le nucléaire banni de votre département, de votre région, du pays, de la planète en adressant à vos différents élus et à ceux qui briguent des mandats électifs un courrier, un courriel...

Cette lettre-type à recopier (copier-coller) est à adapter selon votre humeur.


Vous pouvez trouver les coordonnées de vos élus sur les sites internet suivants :


Accéder à la lettre-type ici2011-03-19_CAN84_Lettre-type_aux-elus.doc

___

Votre Nom Prénom
Adresse

                          à Monsieur le député de
                            Monsieur le Maire de
                            Monsieur le Sénateur de
                            Monsieur le Conseiller Régional de
                            Monsieur de Conseiller Général de

                                                                                                                                                                                      Le                     2011

Monsieur,

Le peuple japonais martyr nous alerte dramatiquement sur la nocivité implacable du nucléaire. Après les catastrophes nucléaires de Three Milles Island (USA) et Tchernobyl (Ukraine) le peuple martyr japonais est victime, 66 ans après les bombes nucléaires militaires de Nagasaki et Hiroshima, du nucléaire civil.

Ici, en France, dans notre région, plus de 200 incidents nucléaires ont été recensés en vallée du Rhône en 2009. Plus de 1000 en France en 2010 ! Depuis plusieurs années déjà le Collectif antinucléaire 84 a rendu public, la présence de contamination nucléaire radioactive dans l’eau du robinet de plusieurs villes de Vaucluse du fait des installations nucléaires de la vallée du Rhône.

Vous avez été alerté personnellement, au moins à deux reprises en 2010, sur cette atteinte à la santé des habitants de votre secteur. Vous n’avez pas réagit ou vous vous êtes retranché derrière la société exploitante (pourtant liée au groupes nucléaires) ou le syndicat inter-communal délégataire affirmant contre toute vérité l’innocuité de la contamination, structure privée ou publique se retranchant elles-mêmes derrière des analyses… inexistantes de l’Agence Régionale de Santé*. J’estime que votre responsabilité est engagée.

Or la radioactivité, quelque soit la dose, n’est pas anodine et porte atteinte à la santé par des effets cancérigènes et mutagènes : cancers multiples de la peau et des organes, leucémies, pathologies induites organiques, atteintes de l’ADN, atteinte du fœtus chez la femme enceinte,...

L’Autorité de Sureté Nucléaire  (ASN), organisme officiel français, a affirmer elle-même en juillet 2010 que : « les normes actuellement promulguées ne peuvent plus et ne doivent plus servir de référents au vue des dégâts engendrés ». Un rapport scientifique et technique de l’IRSN précise : « la contamination chronique de radio-nucléide, de l’environnement pose la question de l’impact sur l’homme » et nul ne peut se retrancher derrière les normes actuelles.

Les normes de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) ne peuvent pas non plus servir de référence car une convention « secrète » la lie depuis 1958 à l’AIEA (Agence Internationale pour la promotion de l’Energie Atomique civile) qui lui interdit de communiquer sur le nucléaire sans « l’imprimatur » de l’AIEA.

Par ailleurs, comme vous le savez sans doute, le nucléaire civil n’est que l’avatar du nucléaire militaire qui en est à l’origine. Les centrales et installations nucléaires, qui sont toutes des bombes nucléaires en sursis, servent principalement à produire le plutonium et le tritium des bombes atomiques et, accessoirement, de l’électricité, d’ailleurs avec un faible rendement de 30%. Or cette électricité peut être produite par d’autres sources d’énergies, comme dans la majorité des autres pays, sans pour autant que ceux-ci soient arriérés et non-développés.

Les scandales de l’amiante (des milliers de victimes), du sang contaminé (des milliers de victimes), des farines animales (des milliers de victimes à terme) et leurs atteintes à la santé et à la vie sont malheureusement peu en comparaison de la contamination nucléaire au quotidien, diffuse et criminelle.

Les installations nucléaires civiles et militaires de ce triangle de la mort des sites de Marcoule-Tricastin-Cadarache sont toutes implantées sur des zones sismiques multiples et ne répondent aucunement au niveau de sécurité d’ailleurs impossible à atteindre. Pour exemple sur les 19 installations nucléaires de bases (INB) de Cadarache seulement 3 sont aux normes anti-sismiques et ce malgré les exigences de mise aux normes formulées par l’ASN depuis 1995 et ré-étirées en 2003.

Plus de un million de m3 de déchets radioactifs ont été produits à ce jour par l’industrie nucléaire qui ne sait qu’en faire si ce n’est de les enfouir sous terre en espérant que nos enfants trouveront la parade que le lobby n’a pas trouvé depuis cinquante ans. Certains de ces déchets radioactifs sont contaminant pendant plus de 30 000 ans !

En fait c’est toute la chaîne du nucléaire et le principe même de la destruction atomique (fission) qui est une menace permanente et ce depuis l’extraction du minerai au Niger (qui pollue les nappes phréatique, contamine les cultures, chasse les populations touareg et sédentaires). Nous dépendons à 100% de l’étranger pour ce minerai de mort.

Je vous demande donc de prendre les mesures incontournables de protection de la santé des citoyens de votre territoire, de faire procéder, par un laboratoire indépendant du lobby et de l’administration, à des analyses de présence de radioactivité sur le territoire dont vous avez la responsabilité.

. J’estime ne pas avoir à servir de cobaye au lobby nucléaire,

. Je revendique la protection de ma santé et celle de toute le population par les pouvoirs publics,

. J’exige l’arrêt de la contamination radioactive de l’eau, de l’air et de la chaîne alimentaire des champs à l’assiette,

. J’exige en conséquence l’arrêt immédiat et sans condition du nucléaire.

En tant que citoyen responsable je vous demande de vous prononcer clairement pour un Arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire dans notre région et en France et dans le monde.

Sachez que, puisque vous avez sollicité mon suffrage et souhaitez continuer à exercer des responsabilités électives, votre position sur l’Arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire conditionnera mes choix futurs d’expression.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations vigilantes et déterminées.