main-poing_MCCA_arret-immediat-nucleaire.jpgLe11 mars 2011, dans l'un des pays les plus avancés du Monde, les réacteurs nucléaires de la centrale atomique de Fukushima-Daïchi au Japon explosaient. La mort et la désolation frappaient une nouvelle fois : des blessés, des morts, des déplacés, des expulsés, l'air et l'eau contaminés pour des centaines d'années. La catastrophe n'est pas terminée, rien n'est réglé, le magma coriumique et la radioactivité poursuivent leur oeuvre mortelle. Pour ne pas oublier, pour exiger qu'en France on tourne immédiatement et définitivement cette sordide page du nucléaire, 3 jours de solidarité et d'autodéfense permettront à la population de se retrouver en Vaucluse et de manifester son opposition à la poursuite du crime nucléaire en France  et dans le monde.