Mot-clé - catastrophe

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 27 avril 2016

Tchernobyl 26 avril 1986 - Avignon 26 avril 2016 : l'impossible est arrivé

2016-04-26_Tchernobyl_catastrophe-nucleaire_Avignon_CAN84_4.JPGIl y a 30 ans l'impossible est arrivé. Le réacteur nucléaire n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait à la suite d'un test de sécurité... Ne pas oublier face au cynisme des fanatiques de l'atome qui fuient en permanence leurs responsabilités. 1 million de morts, 8 millions de personnes contraintes de vivre en zone contaminée, des malades, des handicapés, des mutilés, cancers, malformations, pathologies cardio-vasculaires et ce n'est malheureusement pas fini. En Vaucluse, comme partout ailleurs dans le monde, ceux qui ne se résignent pas et qui n'abandonnent pas leur humanité se souviennent...

Lire la suite...

jeudi 10 septembre 2015

Fukushima : le tonneau des danaïdes, rien n'est réglé et le crime nucléaire empire

Japon_enfants_dosimetres.jpgCe ne sont pas les antinucléaires conséquents qui le disent mais le très officiel Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) français : à Fukushima "compte tenu des dégradations très importantes subies par les barrières de confinement des matières radioactives, des rejets diffus se poursuivent toujours dans l’atmosphère, de même que dans le sol et donc les eaux souterraines." Malgré les moyens colossaux déployés par l'exploitant nucléariste depuis 4 ans, la catastrophe nucléaire sanitaire et environnementale porte atteinte à la survie de la planète. Sans espoir ni certitude de retour à la "normale". Ou l'on apprend aussi qu'ils ont utilisé de simples batteries de bus et de voitures pour parer à la catastrophe nucléaire. Puis des batteries de voitures personnelles ! Et que les autorités ont trafiqué les normes de sécurité pour envoyer au casse-pipe les travailleurs.

Lire la suite...

mardi 3 mars 2015

Fukushima : cas de cancer de la thyroïde dans la zone de la centrale nucléaire et enfant de 15 ans obligé de travailler sur le site radioactif

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpgUn rapport sanitaire officiel de la préfecture de Fukushima indique que de nouveaux cas de cancer avérés ou soupçonnés ont été détectés récemment chez des enfants de Fukushima, au Japon. Dans le même temps une nouvelle fuite hautement radioactive vient d'être mesurée au milieu des citernes sensées stocker la mort liquide. Le cauchemar continue.

Lire la suite...

mercredi 4 février 2015

Areva et le CEA sanctionnés par l'ASN pour incapacité à faire face à un accident nucléaire

24-05-eurodif.jpgL'ASN vient de sanctionner le dilettantisme d'Areva et du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) pour une sécurisation insuffisante de leurs installations nucléaires et de leur gestion en cas d'accident nucléaire. De nouvelles prescriptions impératives concernant le "noyau dur" frappent les deux structures atomistes qui avaient décidé de ne pas tenir compte de la totalité des recommandations "post-Fukushima". Le manège des "gros yeux" continu entre les tenants de la destruction atomique alors que tous savent qu'il est impossible de sécuriser totalement le nucléaire. Dormez en paix braves gens...

Lire la suite...

Lundi 9 juin 2014

Des postmodernistes déprimés organisent cette semaine à Paris une opération masturbatrice d'enfumage : « Penser/Créer avec Fukushima ». L'infamie gagne du terrain.

guernica_Picasso_fragment_Fukushima_03.jpgDe Kyoto ce 5 juin 2014, Thierry Ribault (chercheur au CNRS séjournant au Japon depuis vingt ans et présent depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima) et Nadine Ribault (écrivaine et romancière, ancienne enseignante en France puis au Japon) dénoncent l'opération d'enfumage "internationale" montée à  l’INALCO et  à  la  Maison  de  la  culture  du  Japon à Paris intitulée « Penser/Créer avec Fukushima ». L'idéologie des organisateurs et participants au colloque : déconnecter du réel le désastre nucléaire pour en faire un sujet de réflexion "esthétique", un nouvel "opium du peuple"...

Lire la suite...

Dimanche 25 mai 2014

USA : une catastrophe nucléaire en cours à 655 mètres sous terre au centre de stockage de déchets radioactifs du Nouveau Mexique ?

20140206__WPPnidnt-0206_p2.jpgDepuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur (prélude à une catastrophe nucléaire?) est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA). Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176 000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l’Américium et du Plutonium, issus d’activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d’origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s’est échappée et s’échappe encore.

Lire la suite...

vendredi 25 avril 2014

Marche antinucléaire pour la Vie et l’arrêt immédiat du nucléaire . Jour 1 : Commémoration de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (26 avril 1986) et rencontres avec les salarié-es du nucléaire à Cadarache

CAN84_Marche-antinucleaire-2014_1ere-etape_Manosque-Vinon-Cadarache_1.JPGCette première journée de marche citoyenne contre le nucléaire, à travers la Provence, marque de son empreinte déterminée l’engagement des marcheurs et marcheuses. Jour sombre si il en est puisque dans quelques heures sera commémorée devant le centre nucléaire militaro-civil de Cadarache (Bouches du Rhône)  la catastrophe nucléaire de Tchernobyl d’avril 86 et ainsi exprimé le refus que le crime atomiste se poursuive encore dans notre pays.

Lire la suite...

mardi 11 mars 2014

11 mars 2011 - 11 mars 2014 . Fukushima sur Rhône : Fermons les sites nucléaires de la vallée Rhône-Durance

2014-03-11_CAN84-Avignon-Commemo-Fukushima_01a.JPGMardi 11 mars 2014 à 18h devant l'Hôtel de ville d'Avignon, à l'Appel du Collectif citoyen antinucléaire de Vaucluse - CAN84, s'est déroulé un rassemblement commémorant le début de la catastrophe nucléaire pérenne de Fukushima :  en solidarité avec les victimes - enfants, femmes, salarié-es - des criminels de la destruction atomique et pour la fermeture immédiate des installations nucléaires civiles et militaires de France.

Lire la suite...

Dimanche 3 novembre 2013

Démonstration scientifique et sociologique : les scénarios officiels de gestion de catastrophe nucléaire sont de l'enfumage

2013-11-02_CAN84-NextUp_Exercice-crise-nucleaire_Tricastin_contre-demonstration_masque_particule.JPGSamedi 2 novembre 2013, le CAN84, en association avec Next-Up organisation, a organisé une contre-démonstration de crise nucléaire face à la mascarade de l'exercice programmé par le lobby et les autorités le 7 novembre prochain sur et autour du site nucléaire du Tricastin. Une opération démystification salutaire en direction des médias pour leur permettre de tenter de regagner un peu de liberté de ton et de regard face au rouleau-compresseur du conditionnement idéologique exercé par le lobby nucléaire et ses relais politiciens depuis 50 ans.

Lire la suite...

vendredi 18 octobre 2013

"L'étude scientifiques de l'impact sanitaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en Corse ne doit pas être enterrée" exigent les élus corses

1986-04-23_Tchernobyl_nuage_Corse.jpgL'enquête de 25 scientifiques indépendants sur l'augmentation en Corse des pathologies thyroïdiennes après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986 met en évidence une augmentation chez les hommes de 78,28% des thyroïdites, de 103,21% de l'hyperthyroïdisme, et de 28,29% des cancers de la thyroïde, et chez les femmes une augmentation de 55,33% des thyroïdites. Pour les enfants ce n'est pas mieux. Les élus Corse refusent que le gouvernement et les institutions nucléaires la dissimule et la jette au panier.

Lire la suite...

mercredi 21 août 2013

La catastrophe nucléaire continue : encore un incident grave de niveau 3 à Fukushima

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpg300 tonnes d'eau radioactive se sont répandues en flaques et dans le sol du site de la centrale nucléaire japonaise en perdition de Fukushima. L'extension de la contamination est inévitable. Alors que l'Autorité de régulation nucléaire avait qualifié de simple "anomalie" et situé cet incident nucléaire au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES, de 0 à 7), elle vient de le requalifié d'"incident grave" situé au "niveau 3" de l'échelle INES. La radioactivité mesurée à environ 50 cm au-dessus de ces flaques est d'environ 100 millisieverts par heure soit la dose maximale imposée sur cinq ans au Japon pour les travailleurs du secteur nucléaire. Ces fuites radioactives atteignent un niveau monstrueux de 20 000 à 40 000 milliards de becquerels depuis le mois de mai 2011. Aucun gouvernement occidental ne bouge, les instances internationales ne s'impliquent toujours pas alors que la catastrophe nucléaire est devenue une catastrophe mondiale.

Lire la suite...

mardi 28 mai 2013

Nucléaire-Santé : l’'association Française des malades de la Thyroïde porte plainte auprès de la Cour Européenne des Droits de l’'Homme

REA_114146_006La radioactivité générée par les installations nucléaires au quotidien, par les nombreux accidents et défaillances tout au long des années et par les catastrophes nucléaires détruit de plus en plus la santé des populations. Créée à la suite de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ( 26 avril 1986) dont les autorités françaises avaient dissimulé les impacts nocifs en France, l’'Association Française des malades de la Thyroïde vient de décider de porter plainte auprès de la Cour Européenne des droits de l'Homme contre l'Etat Français.

Lire la suite...

mardi 12 juin 2012

ASTRID - Nouvelles menaces sur Marcoule L’avenir « (ir)radieux » du nucléaire passe-t-il par le plutonium ? par Pierre Péguin

2011-06-12_Nucleaire-Arreter_le_massacre.jpgPour le lobby du nucléaire, l’avenir n'est limité ni par les risques pour les populations, ni par l’accumulation des déchets, comme on aurait pu l’espérer, mais tout simplement par la raréfaction de l’uranium et les difficultés de son exploitation. Deux voies suicidaires et criminelles sont ainsi explorées pour assurer la relève des réacteurs actuels...

Lire la suite...

mardi 20 mars 2012

le Prix Nobel de littérature, le japonais Kenzaburo Oe, appelle à l'abolition immédiate de toutes les centrales nucléaires

2012-03-18_Prix-Nobel_Salon-Livre-Paris.jpgAu salon du Livre qui se déroule actuellement à Paris, le Prix Nobel 1994 de littérature KenzaburoOe, plutôt que de promouvoir un roman, appelle à l'abolition/fermeture immédiate de toutes les centrales nucléaires.

Lire la suite...

Lundi 3 octobre 2011

Japon, de pire en pire : territoires impropres à la vie, contaminations des eaux, populations contaminées, enfants sacrifiés

Un niveau excessif de radioactivité, jusqu'à 29 fois supérieur au niveau moyen a été détecté dans les organismes marins pour le strontium90 et jusqu'à 300 fois pour le césium137. A Fukushima, les rejets radioactifs de césium 137, dont la période radioactive est de 30 ans, sont à présent 168 fois plus importants qu'à Hiroshima victime de l'explosion de la bombe nucléaire en 1945. Les autorités et le lobby nucléaire sacrifient la population, les enfants, les territoires. 

Lire la suite...

vendredi 23 septembre 2011

Fukushima en Provence

Des champs, des cultures, de l'élevage, des villages, des entreprises, des administrations et des commerces, des locataires et des propriétaires, des enfants, des écoles, des transports scolaires,.. une vie ordinaire et du jour au lendemain plus rien. Terminé. Expulsés, contaminés, irradiés, impropres à la vie, la santé atteinte, les enfants affublés de compteur Geiger autour du coup, les troupeaux abattus, les semis et les vergers abandonnés, leur commercialisation interdite, les rues des villes envahies d'herbes sauvages et d'excréments d'animaux errants, le silence. C'est ainsi dans la région de Fukushima. Ce pourrait être en Provence, dans le sud de la France, dans n'importe région du pays.

Lire la suite...

vendredi 2 septembre 2011

Japon : le travail héroïque des ouvriers sacrifiés à l’intérieur de Fukushima

Le journaliste japonais Kazuma Obara a souhaité visiter l’intérieur de la centrale de Fukushima Daiichi afin d’y rencontrer ceux qui y vivent tous les jours, qu’il considère comme des héros. Bravant sa propre peur de la radioactivité, il a réussi à s’introduire dans le site nucléaire. Cela n’a été possible que grâce à l’aide d’un contact qui y travaille et qui veut que le monde sache dans quelles conditions lui et les autres ouvriers travaillent.

Lire la suite...

mardi 26 juillet 2011

Nouveau témoignage de Fukushima : mépris et fuite des irresponsables gouvernementaux et nucléocrates

Française, elle vit à Tokyo, depuis près d'un an, et la gestion de la catastrophe nucléaire par le gouvernement japonais la révolte. Mais, comme la majorité des Japonais qu'elle connait, elle ne dis rien "parce que ça fait trop peur de penser à ça tous les jours. C'est plus simple quand on ne sait pas". Cependant, un soir "j'ai vu cette vidéo. Je suis écœurée, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase". Il s'agit d'une réunion entre des habitants de Fukushima et un envoyé du gouvernement japonais, qui a eu lieu le 19 juillet. Plus de quatre mois après le séisme de magnitude 9 et l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, la situation n'est pas maîtrisée, et elle apparaît même bien pire que prévu (certains experts l'annoncent pire que Tchernobyl), alors le représentant gouvernemental fuit...

Lire la suite...

Dimanche 10 juillet 2011

Lettre Ouverte du Collectif Antinucléaire 13 aux élu(e)s Europe-Ecologie-Les-Verts

Le 9 juillet 2001, lors d'un rassemblement en Avignon, le Collectif Antinucléaire 13 a remis à Madame Michèle Rivasi, députée européenne, une lettre ouverte, qui a également fait l'objet d'un communiqué de presse : "Depuis le début de la catastrophe de Fukushima, EELV et tous les écologistes s'indignent , dénonçant les conséquences inacceptables de cette tragédie humaine. Toute la mouvance écologiste demande une sortie du nucléaire, EELV en tête ! Le positionnement semble clair...Et pourtant !"

Lire la suite...

mardi 21 juin 2011

La censure ne passera pas par nous !

Les vidéos d'Alex, expatrié au Japon, ont été censurées sur le site de Youtube

Lire la suite...

- page 1 de 2