|

mercredi 21 septembre 2011

Risques accrus de cancers et de leucémies chez l’enfant à proximité des centrales

Le mur du silence se fissure. Une nouvelle étude publiée en Allemagne (Dr Alfred Körblein) démontre que le risque pour les jeunes enfants qui vivent à proximité d’une centrale nucléaire de souffrir d’une leucémie est 44 % plus élevé que dans le reste de la population.

Lire la suite...

vendredi 19 août 2011

Santé / Tchernobyl-Fukushima : pour le scientifique Yury Bandajevski l'impact du nucléaire sur la santé est terrifiant

Yury Bandajevski, Pr de médecine, anatomo-pathologiste, a fondé un hôpital et une université de médecine au coeur des zones contaminées après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986. Fondateur et premier recteur de l’Université de Gomel (Belarus), Fondateur et Président du "Centre International Ecologie et Santé" de Kiev il a été emprisonné 9 ans par le pouvoir bélarusse pour ses opinions et pour la prise en charge des victimes de Tchernobyl. Grand spécialiste international des impacts sanitaires du nucléaire et atteintes à la santé de la radioactivité, il nous délivre son témoignage scientifique sur la catastrophe de Fukushima qui se poursuit.* Il rappelle que dans les régions de Tchernobyl, 25 ans après, la mortalité dépasse nettement la natalité du fait de l’augmentation permanente du nombre de malades atteints de pathologies cardio-vasculaires et de cancers.

Lire la suite...

mercredi 17 août 2011

Corse : confirmation de l'augmentation importante des atteintes thyroïdiennes après le nuage radioactif de la catastrophe de Tchernobyl

Un rapport d’experts confirme enfin ce que les médecins Corses, et notamment le courageux Denis Fauconnier, déclarent depuis 25 ans sur les atteintes sanitaires sur la population de la plus grande catastrophe nucléaire civile (avant Fukushima) survenue à Tchernobyl en Ukraine le 26 avril 1986. Ce rapport atteste de l'augmentation très importante de la proportion des atteintes (cancers, goitres) à la thyroïde de 44% à 100% supérieure aux autres affections endocriniennes. Une décision de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris étant attendue le 7 septembre prochain sur le sort du professeur Pierre Pellerin (ancien patron du Service central de Protection contre les Rayons ionisants/SCPRI), mis en examen en 2006 pour “tromperie aggravée” qui avait affirmé sans rougir que le nuage radioactif s'était arrêté à la frontière! Les populations du sud-est ont aussi reçu leur dose...

Lire la suite...

jeudi 26 mai 2011

Précaires du nucléaire : EDF se défausse du risque

Dans une interview, la sociologue et Directrice de recherche honoraire à l’Inserm, Annie Thébaud-Mony*, jette une lumière crue sur la maintenance des centrales nucléaires et sur les risques d'incidents et d'accidents qui découlent de la fragilisation des salariés et de la politique de précarisation dans la gestion des travailleurs par le lobby nucléaire. Témoignage sur ces "invisibles" les plus exposés et en errance d'un site nucléaire l'autre.

Lire la suite...

mercredi 19 mai 2010

Les centrales nucléaires rejettent en permanence du Tritium : Danger!

Le fonctionnement des centrales électro-nucléaires et le cycle du combustible provoque des rejets radioactifs tandis qu'au coeur même des réacteurs nucléaires, le tritium est produit en permanence. La radiotoxicité du tritium apparaît aujourd'hui avoir été largement sous-évaluée. Or peu de travaux existent sur les effets à long terme, notamment génétiques, de la contamination par ce radio-élément. Les quantités de tritium produites par les centrales nucléaires sont extrêmement élevées de l'ordre de 8 .1011 becquerels par Mégawatt électrique produit. Le tritium étant un isotope de l'hydrogène, constituant de base de la molécule d'eau et de tous les êtres vivants, il diffuse très rapidement dans l'environnement où il est aisément assimilé par les organismes vivants.

Lire la suite...

page 2 de 2 -