.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 18 avril 2017

Tchernobyl 26 avril 1986 : l'impossible est arrivé

RUSSIA-CHERNOBYL-NUCLEAR PLANT-DISASTERll y a 31 ans l'impossible est arrivé. Le réacteur atomique n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait à la suite d'un test de sécurité . Nous étions  le 26 avril 1986 , il était 1h23 du matin. Aujourd'hui : la catastrophe nucléaire est toujours en cours et ses conséquences sanitaires n'en finissent pas de faire de nouvelles victimes. La France est le prochain pays. Rassemblement de souvenir et d'opposition au nucléaire un peu partout dans le monde.

Lire la suite...

jeudi 17 novembre 2016

Alerte sanitaire : « Épidémie » de cancers de la thyroïde. Près de 300 nouveaux cas de différents cancers du sang en Vaucluse.

REA_114146_006Des professionnels de santé, chercheurs, associations de victimes, laboratoire indépendant interpellent publiquement la ministre de la santé Marisol Touraine sur le négationnisme sanitaire des instances officielles... alors que les cancers liés à la radioactivité se multiplient en France, notamment chez les enfants. Rien qu'en Vaucluse se sont près de 280 à 300 nouveaux cas de différents cancers du sang par an qui sont à présent recensés.

Lire la suite...

samedi 20 août 2016

Catastrophe nucléaire de Tchernobyl : les aveux tardifs ignobles de l'IRSN

Tchernobyl_enfant_bielo.jpgCe ne sont pas des antinucléaires qui le disent mais le très officiel IRSN français dans un rapport : "En Biélorussie, en Ukraine et en Russie, l’accident a provoqué de nombreux cancers de la thyroïde chez les personnes exposées âgées de moins de 18 ans au moment de la catastrophe. Aujourd’hui, l’augmentation des cancers de la thyroïde est encore observée." Autre aveu après 30 ans de mensonges : il y a bien une relation entre radioactivité et leucémie. Y compris en France. Extraits du document officiel...

Lire la suite...

dimanche 12 juillet 2015

L'industrie du nucléaire est dans le rouge, mais ses ravages s'accroissent

phenix_feu_atomique_copier.jpgNon seulement les victimes de la barbarie nucléaire sont beaucoup plus nombreuses qu’officiellement reconnues, mais en plus la descendance des victimes est cruellement touchée. Et l'humanité, ou ce qu'il en restera, aura à en gérer les séquelles pendant des dizaines de millénaires...

Lire la suite...

mardi 3 mars 2015

Fukushima : cas de cancer de la thyroïde dans la zone de la centrale nucléaire et enfant de 15 ans obligé de travailler sur le site radioactif

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpgUn rapport sanitaire officiel de la préfecture de Fukushima indique que de nouveaux cas de cancer avérés ou soupçonnés ont été détectés récemment chez des enfants de Fukushima, au Japon. Dans le même temps une nouvelle fuite hautement radioactive vient d'être mesurée au milieu des citernes sensées stocker la mort liquide. Le cauchemar continue.

Lire la suite...

jeudi 21 août 2014

Qui a peur du CAN84 et des personnes qui luttent pour l'arrêt immédiat du crime nucléaire ?

2014-03-29_CAN84_Valence_journee-antinucleaire_05.JPGAu fil des actions menées contre le crime de la production et de la diffusion, volontaire et coordonnée, de la contamination radioactive de notre terre, de notre eau et notre air, de nos corps et des générations futures : des personnes contestent les militants antinucléaires du CAN84. Certaines sont ouvertement dans l'obscurantisme et le fanatisme pro-nucléaire, d'autres se pensent comme antinucléaires. Qu'est-ce qui fait la différence ? En 7 questions/réponses : quelques éléments pour comprendre, y voir clair et se positionner...

Lire la suite...

mercredi 23 avril 2014

Anciens militaires du plateau d'Albion : des dizaines de victimes de cancers sur le site de la force de frappe nucléaire

plateau-albion_instruction-militaire_1985_1er-gms.jpgPlusieurs anciens militaires viennent de témoigner et racontent le manque de protection dont ils disposaient sur le site de lancement de missiles nucléaires, et comment des dizaines d'entre eux sont atteints de formes rares de cancers. 18 silos ont abrité jusqu'en 1996 les missiles nucléaires sol-sol qui constituaient alors la composante terrestre de la force de dissuasion nucléaire française. Environ 500 à 600 militaires étaient affectés en permanence sur le site et manipulaient à main nues pour la plupart les engins de mort nucléaire. Le CAN84 dévoile des pièces à conviction...

Lire la suite...

mercredi 21 août 2013

La catastrophe nucléaire continue : encore un incident grave de niveau 3 à Fukushima

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpg300 tonnes d'eau radioactive se sont répandues en flaques et dans le sol du site de la centrale nucléaire japonaise en perdition de Fukushima. L'extension de la contamination est inévitable. Alors que l'Autorité de régulation nucléaire avait qualifié de simple "anomalie" et situé cet incident nucléaire au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES, de 0 à 7), elle vient de le requalifié d'"incident grave" situé au "niveau 3" de l'échelle INES. La radioactivité mesurée à environ 50 cm au-dessus de ces flaques est d'environ 100 millisieverts par heure soit la dose maximale imposée sur cinq ans au Japon pour les travailleurs du secteur nucléaire. Ces fuites radioactives atteignent un niveau monstrueux de 20 000 à 40 000 milliards de becquerels depuis le mois de mai 2011. Aucun gouvernement occidental ne bouge, les instances internationales ne s'impliquent toujours pas alors que la catastrophe nucléaire est devenue une catastrophe mondiale.

Lire la suite...

vendredi 7 juin 2013

Lettre ouverte à Monsieur Etienne Vernaz

Dans une "lettre ouverte" au co-fondateur du dysneyland de la destruction atomique ("Visiatome" à Marcoule), un participant avisé s'insurge contre l'attitude de celui-ci lors du débat contradictoire de Tavel (Gard) qui l'opposait au physicien antinucléaire Pierre Péguin.

Lire la suite...

dimanche 26 mai 2013

Travailleurs du nucléaire victimes de la radioactivité : combien sont-ils, combien sommes-nous ?

2013-05-20_sous-traitants-du-nucleaire-combinaison.jpg« Techman industrie » est l’une des nombreuses entreprises sous-traitantes privées à laquelle EDF et les autres entités du lobby nucléaire délèguent leurs responsabilités et contraintes générées par leurs activités de destruction atomique. Les salariés de ces sous-traitants sont les plus exposés à la radioactivité des installations car envoyés en première ligne pour le sale boulot. Nombre de ces « liquidateurs » sont atteint de cancers et d’atteintes à leur santé. Témoignages et Résistance…

Lire la suite...

dimanche 24 mars 2013

Aberration des scénarios de "sortie" du nucléaire en 10, 20 ans ou plus encore

Stop_ici_partout.jpgCette période de funestes anniversaires, entre les 2 ans de la catastrophe de Fukushima et les 27 ans de celle de Tchernobyl, est l'occasion de réaffirmer l'urgence d'un arrêt immédiat et définitif du nucléaire en France et l'aberration de tous ces scénarios de "sortie" en 10, 20 ans ou plus encore.

Lire la suite...

lundi 24 septembre 2012

Le Québec confirme la fin du nucléaire

2012-09-17_Canada_Quebec_centrale-nucleaire_Gentilly2_NO.jpgLe nouveau gouvernement québécois a, dès le lendemain de sa prise de fonction ce mercredi 12 septembre 2012, annoncé la fermeture de l'unique centrale nucléaire de la province. Encore un pays qui renonce à la destruction atomique et se tourne vers l'avenir.

Lire la suite...

jeudi 6 septembre 2012

Catastrophe nucléaire de Fukushima : un tiers des enfants exposés souffrent à ce jour d’un kyste thyroïdien

Japon_enfants_dosimetres.jpgL'Association Française des Malades de la Thyroïde s’alarme de la contamination de dizaines de milliers de petits Japonais, résidant à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, et de ses conséquences sur leur thyroïde. Près d’un tiers des enfants exposés souffriraient déjà d’un kyste thyroïdien.

Lire la suite...

mercredi 5 septembre 2012

Augmentation des cancers près des centrales et installations nucléaires

2012-09-04_CAN84_nucleaire-sante-leucemie-enfant.jpgLe Dr. Christian Linard (Biochimiste clinique, Biologiste moléculaire, Professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières (Qc - Canada)* vient de faire le point sur les atteintes à la santé par les activités nucléaires. Ainsi, aux Etats-Unis, l'incidence du cancer de la thyroïde et celui du cancer du foie augmentent plus rapidement que n'importe quelle autre tumeur maligne.  De 1980 à 2006, l’incidence du cancer de la thyroïde a presque triplé. Il en est de même dans les autres pays qui possèdent des sites nucléaires. En Allemagne, une étude publiée en 2009, montre une augmentation de 60% de tous les cancers et une augmentation de 120% des leucémies chez les enfants à moins de 5 km des centrales nucléaire. Alors qu'elle se refuse toujours à mettre en place une étude épidémiologique nationale, comment la France échapperait-elle à ce terrible constat?

Lire la suite...

lundi 20 août 2012

Marche pour l'arrêt immédiat du nucléaire. Jour 3 : un premier maire reçoit les marcheurs !

2012-08-20_CAN84_Marche-pour-la-Vie_Cheval-Blanc_Mairie-groupe-maire_Chris.jpgLa première étape du " jour le plus long » n'est plus qu'un, déjà, lointain souvenir. Celle d'hier entre Villelaure et Mérindol est imprégnée de la chaleur de l'accueil du soir par la famille Millet de "Bio à la Ferme". La route conduit à présent les marcheurs et marcheuse antinucléaires, passés Cadenet puis Lauris et Mérindol, vers Cheval-Blanc et Cavaillon.

Lire la suite...

mardi 12 juin 2012

Interpellation du conseil général du Gard pour l'arrêt de la filière plutonium

2011-12-19_Melox.JPGJeudi 14 juin à 9 heures, plusieurs groupes, associations, syndicats, partis, etc. vont, à l'appel du Collectif Cévennes Garrigues Stop au Nucléaire, interpeller le conseil général du Gard pour exiger l'arrêt de la filière plutonium, l'abandon du projet Astrid, réacteur de 4ème génération fonctionnant au plutonium, et à transformer le centre de Marcoule en pôle d'excellence (démantèlement, renouvelable, etc.) très créateur d'emploi.

Lire la suite...

samedi 14 avril 2012

Résistance : vidéo-témoignage "la femme qui résiste"

2012-04-14_Video-temoignage_Mme-Pauchard_Bollene.jpgUne femme d’une cinquantaine d’année lance un cri d’alarme du Vaucluse jusqu’à Paris pour que cesse le crime nucléaire. Victime dans sa chair et sur ses biens, cette femme – Mme Pauchard de Bollène- illustre la situation de millions de victimes en France de la radioactivité générée par les installations nucléaires. Sa vidéo-témoignage est en ligne sur internet.

Lire la suite...

dimanche 11 mars 2012

"Genpatsu, No !": Fukushima je n'oublie pas, je ne peux pas oublier. Assez du crime nucléaire, ici aussi...

2012-03-11_anniversaire_Fukushima_Avignon_011.JPGDimanche 11 mars 2011 à 15h36 précise (heure de France) :  1ère explosion du réacteur nucléaire de la centrale de Fukushima Daïchi. Un an déjà, un an de souffrance pour le peuple japonais, un an de contamination des populations et des territoires - faunes et flores comprises- par les criminels de la destruction atomique. Des milliers de citoyen-ne-s dans les rues du Japon exigent, en ce jour commémoratif, la fermeture définitive des 2 derniers réacteurs nucléaires encore en service sur 57. Dimanche 11 mars 2012 : Solidarité en Provence et dans la vallée du Rhône avec le peuple japonais et exigence en France de l'arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire civil et militaire. Ils étaient 1500 sur Avignon, 60 000 dans toute la France, des millions sur la planète.

Lire la suite...

mercredi 21 septembre 2011

Risques accrus de cancers et de leucémies chez l’enfant à proximité des centrales

Le mur du silence se fissure. Une nouvelle étude publiée en Allemagne (Dr Alfred Körblein) démontre que le risque pour les jeunes enfants qui vivent à proximité d’une centrale nucléaire de souffrir d’une leucémie est 44 % plus élevé que dans le reste de la population.

Lire la suite...

vendredi 19 août 2011

Santé / Tchernobyl-Fukushima : pour le scientifique Yury Bandajevski l'impact du nucléaire sur la santé est terrifiant

Yury Bandajevski, Pr de médecine, anatomo-pathologiste, a fondé un hôpital et une université de médecine au coeur des zones contaminées après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986. Fondateur et premier recteur de l’Université de Gomel (Belarus), Fondateur et Président du "Centre International Ecologie et Santé" de Kiev il a été emprisonné 9 ans par le pouvoir bélarusse pour ses opinions et pour la prise en charge des victimes de Tchernobyl. Grand spécialiste international des impacts sanitaires du nucléaire et atteintes à la santé de la radioactivité, il nous délivre son témoignage scientifique sur la catastrophe de Fukushima qui se poursuit.* Il rappelle que dans les régions de Tchernobyl, 25 ans après, la mortalité dépasse nettement la natalité du fait de l’augmentation permanente du nombre de malades atteints de pathologies cardio-vasculaires et de cancers.

Lire la suite...

- page 1 de 2