2013-10-24_centrale-nucleaire-Tricastin_blocage-boue-intemperies.jpg1 an, il aura fallu près d'une année entière pour que EDF constate un incident sur le réacteur n°1 du Tricastin. Une vanne de traversée de l’enceinte du réacteur assurant l'isolement entre les matières radioactives contenues dans le cœur réacteur et l’environnement est restée ouverte par erreur alors qu'elle aurait dû être fermée. C'est par hasard, le 15 août 2016, à l’occasion d'un arrêt pour maintenance, que le pot aux roses a été découvert. Et dès lors minimisé, tu, puis déclaré en catimini 3 jours après auprès de l'ASN. Cette vanne est restée ouverte pendant toute la durée du cycle de fonctionnement atomique du réacteur 1 ! Classé au niveau 0 par EDF sur l'échelle INES des incidents et accidents nucléaires, l'ASN l'a requalifié a un niveau supérieur.