|

Mot-clé - atteinte à la santé

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 6 juillet 2018

Rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire : pipeautage, cartes biaisées et incohérences afin de maintenir l'Ordre atomique

2018-06-28_rapport-parlementaire-nucleaire_securite-surete.pngLa montagne accouche d'une souris, mieux elle entérine la poursuite du nucléaire et permet aux élu-es de se donner bonne conscience. Sur le dos de la santé et de la vie de la population, en entérinant la contamination durable de la planète et la production de déchets mortels refilés aux générations futures. La « Commission », composée à 90% de macronistes et d'élu-es liés au nucléaire, réinvente les Shadock. Voici une analyse-critique du « rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire ».

Lire la suite...

lundi 14 octobre 2013

Déboulonnage THT : RTE (filiale à 100% d'EDF) pris en flagrant délit de mensonge

2013-10-12_THT_documents-photo-parvenus-au-dauphine-libere_2.jpg« A ce jour, il n’y a pas eu de boulon disparus sur nos pylônes » : c'est ce que déclarait au mois d'août, devant tous les médias et la main sur le coeur, la directrice régionale Sud-Est de la filiale d'EDF de transport d’électricité (RTE) alors que la vulnérabilité des pylônes Très Haute Tension venait d'être démontrée par des "déboulonneurs" antinucléaires. Le mensonge fait long feu avec la réception par la presse, en fin de semaine dernière, de photos démontrant le déboulonnage, les pylônes et les boulons retirés in-situ...

Lire la suite...

dimanche 24 mars 2013

Aberration des scénarios de "sortie" du nucléaire en 10, 20 ans ou plus encore

Stop_ici_partout.jpgCette période de funestes anniversaires, entre les 2 ans de la catastrophe de Fukushima et les 27 ans de celle de Tchernobyl, est l'occasion de réaffirmer l'urgence d'un arrêt immédiat et définitif du nucléaire en France et l'aberration de tous ces scénarios de "sortie" en 10, 20 ans ou plus encore.

Lire la suite...

mercredi 19 décembre 2012

Le Conseil Général de Vaucluse à nouveau cerné par les antinucléaires : arrêtez de contaminer notre eau et notre air

Le-Coup-du-Parapluie_logo-Radioactif.jpgNouvelle action du Collectif citoyen antinucléaire de Vaucluse/CAN84 . Une nouvelle fois le CAN84 mène depuis ce matin du vendredi 21 décembre 2012 une action de harcèlement démocratique contre les élus de Vaucluse pour qu’ils cessent de collaborer au crime sanitaire du nucléaire dans la région la plus nucléarisée d’Europe. Les militants antinucléaires avaient déjà occupé l’assemblée départementale le 20 janvier dernier et étaient revenus le 30 mars...

Lire la suite...

mercredi 19 mai 2010

Les centrales nucléaires rejettent en permanence du Tritium : Danger!

Le fonctionnement des centrales électro-nucléaires et le cycle du combustible provoque des rejets radioactifs tandis qu'au coeur même des réacteurs nucléaires, le tritium est produit en permanence. La radiotoxicité du tritium apparaît aujourd'hui avoir été largement sous-évaluée. Or peu de travaux existent sur les effets à long terme, notamment génétiques, de la contamination par ce radio-élément. Les quantités de tritium produites par les centrales nucléaires sont extrêmement élevées de l'ordre de 8 .1011 becquerels par Mégawatt électrique produit. Le tritium étant un isotope de l'hydrogène, constituant de base de la molécule d'eau et de tous les êtres vivants, il diffuse très rapidement dans l'environnement où il est aisément assimilé par les organismes vivants.

Lire la suite...

jeudi 1 avril 2010

Tricastin : le danger nucléaire permanent

Après la grave fuite d'uranium du 8 juillet 2008 et de nombreux autres événements au cours de l'été (au Tricastin et également ailleurs en France et dans d'autres pays), le site nucléaire du Tricastin s'est à nouveau retrouvé au coeur d'une nouvelle affaire grave : deux barres de combustibles sont restées suspendues accidentellement, du 8 septembre au 26 octobre 2008, au-dessus du coeur du réacteur n°2. La succession d’incidents nous rappelle que l'industrie nucléaire fait courir continuellement à la population un risque intolérable, non seulement en cas d’incident mais aussi en fonctionnement normal.

Lire la suite...