|

Mot-clé - accident

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 26 juillet 2011

Nouveau témoignage de Fukushima : mépris et fuite des irresponsables gouvernementaux et nucléocrates

Française, elle vit à Tokyo, depuis près d'un an, et la gestion de la catastrophe nucléaire par le gouvernement japonais la révolte. Mais, comme la majorité des Japonais qu'elle connait, elle ne dis rien "parce que ça fait trop peur de penser à ça tous les jours. C'est plus simple quand on ne sait pas". Cependant, un soir "j'ai vu cette vidéo. Je suis écœurée, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase". Il s'agit d'une réunion entre des habitants de Fukushima et un envoyé du gouvernement japonais, qui a eu lieu le 19 juillet. Plus de quatre mois après le séisme de magnitude 9 et l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, la situation n'est pas maîtrisée, et elle apparaît même bien pire que prévu (certains experts l'annoncent pire que Tchernobyl), alors le représentant gouvernemental fuit...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 25 juillet 2011

Exercices d'Alerte Nucléaire : très loin de la sécurité tant vantée par le lobby nucléaire

Ils affirment tout maîtriser, améliorer constamment la sécurité, prendre soin de vous. "Ils" c'est bien entendu les nucléocrates, les scientistes, les affairistes de l'atome. Un seul slogan pour eux : "dormez en paix braves gens, nous nous occupons de tout, continuez à consommer, consommer, consommer de l'atome". "La destruction atomique, civile ou militaire, vous veux du bien." Pourtant, il y a loin de la coupe aux lèvres, comme le révèle cette série de reportages au coeur même des pseudo-dispositifs de sécurité en cas d'alerte nucléaire : mensonges, égo techniciste, discours rassurants et technocratiques, omerta (tournés avant la catastrophe du mois de mars 2011 à Fukushima).

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 28 juin 2011

Etats-Unis : un incendie menace le laboratoire de Los Alamos dédié à la fabrication de la bombe atomique

USA, Russie, Japon, USA... Aujourd'hui 28 juin 2011, les autorités ordonnent l’évacuation des habitants situés à proximité du laboratoire de Los Alamos où a été fabriquée la bombe atomique états-unienne. Le porte-parole du laboratoire Kevin Roark indique qu’il y a plusieurs tonnes d’uranium, de plutonium, d’americium et d’autres matériaux nucléaire entreposées sur le site du laboratoire. Et demain?... la France en première ligne de catastrophe

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Marcoule : Incident nucléaire à Mélox sur la chaine de combustible Mox (celui de Fukushima)

Nouvel incident nucléaire dans l'unité Melox de Marcoule ce mardi 28 juin 2011. Haut lieu de la bombe atomique, le site produit depuis quelques années un combustible redoutable, le Mox, mélange d'uranium et de plutonium, celui qui alimente les réacteurs de Fukushima au Japon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 19 juin 2011

Les propos d'un repenti du nucléaire : "Il y a une forte probabilité d'un accident nucléaire majeur en France"

Il est des leurs. Enfin, il était des leurs. Polytechnicien, physicien nucléaire, Bernard Laponche a participé, dans les années 1960, au sein du Commissariat à l'énergie atomique, à l'élaboration des premières centrales françaises. Il est formel : la France est dans l'erreur. Avec le nucléaire, elle s'obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. Puisque le point de départ, c'est la création de produits radioactifs en grande quantité, la catastrophe est intrinsèque à la technique. Le réacteur fabrique les moyens de sa propre destruction. Energie du passé, sans innovation possible, le nucléaire ne représente pas seulement une menace terrifiante, pour nous et pour les générations qui suivront ; il condamne notre pays à rater le train de l'indispensable révolution énergétique.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 16 juin 2011

EDF incite à sous-déclarer les accidents du travail

L'inspection du travail* poursuit la société Endel, filiale de GDF-Suez spécialisée dans la maintenance industrielle, pour non-déclaration d'accident du travail. Derrière la cas particulier de Dominique Samson, 53 ans, soudeur contaminé en novembre 2007 alors qu'il remplaçait un robinet sur une canalisation de la centrale de Paluel**, c'est le procès du défaut de surveillance sanitaire et social des sous-traitants et des accidents jamais déclarés qui s'ouvre. La loi du silence imposée par le lobby nucléaire doit cesser...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 26 mai 2011

Précaires du nucléaire : EDF se défausse du risque

Dans une interview, la sociologue et Directrice de recherche honoraire à l’Inserm, Annie Thébaud-Mony*, jette une lumière crue sur la maintenance des centrales nucléaires et sur les risques d'incidents et d'accidents qui découlent de la fragilisation des salariés et de la politique de précarisation dans la gestion des travailleurs par le lobby nucléaire. Témoignage sur ces "invisibles" les plus exposés et en errance d'un site nucléaire l'autre.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

page 2 de 2 -