|

lundi 14 juin 2021

Chine : alerte à la centrale atomique EPR de Taishan. EDF et Areva impliqués, le gouvernement français bloque l'information. Des rejets atmosphériques ont eu lieu.

2021-06-13_Chine_EPR_centrale-nucleaire_Taishan_probeme_fuite_gaz-rare_.jpgNouveau coup dur pour l'EPR d'EDF-Areva. La centrale EPR chinoise de Taishan construite par EDF et dans laquelle le nucléariste français est co-actionnaire à 30 % aux côtés de China General Nuclear Power Group (CGN) est en difficulté. Une fuite de gaz rares a été détectée dans le circuit primaire. Et certainement des rejets atmosphériques radioactifs. Le monstre tricolore de soit-disant nouvelle génération de réacteur atomique, inauguré en grandes pompes par E.Macron, menace deux ans à peine après sa mise en service.  C'est la filiale  EDF-Framatome aux Etats-Unis qui a lancé l'alerte le 14 juin auprès du gouvernement des USA alors que le gouvernement français connaissait la nouvelle depuis le 10  juin et que les médias se taisaient.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 14 avril 2020

Un agent secret démonte le truandage à 4 milliards d'euros de l'opération Uramin d'Areva

Lauvergeon-Niger-Sebastien-de- Montessus.jpgNucléaire, uranium, Areva, Anne Lauvergeon, Afrique, Niger, "uranium gate", Etats-Unis, Chine, EPR, Uramin, services secrets intérieurs et extérieurs, jeux d'influences, détournement de fonds, blanchiment, caisse noire, pots de vin, secrets des affaires et secrets judiciaires, commissions financières, secret défense, corruptions sur le dos des contribuables français avec la complicité des pouvoirs politiques : le scandale est loin d'être fini. Révélations et confirmations sur les près de 4 milliards d'euros détournés.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 27 septembre 2018

Nouvelle affaire Areva : une monstrueuse amende de 24 milliards de dollars menace les contribuables français

Areva_Anne-Lauvergeon_Fleur-Pellein_Arnaud-Montebourg_La-Commission-Innovation.jpgLe groupe nucléaire, dont les frasques ont déjà coûté 4,5 milliards d’euros aux contribuables en 2017, pourrait se voir réclamer 24 milliards par la justice américaine. Cette fois, c’est une affaire de corruption aux États-Unis qui est en cause. La justice américaine a discrètement prévenu début juillet les autorités françaises qu’elle pourrait lancer un procès pour corruption contre l’ex-fleuron tricolore de l’atome. Ça n'en finira donc jamais!

Lire la suite...

Partagez ! Partage