.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 16 août 2016

Déclin de l'empire atomique : les USA ferment 2 centrales nucléaires pour non-rentabilité

USA_Exelon_nucleaire_fermeture.jpgSymbole fort du déclin de l'empire atomique : deux centrales nucléaires des Etats-Unis vont fermer pour cause de non-rentabilité. Le plus grand électricien des USA, Exelon, justifie sa décision par la concurrence des autres énergies et la non-rentabilité du nucléaire si l'Etat ne le finance pas d'une manière ou d'une autre. Les autres électriciens sont également concernés : Entergy Corp et Dominion Resources ont déjà annoncé aussi des arrêts de centrales nucléaires. Sur les sept dernières années, les deux centrales Exelon ont cumulé des pertes atteignant 800 millions de dollars. Comme en France si le trucage des coûts réels et le renflouement permanent n'étaient pas institué.

Lire la suite...

jeudi 3 septembre 2015

Japon : un stock de plutonium suffisant pour la bombe atomique. Le double-jeu des USA et de... Areva

japon-drapeau-japon-1-img.jpgLe Japon a accumulé suffisamment de plutonium grâce à ses centrales nucléaires (avant leur arrêt post-Fukushima) pour fabriquer des bombes atomiques. Le gouvernement nippon à fait voter d'ailleurs en ce sens le 20 juin 2012 un amendement à la "Loi fondamentale sur l’énergie atomique" qui lui ouvre potentiellement la voie vers l'arme nucléaire. La "communauté internationale" s'en inquiète alors que certains - dont les USA et Areva/CEA - lorgnent avec envie sur la valeur marchande et géo-stratégique de ce stock...

Lire la suite...

dimanche 25 mai 2014

USA : une catastrophe nucléaire en cours à 655 mètres sous terre au centre de stockage de déchets radioactifs du Nouveau Mexique ?

20140206__WPPnidnt-0206_p2.jpgDepuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur (prélude à une catastrophe nucléaire?) est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA). Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176 000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l’Américium et du Plutonium, issus d’activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d’origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s’est échappée et s’échappe encore.

Lire la suite...

mercredi 31 octobre 2012

Ouragan Sandy : Trois réacteurs nucléaires en difficulté dans l’est des Etats-Unis

USA_Hancocks-Bridge-salem.jpgMardi 30 octobre 2012 . Trois réacteurs nucléaires ont été arrêtés en urgence dans le nord-est des Etats-Unis en raison du passage de l’ouragan Sandy qui prive d’électricité plus de huit millions de foyers aux USA. Deux autres réacteurs ont par ailleurs dû réduire leur production en raison des intempéries et de la montée des eaux, notamment dans l’Etat du New Jersey. La centrale de Oyster Creek est équipée d'un réacteur à eau bouillante (REB) conçu par General Electric comme ceux de la centrale nucléaire de Fukushima. Au total, neuf installations sont sous surveillance renforcée.

Lire la suite...

vendredi 31 août 2012

Le réacteur français EPR rejeté par l'Autorité de sûreté des USA !

EPR_OLK3_danger.jpgNouvelle déconvenue majeure pour l'industrie nucléaire française et son "avenir" pourtant glorifié par les relais du lobby dans l'appareil d'Etat et les administrations. L'Atomic Safety and Licensing Board (ASLB) états-unienne vient de refuser la licence que EDF demandait pour pouvoir construire une centrale nucléaire EPR dans le Maryland, malgré les sommes colossales dépensées pour faire réaliser du lobbying par l'un des plus grands cabinets d'avocats. Aucune entreprise américaine ne souhaite risquer ses finances avec de nouveaux projets nucléaires voués à l'échec.

Lire la suite...

lundi 20 juin 2011

Alerte USA : la centrale nucléaire de Fort Calhoun dans le Nebraska est inondée par le Missouri en crue

La centrale nucléaire de Fort Calhoun dans le Nebraska (USA), qui vient d’avoir son combustible usé retiré et dont le réacteur (REP) était en cours de chargement a actuellement son assise foncière inondée par le Missouri en crue depuis le mardi 14 juin 2011.

Lire la suite...