|

mercredi 1 février 2023

Orano (ex-Areva) le spécialiste nucléaire de la faillite a les yeux plus gros que le ventre

Tricastin_Georges-Besse-II_Areva-Orano_usines-2.jpgLes PDG passent mais le délire criminel demeure. On se croirait revenu au temps des investissements foireux de l'époque Lauvergeon. Orano (ex-Areva) veut investir entre 1,5 et 1,7 milliard d’euros dans une nouvelle installation pour fournir en uranium enrichi... principalement les USA en lieu et place du Russe Rosatom. Un pari plus qu'audacieux misant sur la guerre militaire et économique contre la République de Russie pour une installation délirante, dangereuse, polluante et contaminante qui ne serait opérationnelle au mieux qu'en 2030 et implantée en pleine zone sismique et inondable. Orano poursuivra toutefois son business avec la Russie qui lui enrichi une partie de ses déchets radioactifs en uranium de retraitement. URT que le nucléariste souhaite imposer dans tous les vieux réacteurs délabrés EDF de l'hexagone.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 1 novembre 2022

EDF embauche des soudeurs américains pour réparer ses réacteurs

corrosion.pngEn mal de manoeuvre qualifiée et compétente et de technicité : EDF vient d'embaucher une centaine de soudeurs étrangers pour réparer ses problèmes de corrosion sur ses réacteurs nucléaires. Ils viennent des Etats-Unis, de chez Westinghouse, la société à qui EDF a acheté voici soixante ans les plans des réacteurs dit tricolores. Avec ce bel exploit le mythe vendu aux français par la propagande d'Etat sur la pseudo indépendance de la France grâce au nucléaire s'effondre publiquement.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 17 octobre 2022

Escalade militaire et nucléaire : les USA et l'OTAN provoquent de nouvelles tensions par un exercice militaire de grande portée en Europe

2022-10-17_bombardiers-US_B52.jpgL’Otan a annoncé vendredi qu'il lance lundi 17 octobre 2022 et pour 23 jours son exercice annuel “Steadfast Noon” au dessus de pays européens (notamment Royaume-Uni et Belgique) et de la mer du nord. L’exercice implique 14 pays et mobilisera plus de 60 avions de guerre dont des avions de chasse, des avions de surveillance et de ravitaillement et des bombardiers américains à longue portée B-52. Une provocation alors que les efforts devraient tendre à décroitre les tensions avec la Fédération de Russie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 22 septembre 2022

Tribune libre : La Paix, la Paix, la Paix

peace-colombe.pngA l'heure ou les tensions géopolitiques en Europe se durcissent et menacent tous les peuples par l'usage de la force de frappe nucléaire, nous publions une tribune-libre d'un militant antinucléaire, longtemps journaliste indépendant et connaissant particulièrement bien l'Ukraine et la Russie de par ses origines familiales et son attention permanente depuis cinquante ans à ce qui se passe à l'est de l'Europe. Cette tribune n'est pas une prise de position ni de la CAN-SE ni du CAN84.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 12 septembre 2022

Histoire : l'affrontement nucléaire USA-France-Russie en Ukraine ou la guerre des atomes

ukraine-usa.jpgPour qui regarde la réalité historique il-elle découvrira, derrière la guerre, un affrontement de vingt ans entre d'un côté la Russie et Rosatom pour garder la fourniture d'uranium à l'Ukraine pour ses monstrueuses centrales atomiques en contre-partie de la destruction des stocks d'armement nucléaire ukrainien sur le sol russe et en face, aux aguets, d'une part la France qui aurait souhaité placer Cogema-Areva-Orano comme fournisseur des produits de fission atomiques aux centrales ukrainiennes et, d'autre part, les Etats-Unis et le gestionnaire Energoatom qui, au final avec Westinghouse, ont emporté en 2014 et de manière exclusive ce marché de mort.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 6 août 2022

6 et 8 août 1945 : le double crime atomique de guerre des USA

CAN84_nucleaire_hiroshima_rasee.jpgLes 6 août et 8 août 1945, les USA larguaient sur des populations civiles deux bombes atomiques. Hiroshima et Nagasaki au Japon étaient rayées de la carte, leurs populations pulvérisées, les survivants agonisants dans d'atroces souffrances. Le mensonge d'Etat relayé par les gouvernements des pays occidentaux et tout ce que la droite politico-patronale comptait comme va-t-en guerre voulait que cela permit la fin de la seconde guerre. Les derniers témoignages et le déclassement de documents "secret-militaire" battent en brèche le cynisme états-unien qui ne visait qu'à asseoir sa domination sur le monde et les peuples. "La véritable histoire de Hiroshima" : un film à voir qui glace le sang.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 12 mai 2022

OTAN-Ukraine/Russie : augmentation du risque de guerre nucléaire mondiale

essai_nucleaire_002.jpgDimitris Konstantakopoulos (1), journaliste et écrivain, spécialiste des relations Est-Ouest, collaborateur au bureau du Premier ministre grec Andreas Papandreou, correspondant en chef de l'agence de presse grecque ANA à Moscou pendant la perestroïka et les années Eltsine livre une analyse de l'affrontement actuel entre l'OTAN et la Russie et met en lumière un risque de guerre nucléaire mondiale. Son propos va à l'encontre de la propagande effrénée des pouvoirs oligarchiques occidentaux visant à conditionner et préparer les populations à une fuite en avant meurtrière du capitalisme en crise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 3 août 2021

6 août 1945 - 6 août 2021 : hommage aux victimes de la barbarie atomique perpétrée contre les populations civiles d'Hiroshima et Nagasaki

CAN84_nucleaire_hiroshima_survivors.jpgIl y a 76 ans, le 6 août 1945 à 2 h 45 (heure locale), la folie criminelle du complexe militaro-industriel-atomiste a atteint son apogée en accomplissant le premier crime atomique de l'histoire sur des populations civiles à Hiroshima puis, le  9 août à Nagasaki au Japon. Des rassemblements ont lieu dans le monde entier et en Vaucluse à Avignon ce 6 août 2021

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 2 juillet 2021

Les dépenses en 2020 de l'arsenal nucléaire français : 8 969 € par minute, 113 043 euros par minute pour les 9 pays détenant la bombe atomique

Barracuda_tir-missile-mer-terre.jpgPlus de 60 milliards d'euros (72,6 milliards $) ont été dépensés en 2020 par les 9 pays détenant la bombe atomique pour leurs arsenaux nucléaires, soit  plus de 113 043 € par minute (137 000$). C'est ce que révèle le rapport 2020 de l'ICAN (Campagne Internationale pour l'Abolition des Armes Nucléaires)  "Complicit : 2020 Global Nuclear Weapons Spending".  La France pour sa part a dépensé plus de 8 969 € par minute pour son arsenal nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 18 avril 2021

USA : du miel contaminé par les retombées des essais nucléaires effectués... lors de la guerre froide

miel-Virginie_abeille.jpgLe miel d’une grande partie de l’est des États-Unis est contaminé au césium 137 radioactif issu des nombreux essais nucléaires effectués sur le sol états-unien pendant la guerre froide . C'est ce que révèle  le site scientifique "ScienceAlert" qui publie les résultats d'une étude conduite par le géologue Jim Kaste du College of William & Mary, à Williamsburg (Virginie) et son équipe sur les aliments tels les noix ou les fruits. 68 échantillons des 122 mesurés sont contaminés. Problème sanitaire mais aussi scientifique lorsque l'on sait que le césium 137 a une durée de radiations d'environ 30 ans alors que ces essais ont eu lieu il y a une soixantaine d'années.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 22 juin 2020

Mox : Fin de partie pour Areva-Orano aux USA contraint de vendre aux enchères son matériel nucléaire

vente-encheres.jpgLe projet délirant d'Areva-Orano d'usine états-unienne de combustible MOX c'est fini. Le glas sonne pour le rêve américain de Anne Lauvergeon et de ses successeurs : lancé en 1999 avec des fonds gigantesques de 8 milliards de dollars - déjà dépensés dans la construction de l'usine - le projet initié dans le cadre d'un accord entre les Etats-Unis et la Russie de démantèlement et récupération de 34 tonnes de plutonium militaire avait été arrêté fin 2018. A présent, pour se renflouer, les actionnaires liquident par une vente aux enchères « 450.000 pièces » nucléaires neuves et encore emballées pour la plupart. Du jamais vu qui en dit long sur la piteuse situation de l'atomisme dans le monde. Un nouveau fiasco pour le nucléaire tricolore qui risque de coûter cher aux contribuables français.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 27 septembre 2018

Nouvelle affaire Areva : une monstrueuse amende de 24 milliards de dollars menace les contribuables français

Areva_Anne-Lauvergeon_Fleur-Pellein_Arnaud-Montebourg_La-Commission-Innovation.jpgLe groupe nucléaire, dont les frasques ont déjà coûté 4,5 milliards d’euros aux contribuables en 2017, pourrait se voir réclamer 24 milliards par la justice américaine. Cette fois, c’est une affaire de corruption aux États-Unis qui est en cause. La justice américaine a discrètement prévenu début juillet les autorités françaises qu’elle pourrait lancer un procès pour corruption contre l’ex-fleuron tricolore de l’atome. Ça n'en finira donc jamais!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 15 août 2018

Ukraine : un des 15 réacteurs nucléaires passe aux mains des USA pour son "combustible". Areva-Orano est dans le coup !

ukraine-usa.jpgL'Ukraine nucléarisée se livre aux Etats-Unis. Le réacteur numéro 3 de la centrale de Ioujnooukraïnsk dans le sud de l'Ukraine, fonctionne désormais uniquement avec des produits de fission atomique livrés par l'américain Westinghouse... filiale en faillite du japonais Toshiba. Le français Areva-Orano est partie-prenante de l'opération !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 6 août 2018

6 août 1945 : le premier crime atomique de l'histoire. Ni oubli, ni pardon, abolition des armes atomiques, arrêt immédiat du nucléaire

2018-08-06_Hiroshima-Avignon_CAN84.JPGUne cérémonie en mémoire aux trois cent mille morts et milliers d'autres victimes des bombardements atomiques états-uniens sur Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945) s'est déroulée à Avignon à l'appel du CAN84. A cette occasion a été lancé un appel au désarmement nucléaire, à la ratification par la France du Traité International d'Interdiction des armes nucléaire, à l'arrêt immédiat du nucléaire militaire et civil.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 29 juillet 2018

Vampirisme : après avoir tout bousillé les pro-nucléaires s'en prennent maintenant aux océans

2018-07-29_Uranium_vague.jpgIls trépignent d'impatience. Quel partie de notre petite Terre pourrait encore bien être détruite, exploitée, mutilée, contaminée ? Face au tarissement des ressources terrestres d'uranium, des scientifiques états-uniens lorgnent à présent vers les mers et océans pour exploiter quelques grammes de métal radioactif. Leur fanatisme le dispute à l'inacceptable.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 mai 2018

La Macronie : va-t-en-guerre nucléariste

Emmanuel-Macron_ministre-des-armees_Florence-Parly_base-aerienne-_Istres_bouches-du-rhone_juillet-2017.jpgA quelques heures des célébrations du 8 mai 1945 marquant la fin de la seconde guerre mondiale et la capitulation de l'Allemagne nazie, la ministre macroniste des armées annonce la construction d’un cinquième sous-marin nucléaire d’attaque. L'alignement de la France sur le bellicisme états-unien et les exigences des "va-t-en guerre" galonnés tricolore et du Commissariat à l'Energie Atomique sont une menace pour les peuples et la planète.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 14 juillet 2017

Un 14 juillet de Paix et de désarmement nucléaire à Avignon

2017-07-14_manifestation_Paix_Avignon_MCCA-CAN-SE_CAN84_mouvement-de-la-Paix_03a.jpgLa Coordination antinucléaire du sud-est a participé ce 14 juillet 2017 à Avignon à une Marche pour la paix initiée par le "Mouvement de la Paix" aux côtés de nombreuses autres organisations. Pacifiste, antinucléaire et antimilitariste il s'agissait d'une réponse à la violence institutionnelle guerrière, aux restrictions de nos libertés et à l'invitation du Président des Etats-Unis par E.Macron.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 11 mai 2017

Poubelle nucléaire de Hanford aux Etats-Unis : effondrement d'un tunnel de déchets radioactifs

PRC-Plutonium-Finishing-Plant_First-McCluskey.jpgUn tunnel rempli de déchets radioactifs s'est effondré  près d'une ancienne installation militaire d'extraction de plutonium et d'uranium sur le site de  stockage atomique de Hanford dans l'Etat de Washington aux USA.  Depuis 2008 le français Areva est l'un des intervenants impliqués dans les opérations de démantèlement/assainissement du site.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 16 août 2016

Déclin de l'empire atomique : les USA ferment 2 centrales nucléaires pour non-rentabilité

USA_Exelon_nucleaire_fermeture.jpgSymbole fort du déclin de l'empire atomique : deux centrales nucléaires des Etats-Unis vont fermer pour cause de non-rentabilité. Le plus grand électricien des USA, Exelon, justifie sa décision par la concurrence des autres énergies et la non-rentabilité du nucléaire si l'Etat ne le finance pas d'une manière ou d'une autre. Les autres électriciens sont également concernés : Entergy Corp et Dominion Resources ont déjà annoncé aussi des arrêts de centrales nucléaires. Sur les sept dernières années, les deux centrales Exelon ont cumulé des pertes atteignant 800 millions de dollars. Comme en France si le trucage des coûts réels et le renflouement permanent n'étaient pas institué.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 3 septembre 2015

Japon : un stock de plutonium suffisant pour la bombe atomique. Le double-jeu des USA et de... Areva

japon-drapeau-japon-1-img.jpgLe Japon a accumulé suffisamment de plutonium grâce à ses centrales nucléaires (avant leur arrêt post-Fukushima) pour fabriquer des bombes atomiques. Le gouvernement nippon à fait voter d'ailleurs en ce sens le 20 juin 2012 un amendement à la "Loi fondamentale sur l’énergie atomique" qui lui ouvre potentiellement la voie vers l'arme nucléaire. La "communauté internationale" s'en inquiète alors que certains - dont les USA et Areva/CEA - lorgnent avec envie sur la valeur marchande et géo-stratégique de ce stock...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 2