2015_CANSE_armement_nucleaire_sous-marin_missile_DCNS_sous-marin-nucleaire_le-terrible.jpgC'est le nouveau Pdg du groupe spécialisé dans l'armement naval militaire nucléaire et ancien directeur général de Technicatome/Areva T.A qui fait l'annonce : le groupe militaire nucléaire DCNS constate une perte sèche de 336 millions d'euros et un chiffre d’affaires en recul de 9 %. Du fait de sa participation au projet de réacteur expérimental nucléaire Jules Horowitz du Commissariat à l’énergie atomique à Cadarache (Bouches-du-Rhône) et des programmes de sous-marins nucléaires d’attaque dit de « nouvelle génération ». Du jamais vu...