|

mercredi 28 octobre 2020

Contre les convois de la réintoxication du monde... (réflexions de Normandie)

Partagez ! Partage

ca-gresille-dans-le-poteau.jpgLa crise déstabilise les flux capitalistes, c’est un fait. L’aviation n’a jamais été aussi mal au point, une explosion d’un stock de nitrate d’ammonium détruit le port de Beyrouth. RTE, pour sa part, s’inquiète de la capacité de production électronucléaire, suite aux retards qu'EDF a pris dans la maintenance des centrales nucléaires pendant le confinement, et en appelle aux écogestes pour éviter les coupures d’électricité cet hiver. Malgré cela... la fuite en avant productiviste se poursuit. Nos ami-es de la "Grange de Montabot" dans la Manche (1) nous livrent quelques réflexions.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 25 juillet 2015

La CAN-SE et les luttes antinucléaires prennent de la hauteur du côté de Eourres...

Partagez ! Partage

2015-07-24_Eoures.jpgLà haut, dans les Alpes de Haute Provence, entre 800m et 1600 mètres d'altitude, en surplomb de la vallée de la Méouges le cœur de l'avenir bat. A l'invitation de l'association "Remue Mes Meinges", la Coordination antinucléaire du sud-est a participé, en compagnie d'autres collectifs de la région en lutte contre le nucléaire et son monde, à la soirée antinucléaire organisée à Eourres (petit village en vallée de la Méouge). Fraternité, écoute et résistance étaient au programme.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 14 octobre 2013

Déboulonnage THT : RTE (filiale à 100% d'EDF) pris en flagrant délit de mensonge

Partagez ! Partage

2013-10-12_THT_documents-photo-parvenus-au-dauphine-libere_2.jpg« A ce jour, il n’y a pas eu de boulon disparus sur nos pylônes » : c'est ce que déclarait au mois d'août, devant tous les médias et la main sur le coeur, la directrice régionale Sud-Est de la filiale d'EDF de transport d’électricité (RTE) alors que la vulnérabilité des pylônes Très Haute Tension venait d'être démontrée par des "déboulonneurs" antinucléaires. Le mensonge fait long feu avec la réception par la presse, en fin de semaine dernière, de photos démontrant le déboulonnage, les pylônes et les boulons retirés in-situ...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 8 août 2013

Nucléaire : les 200 000 pylônes électriques et THT aussi vulnérables que les 19 centrales nucléaires et les 58 réacteurs nucléaires

Partagez ! Partage

THT-pylone_01.jpgLa remise à des préfets de 4 départements du sud-est (Gard, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Drôme) de boulons de lignes Haute Tension sortant des centrales nucléaires agite le lobby et le pouvoir aux ordres. Quelques soient les auteurs, cette action démontre aux yeux de tous à quel point le nucléaire est fragile, dangereux et menace tout le territoire. De part sa logique centralisatrice et autoritaire, le nucléaire a mité le pays de plus de 200 000 pylônes qui en sont le talon d'Achille tout comme toutes les installations nucléaires et nucléaro-chimiques. Le bon sens exige qu'à danger immédiat : arrêt immédiat. Le nucléaire est périmé, obsolète et nuit gravement à la santé : Il faut le mettre hors d'état de nuire. C'est un acte de Résistance salutaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 23 avril 2012

Mauvaise foi et mensonge scientifiques instaurés en système : l'exemple de la "conférence" du 12 avril 2012 à Marcoule

Partagez ! Partage

champignon_atomique.jpgCe billet réagit, analyse et commente la conférence organisée le 12 avril 2012, à l'Institut de Chimie Séparative de  Marcoule (ICSM), par Jacques Foos, titulaire pendant 25 ans de la chaire de sciences nucléaires du Conservatoire National des Arts et Métiers et Yves de Saint Jacob, ancien rédacteur en chef de l'Agence France-Presse, sur le thème : " Peut-on sortir du nucléaire ? " La réponse a été évidente et attendue : NON, bien sûr.

Lire la suite...

Partagez ! Partage