|

samedi 18 septembre 2021

Site nucléaire du Bugey (Ain) une menace pour toute la région : rassemblement dimanche 3 octobre pour la fermeture du site et l'abandon des projets atomiques

2021-09-18_Bugey-Ain_Stop-Bugey.jpgLa centrale nucléaire du Bugey est située à St-Vulbas (01), en bordure du Rhône, en amont  de la métropole lyonnaise et en amont de la Provence. Le centre de Lyon n’est qu’à 30 km, la région avignonnaise et gardoise à quelques centaines de kilomètres. Ses 4 plus vieux  réacteurs  de France  avec Tricastin (Drôme-Vaucluse) et Cruas (Ardèche) (42 et 43 ans) constituent un risque majeur pour une région densément peuplée avec 5 millions d'habitants dans  un rayon de 100 km et 6 grandes villes. Risques nucléaires internes et externes, projets d'implantation de nouvelles installations nucléaires tels des EPR et le stockage des déchets radioactifs de toute la France doivent être abandonnés immédiatement. Une manifestation est programmée pour le 3 octobre prochain à l'appel de la "Coordination Stop Bugey".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 4 décembre 2017

Areva : après les falsifications, après les défauts des Générateurs de vapeur, après le couvercle défectueux de l'EPR c'est au tour des barres de "combustibles" d'être défectueues

Procédé-PUREX.pdfQuand l'écran de fumée de l'endoctrinement et de la propagande se dissipe : la réalité claque au visage. Areva vient à nouveau d'être prise en défaut sur la qualité de ses matériels et prestations. Cette fois-ci le pot aux roses a été découvert par les Suisses : les barres de "combustibles" que le pseudo-fleuron tricolore de la destruction atomique a livré à plusieurs de ses clients électriciens (dont EDF) sont défectueuses. Après les falsifications de dossier et contrôles, les défauts de fabrication sur les Générateurs de vapeurs, les couvercle et fond de cuve défectueux du futur EPR : "New-Areva" est déjà obsolète et toujours de plus en plus dangereux.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 4 novembre 2012

Japon : l'ancien ambassadeur du Japon en Suisse appelle à une interdiction totale d'utilisation de l'énergie nucléaire civile et militaire

Mitsuhei-Murata_Japon_ambassadeur-Suisse_coordination-antinucleaire-sud-est.jpgMitsuhei Murata, ancien ambassadeur du Japon en Suisse, professeur émérite à l'Université Tokaigakuen, effectue un plaidoyer pour une interdiction totale d'utilisation de l'énergie nucléaire à l'occasion d'une séance d'information organisée par Dennis Kucinich, représentant du 10e district de l'Ohio à la chambre des représentants des États-Unis depuis 1997, membre du Parti démocrate et ancien maire de Cleveland de 1977 à 1979.


.

Lire la suite...

Partagez ! Partage