Cruas_ville-fleurie.jpgLe 21 juillet 2021, alors que le réacteur nucléaire n°3 de la centrale atomique de Cruas-Meysse (Ardèche) était en cours de redémarrage, une dérive de l’information transmise par un composant intervenant dans la mesure de température de la chaîne du "Système de protection du réacteur" (RPR) s'est produite. Or ce système RPR a pour principales fonctions la détection ... de situations anormales, l'arrêt automatique du réacteur et le déclenchement des systèmes de sauvegarde appropriés en situation accidentelle. La réparation aurait du être effectuée sous 24h mais 9 mois plus tard, le 5 avril 2022, le pot aux roses se dévoile...