|

mercredi 2 novembre 2022

Experts internationaux : l'avenir du nucléaire est sombre malgré les effets officiels d'annonces

2022_World-Nuclear-Industry-Status-Report.jpgDélais de construction très longs, réfections complexes, usures fréquentes, rejets radioactifs dans l'atmosphère et les rivières, manque d'eau pour le refroidissement sur fond de crise climatique, gestion de déchets contaminés problématiques et coûts astronomiques : l’énergie nucléaire est de moins en moins une énergie du futur, selon un rapport publié par des experts indépendants.  Alors que pour la première fois en 40 ans la part de l’énergie d'origine nucléaire dans la production mondiale brute d’électricité est passée sous la barre des 10 % l’an dernier - une diminution de 40 % par rapport à 1996 - quelques gouvernements brandissent la carte de nucléaire comme une solution viable et efficace pour décarboner le secteur de l’énergie. Leur novlangue conduit donc à la "radioactivité décarbonée". Il fallait le faire!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 17 octobre 2022

Escalade militaire et nucléaire : les USA et l'OTAN provoquent de nouvelles tensions par un exercice militaire de grande portée en Europe

2022-10-17_bombardiers-US_B52.jpgL’Otan a annoncé vendredi qu'il lance lundi 17 octobre 2022 et pour 23 jours son exercice annuel “Steadfast Noon” au dessus de pays européens (notamment Royaume-Uni et Belgique) et de la mer du nord. L’exercice implique 14 pays et mobilisera plus de 60 avions de guerre dont des avions de chasse, des avions de surveillance et de ravitaillement et des bombardiers américains à longue portée B-52. Une provocation alors que les efforts devraient tendre à décroitre les tensions avec la Fédération de Russie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 22 septembre 2022

Tribune libre : La Paix, la Paix, la Paix

peace-colombe.pngA l'heure ou les tensions géopolitiques en Europe se durcissent et menacent tous les peuples par l'usage de la force de frappe nucléaire, nous publions une tribune-libre d'un militant antinucléaire, longtemps journaliste indépendant et connaissant particulièrement bien l'Ukraine et la Russie de par ses origines familiales et son attention permanente depuis cinquante ans à ce qui se passe à l'est de l'Europe. Cette tribune n'est pas une prise de position ni de la CAN-SE ni du CAN84.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 12 septembre 2022

Histoire : l'affrontement nucléaire USA-France-Russie en Ukraine ou la guerre des atomes

ukraine-usa.jpgPour qui regarde la réalité historique il-elle découvrira, derrière la guerre, un affrontement de vingt ans entre d'un côté la Russie et Rosatom pour garder la fourniture d'uranium à l'Ukraine pour ses monstrueuses centrales atomiques en contre-partie de la destruction des stocks d'armement nucléaire ukrainien sur le sol russe et en face, aux aguets, d'une part la France qui aurait souhaité placer Cogema-Areva-Orano comme fournisseur des produits de fission atomiques aux centrales ukrainiennes et, d'autre part, les Etats-Unis et le gestionnaire Energoatom qui, au final avec Westinghouse, ont emporté en 2014 et de manière exclusive ce marché de mort.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 12 mai 2022

OTAN-Ukraine/Russie : augmentation du risque de guerre nucléaire mondiale

essai_nucleaire_002.jpgDimitris Konstantakopoulos (1), journaliste et écrivain, spécialiste des relations Est-Ouest, collaborateur au bureau du Premier ministre grec Andreas Papandreou, correspondant en chef de l'agence de presse grecque ANA à Moscou pendant la perestroïka et les années Eltsine livre une analyse de l'affrontement actuel entre l'OTAN et la Russie et met en lumière un risque de guerre nucléaire mondiale. Son propos va à l'encontre de la propagande effrénée des pouvoirs oligarchiques occidentaux visant à conditionner et préparer les populations à une fuite en avant meurtrière du capitalisme en crise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 25 avril 2022

Orano condamnée, encore une fois, pour mensonge publicitaire

2018-01-23_Areva-Orano.jpgDéjà condamné pour des faits similaires en 2020, le géant industriel français Orano (ex-Areva) fait l'objet d'une deuxième condamnation ce 19 avril 2022 pour sa campagne de recrutement de jeunes  « Surprenez-vous, rejoignez-nous » diffusée en novembre 2021. En cause, sa publicité sur le prétendu « recyclage » des déchets radioactifs, jugée d'être « de nature à induire en erreur le public ». Ce nouveau jugement écorne le mythe de la France et du lobby nucléaire « championne du recyclage ».  La pseudo-filière « propre et vertueuse » est une nouvelle manipulation de la jeunesse et de la population.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 4 mars 2022

Ukraine: le nucléaire militarocivil menace les peuples et les territoires, la vie, l'environnement. Stop!

m51.pngLe chantage à l'utilisation de l'arme nucléaire et la prise de contrôle des centrales nucléaires ukrainiennes par la Fédération de Russie alertent sur les risques et menaces du nucléaire civil et militaire tant au niveau régional que national et mondial. Les 16 réacteurs atomiques ukrainiens des centrales nucléaires de Zaporizhzhia, Rivne, Khmelnytsky et Ukraine du Sud menacent au quotidien par leurs rejets radioactifs permanents la santé et la vie du peuple ukrainien, contaminent le bassin aquatique du Dnipro, tout comme les piscines et stockages de déchets nucléaires sur les sites atomiques. Conçus et construits entre les années 1970 et 1990 les réacteurs sont à bout de souffle et ont connu de multiples problèmes de sécurité ces dernière décennies. Tout comme ceux du Tricastin et de Cruas en France. Il n'y a pas de nucléaire propre, il n'y a pas de guerre propre ce sont toujours les peuples qui subissent l'arrogance des nantis, le nationalisme, la culture de la domination et de l'impérialisme. Là-bas comme ici la destruction atomique contamine au quotidien.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 2 juillet 2021

Les dépenses en 2020 de l'arsenal nucléaire français : 8 969 € par minute, 113 043 euros par minute pour les 9 pays détenant la bombe atomique

Barracuda_tir-missile-mer-terre.jpgPlus de 60 milliards d'euros (72,6 milliards $) ont été dépensés en 2020 par les 9 pays détenant la bombe atomique pour leurs arsenaux nucléaires, soit  plus de 113 043 € par minute (137 000$). C'est ce que révèle le rapport 2020 de l'ICAN (Campagne Internationale pour l'Abolition des Armes Nucléaires)  "Complicit : 2020 Global Nuclear Weapons Spending".  La France pour sa part a dépensé plus de 8 969 € par minute pour son arsenal nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 15 août 2019

Accident nucléaire sur une base militaire russe de lancement de missiles

2019-08-09_explosion-base-missiles-russe_vue-de-la-ville-de-Severodvinsk.jpgUne explosion s'est produite le 8 août dernier dans un centre russe de recherches nucléaires au large de Nionoksa, dans la région d’Arkhangelsk, dans le Grand Nord russe. Le bilan réel des victimes reste incertain et les circonstances de l’incident peu claires. L'explosion aurait fait cinq morts et au moins trois blessés par brûlures. Et des rejets radioactifs 16 fois supérieurs au "bruit de fond radioactif" habituel. Possiblement de plutonium, de promethium et de cerium.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 15 août 2018

Ukraine : un des 15 réacteurs nucléaires passe aux mains des USA pour son "combustible". Areva-Orano est dans le coup !

ukraine-usa.jpgL'Ukraine nucléarisée se livre aux Etats-Unis. Le réacteur numéro 3 de la centrale de Ioujnooukraïnsk dans le sud de l'Ukraine, fonctionne désormais uniquement avec des produits de fission atomique livrés par l'américain Westinghouse... filiale en faillite du japonais Toshiba. Le français Areva-Orano est partie-prenante de l'opération !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 12 mars 2017

Alerte : contamination de l'Europe à l'iode131 en cours suite à un accident nucléaire en Norvège

Norvege_Institut_IFE.jpgAlerte : en ce jour (12 mars 2017) on apprend que la Norvège contamine toute l'Europe avec de l'iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre). Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en serait à l'origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu'à la France n'est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents. Les autorités norvégienne comme française pratiquent la rétention d'informations.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 3 juin 2016

International : la République des îles Marshall part en croisade contre les armes nucléaires

Iles-Marshall_islands-map.pngLa petite République des îles Marshall a décidé de s’attaquer aux puissances nucléaires, accusées de ne pas respecter leurs obligations juridiques de désarmement. Voilà un combat qui pourrait donner une impulsion forte à la bataille pour éliminer les arsenaux nucléaires. Une bombe juridique.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 19 août 2011

Santé / Tchernobyl-Fukushima : pour le scientifique Yury Bandajevski l'impact du nucléaire sur la santé est terrifiant

Yury Bandajevski, Pr de médecine, anatomo-pathologiste, a fondé un hôpital et une université de médecine au coeur des zones contaminées après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986. Fondateur et premier recteur de l’Université de Gomel (Belarus), Fondateur et Président du "Centre International Ecologie et Santé" de Kiev il a été emprisonné 9 ans par le pouvoir bélarusse pour ses opinions et pour la prise en charge des victimes de Tchernobyl. Grand spécialiste international des impacts sanitaires du nucléaire et atteintes à la santé de la radioactivité, il nous délivre son témoignage scientifique sur la catastrophe de Fukushima qui se poursuit.* Il rappelle que dans les régions de Tchernobyl, 25 ans après, la mortalité dépasse nettement la natalité du fait de l’augmentation permanente du nombre de malades atteints de pathologies cardio-vasculaires et de cancers.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 17 août 2011

Corse : confirmation de l'augmentation importante des atteintes thyroïdiennes après le nuage radioactif de la catastrophe de Tchernobyl

Un rapport d’experts confirme enfin ce que les médecins Corses, et notamment le courageux Denis Fauconnier, déclarent depuis 25 ans sur les atteintes sanitaires sur la population de la plus grande catastrophe nucléaire civile (avant Fukushima) survenue à Tchernobyl en Ukraine le 26 avril 1986. Ce rapport atteste de l'augmentation très importante de la proportion des atteintes (cancers, goitres) à la thyroïde de 44% à 100% supérieure aux autres affections endocriniennes. Une décision de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris étant attendue le 7 septembre prochain sur le sort du professeur Pierre Pellerin (ancien patron du Service central de Protection contre les Rayons ionisants/SCPRI), mis en examen en 2006 pour “tromperie aggravée” qui avait affirmé sans rougir que le nuage radioactif s'était arrêté à la frontière! Les populations du sud-est ont aussi reçu leur dose...

Lire la suite...

Partagez ! Partage