|

Mot-clé - Phénix

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 14 avril 2019

Démantèlement dément d'Eurodif Tricastin : la presse régionale grande complice

eurodif-areva_demantelement.jpgUne Installation Nucléaire de Base, telle celle de production d'uranium enrichi du Tricastin (Georges Besse I) mise aujourd'hui à l'arrêt définitif est un peu comme un navire fantôme. Les errements et la dangerosité s'y côtoient et le commandant ne souhaite pas entendre poser des questions qui fâchent. Surtout si des pages de pub ont été déversées sur la presse institutionnelle. Mais ne parlez surtout pas de fake-news.

Lire la suite...

samedi 28 juillet 2018

Marcoule-CEA : incident nucléaire-risque de criticité sur le réacteur de recherche "Phénix" en cours de démantèlement

2018-07-15_Phenix-Marcoule_demantelement_incident-criticite_site_3.JPGLe réacteur de recherche à neutrons rapides et sodium Phénix/INB n°71 du Commissariat à l’énergie atomique à Marcoule fait encore parler de lui. En mal. On y a frôlé le risque de criticité lors du déplacement d’étuis d’aiguilles de produits de fission. L'incident détecté en interne le 19 juin 2018 n'a été mentionné par l'ASN sur son site internet que le 5 juillet 2018. La transparence et l'information des riverains ne sont toujours pas à l'ordre du jour. Les menaces et atteintes sanitaires : si.

Lire la suite...

vendredi 16 janvier 2015

ASTRID les années 2015-20 sont décisives. Il faut empêcher ça.

accident_nucleaire_montage_3.jpgLe projet d'implantation d'un nouveau réacteur nucléaire (Astrid) destiné à relancer la filière plutonium se prépare discrètement à Marcoule (près de Bagnols/Cèze dans la vallée du Rhône) même si sa construction prend du retard. De la taille de près d’un demi Superphénix, refroidi au sodium métallique liquide, c’est le summum de dangerosité de ce qu'a construit l'humain ! Si nous n’y prenons pas garde la nucléocratie ...


Lire la suite...

jeudi 11 avril 2013

Restitution de comprimés d'iode : le CEA et les autorités cherchent à tranquilliser la population

pregnant belly #2Les préfets du Gard et du Vaucluse viennent de lancer, sous le regard énamouré du Commissariat à l'Energie Atomique, une vaste opération de récupération des pastilles d'iode distribuées à la population depuis des années autour du site nucléaire militaro-civil de Marcoule. Arguant d'une mise à l'arrêt de 2 réacteurs les autorités tentent de faire croire à la population qu'il n'existe plus de risque nucléaire pour la santé. Un rideau de fumée que dénonce fermement la Coordination antinucléaire du sud-est.

Lire la suite...