.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 9 janvier 2012

«Sciento-cratie» ou «Techno-archie» Sommes-nous totalement manipulés par la «technoscience» ?

geranium enrichiPourquoi le climat ?

En document joint à ce billet, (ici : article climat ) une contribution personnelle, sur le mode «vulgarisation», de l’état actuel des connaissances sur les sciences du climat.
Pourquoi ce sujet ? Pourquoi sur un site de coordination de mouvements anti-nucléaires ?
Quelques mauvaises langues pourraient penser que, comme le « nucléaire » a la réputation (d’ailleurs très surfaite) d’être peu émetteur de gaz à effet de serre, mettre en accusation l’origine anthropique des variations climatiques par le CO2 pourrait enlever au nucléaire son seul atout. Et il est vrai que la menace mortelle que fait peser sur nous cette funeste industrie y perdrait son seul, et très mauvais, soutien.
Or, pas de chance pour cet argumentaire fallacieux, les « climato-sceptiques » les plus médiatiques dans notre beau pays, à savoir Courtillot et Allègre, sont des pro-nucléaires quasi viscéraux. Du fait de leur scepticisme, ils prônent, et l’utilisation du nucléaire, et l’utilisation de ressources fossiles au prétexte de développement.

Lire la suite...

mercredi 17 août 2011

Corse : confirmation de l'augmentation importante des atteintes thyroïdiennes après le nuage radioactif de la catastrophe de Tchernobyl

Un rapport d’experts confirme enfin ce que les médecins Corses, et notamment le courageux Denis Fauconnier, déclarent depuis 25 ans sur les atteintes sanitaires sur la population de la plus grande catastrophe nucléaire civile (avant Fukushima) survenue à Tchernobyl en Ukraine le 26 avril 1986. Ce rapport atteste de l'augmentation très importante de la proportion des atteintes (cancers, goitres) à la thyroïde de 44% à 100% supérieure aux autres affections endocriniennes. Une décision de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris étant attendue le 7 septembre prochain sur le sort du professeur Pierre Pellerin (ancien patron du Service central de Protection contre les Rayons ionisants/SCPRI), mis en examen en 2006 pour “tromperie aggravée” qui avait affirmé sans rougir que le nuage radioactif s'était arrêté à la frontière! Les populations du sud-est ont aussi reçu leur dose...

Lire la suite...

A voir

2011-12-18_Rejets-danger.jpg