mercredi 6 juin 2018

Simulacre d'exercice de sûreté nucléaire à Marcoule les 5 et 6 juin

2016-07-08_Areva-melox_fabrication_pastille_de_produit-de-fission_Mox.jpgUn exercice de sûreté nucléaire est engagé sur le site de Marcoule sur deux jours, les 5 et 6 juin. Officiellement, Il s’agit de mettre en œuvre un test de fonctionnement et d’organisation des différents organismes impliqués dans la gestion « d'une situation d'urgence radiologique » impliquant l'installation Atalante touchée par un « événement fictif » et la société voisine, Melox. La journée du mardi 5 juin sera mise en action “la circulation de l'information qui ne devra pas laisser les réseaux sociaux prendre la main” *.

Lire la suite...

Lundi 30 avril 2018

Eurostat épingle les 4 milliards 800 millions de fonds publics apportés par l'Etat à Areva-Orano pour masquer sa faillite

eurostat.jpgEurostat, l'office des statistiques de l'Union européenne, estime que les milliards d'euros injectés par l'Etat français dans Areva-Orano pour sauver l'atomiste et reporter la charge de la faillite sur le dos des contribuables auraient dû être comptabilisés dans le déficit public 2017 de la France. Et non pas déguisés et masqués sous d'autres habits.

Lire la suite...

vendredi 23 mars 2018

Le Mistral ça déchire le nucléaire

Site nucléaire du Tricastin : Un bâtiment de la nouvelle usine COMURHEX 2 d’ORANO (ex.AREA) a eu tout un pan de plusieurs centaines de mètres carrées bardage métallique de sa façade arraché à 2 heures du matin ce  21 Mars 2018 par le mistral avec des poinTout nouveau tout beau et déjà en lambeaux ! Le mistral vient de faire voler en éclats le revêtement d'un des bâtiments de la nouvelle usine Orano (ex-Areva) de conversion de l'uranium du Tricastin. Comurhex II déjà dans le sillage délabré de la vieille Comurhex I âgée de 55 ans ? Flippant...

Lire la suite...

jeudi 25 janvier 2018

Tambouille nucléocrate, ravalement de façade, mascarades, tapis vert et bonneteau

philippe-knoche-ceo-of-orano_la-defense_Areva.jpgAprès le grand bon en arrière de 60 ans opéré par EDF en nommant l'ex-filiale d'Areva tombée dans son escarcelle (spécialisée en pièces et construction de centrales atomiques) "Framatome", c'est à présent Areva NC qui se surpasse dans les envolées lyriques et poudre de perlimpinpin. Après avoir affublé cette filiale d'extraction du minerai d'uranium et de transformation en produits de fission nucléaire du nom provisoire de "New Areva" pour cause de quasi-faillite, les têtes d’œuf viennent d'accoucher du nom définitif de leur (déjà vieille) progéniture. Ce sera "Orano". Dépecer et faire du neuf avec du vieux est tout un art. Areva SA demeurera quant à elle toujours en survie pour gérer les "pertes" et autres avatars financiers enfantés par les experts nucléocrates.

Lire la suite...