Mot-clé - Next-Up

Fil des billets - Fil des commentaires

Lundi 10 juillet 2017

Poubelle illégale nucléaire de Solérieux en Drôme-Vaucluse : la contestation s'organise, l'omerta institutionnelle se fissure

Solerieux_Tumulus_comparatif_1280_Duo.jpgCa bouge en Drôme et Vaucluse contre l'omerta des institutions et la complicité des forces économiques régionales. Ce jeudi 6 juillet des citoyens antinucléaires ont organisé une rencontre avec les habitants du secteur de La Baume de Transit contre la décharge sauvage de déchets nucléaires enfouis par Areva sur le territoire de la petite commune de Solérieux. Malgré les tentatives d'obstruction des autorités - parfois violentes - le mouvement est lancé avec comme objectif que les responsables soient poursuivis, récupèrent et éliminent leur déjections radioactives.

Lire la suite...

Dimanche 8 février 2015

Fuite radioactive confirmée au Tricastin : EDF avoue avoir menti

Tricastin_reacteur_fissure.jpgEDF a menti. Le 31 décembre 2014, le réacteur délabré n° 4 de la centrale nucléaire EDF du Tricastin se mettait en arrêt d'urgence (scram) après une tentative de redémarrage. Un dégazage accompagné d'un immense panache de fumée suivait des bruits assourdissants de sifflements et de détonations. Les détonations de sur-pressions furent entendues jusqu'à 12 km au-delà du site nucléaire. Alors que l'organisation indépendante "Next-Up" révélait que ses mesures démontraient des rejets de radioactivités dans l'air, EDF affirmait la main sur le cœur qu'il n'en était rien. Aujourd'hui, EDF avoue publiquement qu'il a menti : oui il y a bien eu des rejets radioactifs. Du tritium ... et peut-être d'autres contaminants radioactifs.

Lire la suite...

Dimanche 3 novembre 2013

Démonstration scientifique et sociologique : les scénarios officiels de gestion de catastrophe nucléaire sont de l'enfumage

2013-11-02_CAN84-NextUp_Exercice-crise-nucleaire_Tricastin_contre-demonstration_masque_particule.JPGSamedi 2 novembre 2013, le CAN84, en association avec Next-Up organisation, a organisé une contre-démonstration de crise nucléaire face à la mascarade de l'exercice programmé par le lobby et les autorités le 7 novembre prochain sur et autour du site nucléaire du Tricastin. Une opération démystification salutaire en direction des médias pour leur permettre de tenter de regagner un peu de liberté de ton et de regard face au rouleau-compresseur du conditionnement idéologique exercé par le lobby nucléaire et ses relais politiciens depuis 50 ans.

Lire la suite...

mercredi 25 septembre 2013

Fuite de tritium radioactif au Tricastin : Le CAN84 interpelle en urgence l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour la mise à l'arrêt des réacteurs

EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgLe Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84 vient par courrier et courriel d'interpeller en urgence l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour qu'elle donne l’ordre de mise à l’arrêt des 4 réacteurs nucléaires du site du Tricastin après plus de 2 mois de fuite radioactive et des niveaux de tritium passés de 15Bq/l à 180Bq/l et 690Bq/l. Il est grand temps que soit respecté le Code de l’Environnement, les décrets et arrêtés relatifs aux Installations Nucléaires de Base, la décision même de l’ASN relative à la maîtrise des nuisances et impacts sur la santé et l’environnement des INB.

Lire la suite...

Dimanche 25 septembre 2011

Rassemblement à Avignon : rassemblement contre le nucléaire civil et militaire, pour l'Arrêt Immédiat du nucléaire

Samedi 24 septembre 2011 tout au long de la matinée au Pont d’Avignon (St-Benezet)  les militants antinucléaires et de nouveaux citoyens ayant pris la mesure de la menace nucléaire civile et militaire sur la santé et les territoires se sont rassemblés pour exiger l'arrêt immédiat du crime. Ce rassemblement citoyen organisé par le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) le fut en dehors de tout parti politique et clairement affirmé comme refusant toute récupération politicienne. "il s'agit d'une question sanitaire et de santé publique" a affirmé l'un des manifestants, "ni politique, ni technique".

Lire la suite...