logo_nucleaire_01.jpgSuite à l'initiative du MAIN (Mouvement pour l'Arrêt Immédiat du Nucléaire) et la réponse de l'ASN, un citoyen répond par lettre ouverte au Président de l'ASN : "Le nucléaire n’a été développé que pour ses capacités meurtrières, c’est en second lieu, pour amortir le forfait, dans les deux sens du terme, que la caste technocratique des mines a imposé l’hégémonie de « l’énergie nucléaire » alors que c’est la façon la plus meurtrière et la plus absurde de faire bouillir de l’eau. Il n’est pas trop tard pour arrêter la machine absurde à broyer les hommes et le vivant... votre lettre (est) complètement vide de sens et de courage, mais il n’est pas trop tard"