2022-03_Leila_salariee_Euralog-Agency_EDF-Tricastin.jpgHôtesse d’accueil sur le site nucléaire du Tricastin (Vaucluse-Drôme), Leila a été licenciée pour faute grave après avoir dénoncé des manquements sérieux dans la sécurité du site. Le juge administratif vient de casser la procédure de licenciement qui avait été validée servilement par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Pour l’ex-salariée du sous-traitant d'EDF - Euralog Agency -  et lanceuse d'alerte la décision intervenue fin mars 2022 est une belle victoire, après plusieurs années de combat.