|

Mot-clé - La Provence

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 14 avril 2019

Démantèlement dément d'Eurodif Tricastin : la presse régionale grande complice

eurodif-areva_demantelement.jpgUne Installation Nucléaire de Base, telle celle de production d'uranium enrichi du Tricastin (Georges Besse I) mise aujourd'hui à l'arrêt définitif est un peu comme un navire fantôme. Les errements et la dangerosité s'y côtoient et le commandant ne souhaite pas entendre poser des questions qui fâchent. Surtout si des pages de pub ont été déversées sur la presse institutionnelle. Mais ne parlez surtout pas de fake-news.

Lire la suite...

lundi 27 août 2012

Marche pour la vie : la presse en parle

Les médias divers et variés, écrit/radio/télé, rendent compte de la Marche pou la vie pour l'arrêt immédiat du nucléaire.

Lire la suite...

lundi 16 janvier 2012

Avignon : Nouvelle action de contournement de l'Omerta nucléaire

2012-01-15_Avignon-mon-amour_Fukushima_Chris_02.jpgA l'initiative de "Avignon Mon Amour" (appellation en référence au film "Hiroshima mon Amour" de Alain Resnais) dont le Collectif antinucléaire CAN84 est partie prenante, les militants ont mené une nouvelle action d'information et de contournement de l'Omerta imposée par le lobby nucléaire. Durant 2 jours se sont déroulés : film, débat, visio-conférence avec le Japon et, bien-entendu action de terrain dont... un bureau d'embauche de volontaires-liquidateurs pour intervenir après la catastrophe nucléaire inévitable dans notre pays.

Lire la suite...

dimanche 25 septembre 2011

Rassemblement à Avignon : rassemblement contre le nucléaire civil et militaire, pour l'Arrêt Immédiat du nucléaire

Samedi 24 septembre 2011 tout au long de la matinée au Pont d’Avignon (St-Benezet)  les militants antinucléaires et de nouveaux citoyens ayant pris la mesure de la menace nucléaire civile et militaire sur la santé et les territoires se sont rassemblés pour exiger l'arrêt immédiat du crime. Ce rassemblement citoyen organisé par le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) le fut en dehors de tout parti politique et clairement affirmé comme refusant toute récupération politicienne. "il s'agit d'une question sanitaire et de santé publique" a affirmé l'un des manifestants, "ni politique, ni technique".

Lire la suite...