|

Mot-clé - La Marseillaise

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 20 juin 2016

La Marseillaise gronde...

2016-06-18_Fete_La-Marseillaise_Avignon_CAN84_04.jpgLes antinucléaires du Vaucluse étaient présents à la traditionnelle fête du journal "La Marseillaise" qui s'est déroulée au parc des libertés d'Avignon. A l'image du temps menaçant et couvert, dans les allées et devant les stands ça grondait aussi ferme contre les méfaits du pouvoir. L'occasion pour les citoyens engagés contre la terreur atomiste d'annoncer que la plainte d'Areva pour bâillonner leur liberté d'expression arrive au stade du procès, fixé au 30 août prochain à Paris.

Lire la suite...

dimanche 16 juin 2013

Le CAN84 présent à la fête du journal "La Marseillaise" (Avignon)

2013-06-15_Fete_La-Marseillaise_Vaucluse_CAN84_stand_arret-immediat-du-nucleaire_drapeau-triangle.jpgAller à la rencontre de tous et toutes pour expliquer pourquoi il faut arrêter immédiatement le nucléaire et mobiliser contre ce crime : tel est la ligne d'action permanente du Collectif antinucléaire de Vaucluse. Aussi, ce samedi 15 juin 2013, les citoyen-nes antinucléaires du collectif, ont dressé leur stand à l'entrée du "Parc des Libertés" à l'occasion de la fête annuelle du journal "La Marseillaise". Rencontres et discussions avec des syndicalistes, des travailleurs du nucléaire, des "pro", des élus, des aspirants à des charges électives, des responsables politiques divers et des associatifs,..

Lire la suite...

lundi 27 août 2012

Marche pour la vie : la presse en parle

Les médias divers et variés, écrit/radio/télé, rendent compte de la Marche pou la vie pour l'arrêt immédiat du nucléaire.

Lire la suite...

jeudi 16 février 2012

Provence : un trafic international de sources radioactives

2012-02-16_Russie-beloyarsk.jpgC'est le journal "La Marseillaise" qui le révèle ce jeudi 16 février 2012 : non loin du CEA de Cadarache, un ancien technicien du CEA de Saclay devenu ingénieur, Jean-Pierre Frideling et sa fille, se livraient depuis plusieurs années à un trafic de sources radioactives destinées à des firmes US et des laboratoires pharmaceutiques, dont des français. Les livreurs de curies se fournissaient en Russie au complexe nucléaire de Beloyarsk en Oural (SF Nikiet et FSUE INM). Ils sont renvoyés en correctionnelle. Le principal inculpé était associé à un programme de recherches du CEA sur… « la réduction de la nocivité des déchets radioactifs de haute activité » !

Lire la suite...

lundi 16 janvier 2012

Avignon : Nouvelle action de contournement de l'Omerta nucléaire

2012-01-15_Avignon-mon-amour_Fukushima_Chris_02.jpgA l'initiative de "Avignon Mon Amour" (appellation en référence au film "Hiroshima mon Amour" de Alain Resnais) dont le Collectif antinucléaire CAN84 est partie prenante, les militants ont mené une nouvelle action d'information et de contournement de l'Omerta imposée par le lobby nucléaire. Durant 2 jours se sont déroulés : film, débat, visio-conférence avec le Japon et, bien-entendu action de terrain dont... un bureau d'embauche de volontaires-liquidateurs pour intervenir après la catastrophe nucléaire inévitable dans notre pays.

Lire la suite...

dimanche 25 septembre 2011

Rassemblement à Avignon : rassemblement contre le nucléaire civil et militaire, pour l'Arrêt Immédiat du nucléaire

Samedi 24 septembre 2011 tout au long de la matinée au Pont d’Avignon (St-Benezet)  les militants antinucléaires et de nouveaux citoyens ayant pris la mesure de la menace nucléaire civile et militaire sur la santé et les territoires se sont rassemblés pour exiger l'arrêt immédiat du crime. Ce rassemblement citoyen organisé par le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) le fut en dehors de tout parti politique et clairement affirmé comme refusant toute récupération politicienne. "il s'agit d'une question sanitaire et de santé publique" a affirmé l'un des manifestants, "ni politique, ni technique".

Lire la suite...

vendredi 10 juin 2011

Actions, rencontres, mobilisations en Vaucluse

Les citoyens anti-nucléaires de Vaucluse sont "sur la brêche" chaque semaine pour informer la population sur la nécessité impérieuse de mettre un terme définitivement et immédiatement à la destruction atomique civile. En différents endroits du département, l'atmosphère a bien changé à leur égard : des salariés du nucléaires viennent à leur rencontre, des pro-nucléaires d'hier apposent leur signature sur la pétition exigeant l'arrêt des réacteurs de Tricastin, des jeunes et des étudiants s'impliquent dans l'action... le vent tourne pour les criminels de l'atome!

Lire la suite...