|

mercredi 8 avril 2020

La forêt brûle autour de Tchernobyl. Radioactivité en hausse, la France touchée.

2020-04-07_centrale-nucleaire-Tchernobyl_Ukraine.jpgUn incendie s’est déclaré le 4 avril 2020 en Ukraine dans la zone d’exclusion de 30 km autour de la centrale nucléaire accidentée de Tchernobyl (Ukraine) située à environ 100 km au Nord de Kiev. Cet incendie s’est rapidement propagé pour atteindre une superficie d’environ 100 hectares. Un tel évènement, qui s’est déjà produit par le passé, conduit à la remise en suspension de césium 137 radioactif et d'autres radio-contaminants dans l’air. La France n'est pas épargnée.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 15 août 2018

Ukraine : un des 15 réacteurs nucléaires passe aux mains des USA pour son "combustible". Areva-Orano est dans le coup !

ukraine-usa.jpgL'Ukraine nucléarisée se livre aux Etats-Unis. Le réacteur numéro 3 de la centrale de Ioujnooukraïnsk dans le sud de l'Ukraine, fonctionne désormais uniquement avec des produits de fission atomique livrés par l'américain Westinghouse... filiale en faillite du japonais Toshiba. Le français Areva-Orano est partie-prenante de l'opération !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 19 août 2011

Santé / Tchernobyl-Fukushima : pour le scientifique Yury Bandajevski l'impact du nucléaire sur la santé est terrifiant

Yury Bandajevski, Pr de médecine, anatomo-pathologiste, a fondé un hôpital et une université de médecine au coeur des zones contaminées après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986. Fondateur et premier recteur de l’Université de Gomel (Belarus), Fondateur et Président du "Centre International Ecologie et Santé" de Kiev il a été emprisonné 9 ans par le pouvoir bélarusse pour ses opinions et pour la prise en charge des victimes de Tchernobyl. Grand spécialiste international des impacts sanitaires du nucléaire et atteintes à la santé de la radioactivité, il nous délivre son témoignage scientifique sur la catastrophe de Fukushima qui se poursuit.* Il rappelle que dans les régions de Tchernobyl, 25 ans après, la mortalité dépasse nettement la natalité du fait de l’augmentation permanente du nombre de malades atteints de pathologies cardio-vasculaires et de cancers.

Lire la suite...

Partagez ! Partage