|

samedi 15 septembre 2018

Cruas, Tricastin, Bugey menacés par une rupture du barrage de Vouglans (Ain)

barrage-Vouglans_EDF_Ain.jpgUne rupture du barrage de Vouglans (Ain), construit en béton il y a cinquante ans, ne peut être exclue. Telle est la révélation d'un reportage diffusé jeudi 13 septembre dans l'émission "Envoyé Spécial" (1). 600 millions de mètres cubes d’eau pourraient être ainsi libérés et projetés en avant. Une vague de submersion de plusieurs mètres de haut déferlerait alors dans la plaine de l’Ain puis dans la vallée du Rhône et frapperait sur son passage les 14 réacteurs nucléaires implantés tout au long. Ce scénario catastrophe n'est pas une simulation : un document interne d'EDF révèle une sous-estimation volontaire de ... 85 millions de m3 d’eau afin de ne pas alerter le petit peuple ni les antinucléaires! Et prétendre que la situation est maîtrisée...

Lire la suite...

jeudi 1 novembre 2012

Une filiale d'Areva dissimule la gravité d'un incident nucléaire

2012-09-24_bouteillon-matiere-radioactive_FBFC_St-Romans_Isere_nucleaire.jpgLa filiale d’Areva, FBFC (Franco-Belge de Fabrication du Combustible) implantée au Tricastin (Vaucluse-Drône) et Saint-Roman (Isère) vient d'être prise la main dans le sac pour une tentative de dissimulation de la gravité d'un incident nucléaire qui s'est déroulé en septembre dernier.

Lire la suite...