Mot-clé - Installations Nucléaires de Base

Fil des billets - Fil des commentaires

Lundi 20 août 2018

Vous serez évacué-es de force : une décision du ministère de l'intérieur reconnait le danger imminent

2018-08-01_ministere-interieur_PPI.jpgAbsurde ! et criminel ! le gouvernement asticote les préfets pour qu'ils mettent en place fissa un plan d'évacuation immédiate de la population autour des centrales nucléaires en cas d'accident majeur. C'est reconnaître enfin que le danger est imminent. Seul hic, et de taille, cette directive limite la mesure à 20km tracés au compas sur une carte et ne tient pas compte des vents (le mistral par exemple) qui propagent la radioactivité mortelle bien au-delà du périmètre (1200km pour Tchernobyl, 450km pour Fukushima). En revanche les autorités (armée, gendarmerie, police) empêcheront les personnes concernées de fuir par leur propre moyens.

Lire la suite...

mardi 12 juin 2012

Interpellation du conseil général du Gard pour l'arrêt de la filière plutonium

2011-12-19_Melox.JPGJeudi 14 juin à 9 heures, plusieurs groupes, associations, syndicats, partis, etc. vont, à l'appel du Collectif Cévennes Garrigues Stop au Nucléaire, interpeller le conseil général du Gard pour exiger l'arrêt de la filière plutonium, l'abandon du projet Astrid, réacteur de 4ème génération fonctionnant au plutonium, et à transformer le centre de Marcoule en pôle d'excellence (démantèlement, renouvelable, etc.) très créateur d'emploi.

Lire la suite...

mardi 17 janvier 2012

En cas de séisme, le danger nucléaire est énorme à Cadarache, bien loin de cette gentille fiction !

accident_nucleaire_montage_3.jpgMardi 17 janvier 2012 : simulation de séisme en Provence « de magnitude 5.5 avec épicentre situé à 13 km de Cadarache. Certains bâtiments traditionnels sont gravement endommagés, neuf personnes sont blessées et contaminées légèrement, et des rejets de matières radioactives se sont produites, limitées à l'enceinte de Cadarache » voici le scénario. On aimerait y croire !... mais la réalité est toute autre et fait froid dans le dos.

Lire la suite...