2018_Hinkley-Point-C_1.jpgCinq millions d'euros de pénalités pour EDF et 50 000 euros pour son ex-pdg Proglio : la sanction infligé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) illustre comment, dans le secteur nucléaire, on manipule à tour de bras en ayant recours aux fausses infos. L'histoire remonte à 2014 et concerne le projet fou d'EDF d'implanter un EPR en Angleterre. Dans sa communication aux marchés financiers EDF affirmait faussement que des accords de garantie de financement conclus en 2013 avec le gouvernement britannique étaient inchangés,... alors que c'était faux.