|

vendredi 19 août 2011

1ére Convergence citoyenne pour une transition énergétique : forte présence des antinucléaires du sud-est

Fukushima... nucléaire, réchauffement climatique, course aux énergies fossiles, gaz de schiste: du  26 au 28 août se sont déroulés à Lézan dans les Cévennes, des États Généraux pour une transition à l'initiative des Collectifs opposés à la prospection et l’exploitation des gaz et huile de schiste, en partenariat avec les réseaux nationaux qui œuvrent pour un autre avenir énergétique. Les antinucléaires du sud-est, du Gard, de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont fait entendre leur exigence d'un arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire dans notre pays et partout dans le monde.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 4 août 2011

Séisme de 4,5 dans le Gard-Rhodanien : La menace nucléaire est réelle

Un nouveau séisme de 4,5 sur l'échelle de Richter vient de se produire dans le sud-est (Gard-Rhodanien) ce mercredi 4 août et révèle l'absence de fiabilité des affirmations du lobby nucléaire répétant sans honte qu'en Provence les centrales nucléaires ne sont pas menacées par les tremblements de terre. Il y a 3 centrales nucléaires dans ce secteur (Tricastin, Cruas Meys, Pierrelatte), des réacteurs à bout de souffle, une usine de fabrication du terrifiant combustible « Mox » (celui de Fukushima). Il faut les fermer immédiatement!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 28 juin 2011

Marcoule : Incident nucléaire à Mélox sur la chaine de combustible Mox (celui de Fukushima)

Nouvel incident nucléaire dans l’unité Melox de Marcoule ce mardi 28 juin 2011. Haut lieu de la bombe atomique, le site produit depuis quelques années un combustible redoutable, le Mox, mélange d’uranium et de plutonium, celui qui alimente les réacteurs de Fukushima au Japon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Marcoule : Incident nucléaire à Mélox sur la chaine de combustible Mox (celui de Fukushima)

Nouvel incident nucléaire dans l'unité Melox de Marcoule ce mardi 28 juin 2011. Haut lieu de la bombe atomique, le site produit depuis quelques années un combustible redoutable, le Mox, mélange d'uranium et de plutonium, celui qui alimente les réacteurs de Fukushima au Japon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

page 2 de 2 -