Gabon_Uranium_Areva_010122011110043000000AFP.jpgConducteur de travaux dans une mine d'uranium d'Areva au Gabon, Mr Aimé Gaudet, est décédé en l'an 2000 d’un cancer du à l'exposition à l'uranium. Sa fille qui mène depuis un combat contre le géant français du nucléaire pour la défense des salariés et ex-salariés d’Areva atteints de cancers (association Mounana) vient d'obtenir satisfaction et être indemnisée par le leader du crime sanitaire nucléaire. C'est une première! Pour autant rien n'est encore définitivement gagné car sur les 21 dossiers médicaux d’anciens salariés atteints de cancers transmis à ce jour à Areva, seul celui de son père a obtenu une indemnisation et un second devrait suivre. Quid des autres ?