|

Mot-clé - Fukushima

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 9 juin 2014

Des postmodernistes déprimés organisent cette semaine à Paris une opération masturbatrice d'enfumage : « Penser/Créer avec Fukushima ». L'infamie gagne du terrain.

guernica_Picasso_fragment_Fukushima_03.jpgDe Kyoto ce 5 juin 2014, Thierry Ribault (chercheur au CNRS séjournant au Japon depuis vingt ans et présent depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima) et Nadine Ribault (écrivaine et romancière, ancienne enseignante en France puis au Japon) dénoncent l'opération d'enfumage "internationale" montée à  l’INALCO et  à  la  Maison  de  la  culture  du  Japon à Paris intitulée « Penser/Créer avec Fukushima ». L'idéologie des organisateurs et participants au colloque : déconnecter du réel le désastre nucléaire pour en faire un sujet de réflexion "esthétique", un nouvel "opium du peuple"...

Lire la suite...

vendredi 2 mai 2014

Marche antinucléaire : 8ème jour : Le centre nucléaire de Marcoule et le siège d’Areva de Bagnols/Cèze en ligne de mire

CAN84_marche-antinucleaire-pour-la-vie_Avignon_Roquemaure_Bagnols_Marcoule_029.JPGDéjà 4 départements traversés depuis le début de la marche : Alpes de Haute-Provence, Var, Bouches-du-Rhône, Vaucluse. A l’assaut du cinquième. La venue de nouveaux citoyens depuis hier et au petit-matin donne un souffle nouveau à la marche pour la vie. Marcoule avec l'imbécilité "Astrid" et le terrifiant "Mox" est en vue...

Lire la suite...

mardi 11 mars 2014

11 mars 2011 - 11 mars 2014 . Fukushima sur Rhône : Fermons les sites nucléaires de la vallée Rhône-Durance

2014-03-11_CAN84-Avignon-Commemo-Fukushima_01a.JPGMardi 11 mars 2014 à 18h devant l'Hôtel de ville d'Avignon, à l'Appel du Collectif citoyen antinucléaire de Vaucluse - CAN84, s'est déroulé un rassemblement commémorant le début de la catastrophe nucléaire pérenne de Fukushima :  en solidarité avec les victimes - enfants, femmes, salarié-es - des criminels de la destruction atomique et pour la fermeture immédiate des installations nucléaires civiles et militaires de France.

Lire la suite...

jeudi 3 octobre 2013

Tricastin : Nous sommes dans une situation pré-Fukushima

2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_panneau-Areva_danger.jpgDepuis vendredi 27 septembre l’usine Eurodif du Tricastin menace la France. A l’arrêt depuis juin 2012 et par ce que les nucléocrates veulent procéder à des démantèlements rapides pour cacher au plus vite leur forfait et continuer leur sinistre business de mort, les manoeuvres d'extraction de l’uranium en cours se passent très mal. Une fuite radioactive se poursuit. Pendant ce temps-là, depuis 2 mois, la fuite de Tritium se poursuit à la centrale nucléaire EDF

Lire la suite...

mercredi 21 août 2013

La catastrophe nucléaire continue : encore un incident grave de niveau 3 à Fukushima

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpg300 tonnes d'eau radioactive se sont répandues en flaques et dans le sol du site de la centrale nucléaire japonaise en perdition de Fukushima. L'extension de la contamination est inévitable. Alors que l'Autorité de régulation nucléaire avait qualifié de simple "anomalie" et situé cet incident nucléaire au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES, de 0 à 7), elle vient de le requalifié d'"incident grave" situé au "niveau 3" de l'échelle INES. La radioactivité mesurée à environ 50 cm au-dessus de ces flaques est d'environ 100 millisieverts par heure soit la dose maximale imposée sur cinq ans au Japon pour les travailleurs du secteur nucléaire. Ces fuites radioactives atteignent un niveau monstrueux de 20 000 à 40 000 milliards de becquerels depuis le mois de mai 2011. Aucun gouvernement occidental ne bouge, les instances internationales ne s'impliquent toujours pas alors que la catastrophe nucléaire est devenue une catastrophe mondiale.

Lire la suite...

mardi 9 juillet 2013

Fukushima : multiplication par 90 du niveau de césium radioactif entre les réacteurs et la mer.

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpgLa contamination radioactive de l'eau souterraine se propage autour de Fukushima. Les niveaux de césium radioactif dans un puits de prélèvement sont montés en 3 jours à 90 fois le niveau déjà exorbitant de radioactivité : 9 000 becquerels de césium 134 (demie-vie de 2,0652 années ) par litre et 18 000 becquerels de césium 137 (demie-vie de 30,15 années) ! L'océan Pacifique contaminé jour après jours depuis le 11 mars 2011 recueille et diffuse cette merde sur l'ensemble de la planète. 4 jours plus tôt, au même endroit, ce sont du strontium 90 et d'autres éléments produisant des rayons bêta qui ont été relevés à hauteur de 900 000 becquerels/litre. La catastrophe nucléaire poursuit inexorablement son oeuvre de mort. Les médias et les gouvernements aux ordres du lobby nucléaire se taisent.

Lire la suite...

lundi 8 juillet 2013

Contre-inauguration du Festival d'Avignon : le CAN84, dénonciateur du crime nucléaire, fait irruption sur la scène

2013-07-07_CAN84_Festival-Avignon_contre-inauguration_Off___28_.jpgAprès le "In" c'est au tour du "Off" de voir l'action citoyenne faire irruption. Le grand rituel estival du Festival d'Avignon 2013 s'est vu rappeler par les antinucléaires que le théâtre c'est aussi la vie et les citoyens, pas uniquement un super-marché du spectacle dans lequel certains s'engraissent copieusement tandis que d'autres y laissent leur peau. Il était plus que nécessaire que les festivaliers prennent la mesure, qu'ici, en terre provençale, la mort radioactive frappe chaque jour et que ce n'est pas du spectacle...

Lire la suite...

vendredi 14 juin 2013

Fukushima et les silences du CNRS : une parodie de "neutralité scientifique" et la domestication des masses

2013-06-01_CNRS_ThierryRibault_nucleaire_Fukushima.jpgLe CNRS a rendu accessible le 7 janvier 2013 un dossier scientifique multimédia sur l’énergie nucléaire, destiné au «  grand public  ». Chercheur au CNRS en poste au Japon, où il travaille sur les modalités de la protection humaine dans le contexte du désastre de Fukushima, Thierry Ribault*, économiste au CNRS,  tiens à se dissocier des propos tenus dans cette " animation", destinée à domestiquer les masses et à taire la véritable situation à Fukushima.

Lire la suite...

dimanche 24 mars 2013

Aberration des scénarios de "sortie" du nucléaire en 10, 20 ans ou plus encore

Stop_ici_partout.jpgCette période de funestes anniversaires, entre les 2 ans de la catastrophe de Fukushima et les 27 ans de celle de Tchernobyl, est l'occasion de réaffirmer l'urgence d'un arrêt immédiat et définitif du nucléaire en France et l'aberration de tous ces scénarios de "sortie" en 10, 20 ans ou plus encore.

Lire la suite...

lundi 11 mars 2013

11 mars 2011 – 11 mars 2013 : Recueillement et Solidarité avec le peuple japonais victime du crime nucléaire

2013-03-11_Commemoration_Fukushima_catastrophe-nucleaire_CAN84_Avignon_05.JPGDepuis 770 jours les installations nucléaires japonaises en perdition relâchent leur radioactivité mortelle dans l’atmosphère et dans les eaux, chassant la population de ses territoires de vie, contaminant la chaîne alimentaire, jetant dans la maladie et la mort des dizaines de milliers d'enfants, de femmes, d'hommes. Lundi 11 mars, devant l'hôtel de ville et le monument aux morts d'Avignon, des citoyen-nes ont témoigné de leur solidarité avec les victimes et manifesté leur volonté de rentrer en résistance face au lobby de la destruction atomique.

Lire la suite...

mercredi 20 février 2013

11 mars 2011 – 11 mars 2013 : Fukushima - Rassemblement contre le crime nucléaire.

2011-010-31_japan-radiation-fukushima-nuclear-nukes-photo-001.jpgLe 11 mars 2011 plusieurs réacteurs de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima-Daïchi explosaient sous les coups d'un tremblement de terre suivit d'une raz-de-marée. Depuis, des centaines de milliers d'habitants ont été expulsés de chez eux, des dizaines de milliers ont perdu leur travail, des milliers d'enfants doivent porter autour du cou des appareils de mesures de doses de radioactivité subites, plus du tiers d'entre-eux est atteint de nodules à la thyroïde. Les citoyen-nes sont appelés à se rassembler dans les préfectures départementales en signe de solidarité avec les victimes et pour l'arrêt immédiat du nucléaire, ici, partout et maintenant.

Lire la suite...

mardi 4 décembre 2012

Catastrophe nucléaire : à qui le tour de la prochaine?

chene_radioactif.jpgUne table ronde "Nucléaire: à quel prix pour l'humanité" organisée par Nelly Pégeault de Nature et Progrès s'est déroulée au "salon Marjolaine" de Paris le 7 novembre 2012, en présence de Pierre Péguin, physicien et membre de la Coordination antinucléaire du sud-est, Michael Ferrier écrivain vivant au Japon, Michel Fernex professeur à l'université de Bâle, Kolin Kobayashi journaliste japonais, Bernard Laponche physicien nucléaire, Yves Lenoir de "Enfants de Tchernobyl-Belarus". Après Three Mile Island (USA) en 1979, Tchernobyl (URSS) en 1986, et Fukushima en 2011, à qui le tour de la prochaine catastrophe nucléaire?

Lire la suite...

dimanche 4 novembre 2012

Japon : l'ancien ambassadeur du Japon en Suisse appelle à une interdiction totale d'utilisation de l'énergie nucléaire civile et militaire

Mitsuhei-Murata_Japon_ambassadeur-Suisse_coordination-antinucleaire-sud-est.jpgMitsuhei Murata, ancien ambassadeur du Japon en Suisse, professeur émérite à l'Université Tokaigakuen, effectue un plaidoyer pour une interdiction totale d'utilisation de l'énergie nucléaire à l'occasion d'une séance d'information organisée par Dennis Kucinich, représentant du 10e district de l'Ohio à la chambre des représentants des États-Unis depuis 1997, membre du Parti démocrate et ancien maire de Cleveland de 1977 à 1979.


.

Lire la suite...

dimanche 16 septembre 2012

Le CAN84 présent aux Rencontres Eco-citoyennes de Mérindol (Vaucluse)

2012-09-15_Rencontres-Eco-Citoyennes_Merindol_CAN84_10.jpgComme chaque année, le Collectif antinucléaire de Vaucluse était présent aux Rencontres Eco-Citoyennes organisées par l'association APTE dans le village de Mérindol (84) les 15 et 16 septembre 2012. Discussions, échanges, rencontres ont émaillé les temps forts autour du stand du CAN84.

Lire la suite...

jeudi 6 septembre 2012

Catastrophe nucléaire de Fukushima : un tiers des enfants exposés souffrent à ce jour d’un kyste thyroïdien

Japon_enfants_dosimetres.jpgL'Association Française des Malades de la Thyroïde s’alarme de la contamination de dizaines de milliers de petits Japonais, résidant à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, et de ses conséquences sur leur thyroïde. Près d’un tiers des enfants exposés souffriraient déjà d’un kyste thyroïdien.

Lire la suite...

jeudi 19 juillet 2012

Tokyo: 170 000 Japonais disent non au nucléaire

2012-07-16_Japon-Tokyo_milliers-manifestants-antinucleaires.jpgEn ce 16 juillet 2012 au matin plus de 170 000 tokyoites ont, par petits groupes hérissés de grandes banderoles verticales recouvertes de slogans, convergé vers le parc familial de Yoyogi du quartier de Shibuya à Tokyo pour exiger l'arrêt du nucléaire et exiger du gouvernement et des élus qu'ils refusent le redémarrage des réacteurs et centrales nucléaires.

Lire la suite...

mardi 12 juin 2012

Interpellation du conseil général du Gard pour l'arrêt de la filière plutonium

2011-12-19_Melox.JPGJeudi 14 juin à 9 heures, plusieurs groupes, associations, syndicats, partis, etc. vont, à l'appel du Collectif Cévennes Garrigues Stop au Nucléaire, interpeller le conseil général du Gard pour exiger l'arrêt de la filière plutonium, l'abandon du projet Astrid, réacteur de 4ème génération fonctionnant au plutonium, et à transformer le centre de Marcoule en pôle d'excellence (démantèlement, renouvelable, etc.) très créateur d'emploi.

Lire la suite...

ASTRID - Nouvelles menaces sur Marcoule L’avenir « (ir)radieux » du nucléaire passe-t-il par le plutonium ? par Pierre Péguin

2011-06-12_Nucleaire-Arreter_le_massacre.jpgPour le lobby du nucléaire, l’avenir n'est limité ni par les risques pour les populations, ni par l’accumulation des déchets, comme on aurait pu l’espérer, mais tout simplement par la raréfaction de l’uranium et les difficultés de son exploitation. Deux voies suicidaires et criminelles sont ainsi explorées pour assurer la relève des réacteurs actuels...

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

Le Japon ferme en 14 mois à peine son 54ème et dernier réacteur nucléaire !

2011-010-31_Fukushima-Explosion.jpgAlors que les français étaient appelés à guerroyer sur l'échiquier des jeux politiciens pour départager 2 candidats pro-nucléaires, un événement majeur mondial se produisait au Japon : pour la première fois au monde, le samedi 5 mai 2012, un pays mettait à l'arrêt son dernier réacteur nucléaire encore en activité sur 54 installés, soit presque autant qu'en France. Jour de fête et lueur d'espoir dans un contexte de drame humain, sanitaire et écologique... Faudra-t-il que la France connaisse la même terreur pour devenir enfin raisonnable et mettre un terme au fanatisme nucléocratique.

Lire la suite...

lundi 23 avril 2012

Rencontre avec un liquidateur au coeur de l’enfer de Fukushima

JAPAN/Rares sont les employés de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi à oser parler de leur mission à haut risque. Un volontaire a accepté de témoigner. Un kamikaze de la mort atomique "fier" d’aider son pays contre le crime nucléaire. 20 000 personnes sont déjà intervenus sur le site : des cobayes utilisés par l'industrie pour extrapoler à la population toute entière. Au moment ou dans le monde entier se commémore le 26ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl et le million de morts qu'elle a, à ce jour, déjà engendré.

Lire la suite...

- page 2 de 4 -