|

Mot-clé - Fukushima

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 11 mars 2021

Fukushima: Ni oubli, ni pardon. Fukushima-sur-Rhône : zone à évacuer

2015-31-08_Prions.jpg.jpg11 mars 2011-11 mars 2021. 3650 jours et 3650 nuits, dix années que la quadruple catastrophe nucléaire à Fukushima-Daïchi (Japon) a commencé son oeuvre de mort qui perdure encore. Certains - nucléocratie mondiale et gouvernements des quelques pays nucléarisés - veulent faire croire que tout va pour le mieux, que le nucléaire est une activité humaine et technique maîtrisée. D'autres - des citoyens sur toute la planète - plus réalistes et rationnels exigent la fin de cette monstruosité de destruction de l'atome. Ils et elles étaient présent-es ce jeudi à Avignon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 3 mars 2021

Catastrophe nucléaire de Fukushima : 10 ans déjà et le drame continue. Rassemblement à Avignon et Valence les 11 et 13 mars.

2021-03-11_Fukushima_enfant-test-cancer-thyroide.jpgAlors que la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon atteint dix années de destructions et de souffrances ce jeudi 11 mars 2021, la population est appelée à participer à deux rassemblements de commémoration et de protestation à Avignon (Vaucluse) et Valence (Drôme) au moment même où le lobby nucléaire et quelques politiciens tentent d'imposer la construction de nouveaux réacteurs atomiques au Tricastin et de prolonger de dix ans les vieux réacteurs périmés et dangereux.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 19 février 2021

Contre la résilience, à Fukushima et ailleurs

2021-02-18_Contre-la-resilience-a-Fukushima-et-ailleurs_editions-de-l-echappee.pngAu seuil des dix années écoulées depuis le début de la catastrophe toujours en cours de Fukushima, les auteurs de ce nouveau livre, qui paraîtra  le 5 mars prochain aux éditions de L'Echappée, font le bilan des tenants et aboutissants de ladite "politique de résilience" menée à Fukushima. L'ouvrage  "Contre la résilience - A Fukushima et ailleurs" dévoile que ce concept psycho-idéologique de résilience y est essentiellement conduit et développé en tant que technologie du consentement, notamment aux nuisances radioactives.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 14 février 2021

Violent séisme au Japon au large de Fukushima : plus d’une centaine de blessés et d'importants dégâts

2021-02-13_Japon-seisme_route-endommagee-a-Soma-prefecture-Fukushima.jpgUn tremblement de terre de magnitude 7.3 a touché la région de Fukushima ce samedi 13 février 2021. Plus d’une centaine de personnes, au minimum , ont été blessées et dont certains gravement, dans ce séisme dont l'épicentre a été localisé au large de Fukushima. Frayeur dans le pays près de dix ans après le tsunami et la catastrophe atomique des trois réacteurs nucléaires de la centrale de Fukushima-Daïchi du 11 mars 2011 dont les séquelles violentes perdurent encore.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 18 janvier 2021

A noter sur votre Agenda

roulette_russe.jpgRetrouvez ici tous les rendez-vous d'actions proposés par la Coordination antinucléaire sud-est et les Collectifs départementaux : actions terrains, interpellations publiques, conférences-débats, projections films,...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 5 juin 2020

Pas de JO ni à Tokyo en 2021 ni à Paris en 2024

2017_Non-aux-JO-Tokyo.jpgLa tenue des Jeux Olympiques au Japon en 2021 et à Paris en 2024 est une insulte aux peuples victimes des contaminations radioactives perpétrées par les nucléocrates, des expulsions et de la répression exercée sur les habitants des quartiers pauvres. Un peu partout dans le monde, et en France, des collectifs de résistance se constituent pour faire échec à la tenue des J.O alors que la crise sociale, sanitaire et économique frappe de plein fouet les populations. Il est temps que ce vieux monde de compétition et de prédation disparaisse. Nous ne pouvons pas prétendre entrer dans le monde d’après en poursuivant les errements du monde d’avant.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 12 mars 2020

11 mars 2011-11mars 2020. Fukushima-Daïchi : ni oubli, ni pardon

2020-03-11_Fukushima_Avignon_CAN84_01a.jpgDepuis le 11 mars 2011 la catastrophe atomique de Fukushima se poursuit et le Japon est toujours sous l'Etat d'Urgence. Neuf ans que la population est soumise aux affres de la radioactivité engendrée par les tenants du nucléaire et leur jeu sordide. Alors que rien n'est réglé, le gouvernement nippon avec la complicité du Comité Olympique International tente de banaliser le crime. Ce 11 mars 2020 le Collectif antinucléaire de Vaucluse commémorait cette sinistre date devant l'hôtel de ville d'Avignon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 janvier 2020

Les Jeux Olympiques 2020 ne doivent pas avoir lieu au Japon : Boycott !

2019_12-13_Japon_contamination_village-olympique_03.jpgLes Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont un enjeu pour la nucléocratie internationale. Il s'agit de faire croire au monde, avec la complicité des Comités d'organisation sportifs des différents pays, que la catastrophe de Fukushima n'a pas existé ou au pire est définitivement réglée. Face à ce déni piloté par le gouvernement de Shinzo ABE qui met en scène ce grand spectacle sportif pour banaliser la radioactivité et « normaliser » la situation au nom de la reconstruction et de la finance : la mobilisation internationale des peuples est nécessaire. Elle s'organise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 27 décembre 2019

Le déclin de l'empire nucléaire

planete-Terre.jpg2010-2019 : De Fukushima à Flamanville, la décennie noire du nucléaire annonce la fin inéluctable de la destruction atomique comme technique de production indirecte d'électricité. Si les catastrophes nucléaires illustrent à l'extrême, avec la bombe atomique, la dangerosité du nucléaire, les raisons de fonds du déclin sont aussi économiques et industrielles.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 30 septembre 2019

Nucléaire : le danger qui nous menace s'accroît


accident_nucleaire_montage_3.jpgLe nucléaire national va de plus en plus mal, le danger qui nous menace s’accroît. Les mauvaises nouvelles pour l’industrie nucléaire s’accumulent et nous ne pouvons que nous en réjouir, nous qui en annonçons depuis longtemps la faillite inexorable, les dégâts avérés sur la santé des populations et des travailleurs, et qui en revendiquons l’arrêt au plus vite, avant qu’il ne soit trop tard pour une catastrophe. Mais les conséquences et les dangers liés à la gestion irresponsable du nucléaire sont de plus en plus graves.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 12 mars 2019

Fukushima-Daïchi : 3 jours contre l'oubli, pour l'arrêt immédiat du nucléaire en France

2019-03-11_commémoration_catastrophe-nucleaire_Fukushima_Avignon_CAN84_02.JPGPour ne pas oublier la catastrophe atomique de Fukushima qui a commencé le 11 mars 2011, pour exiger qu'en France on tourne immédiatement et définitivement cette sordide page du nucléaire, 3 jours de solidarité et d'autodéfense en Vaucluse ont été l'occasion pour la population de se retrouver et de manifester son opposition à la poursuite du crime nucléaire en France et dans le monde. A l'appel de la Coordination antinucléaire du sud-est et du CAN84 200 personnes ont participé à ces actions.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 24 février 2019

Mars 2011 - Mars 2019 : Contre l'oubli et pour rester vivant, 3 jours avec les victimes de la catastrophe nucléaire de Fukushima

main-poing_MCCA_arret-immediat-nucleaire.jpgLe11 mars 2011, dans l'un des pays les plus avancés du Monde, les réacteurs nucléaires de la centrale atomique de Fukushima-Daïchi au Japon explosaient. La mort et la désolation frappaient une nouvelle fois : des blessés, des morts, des déplacés, des expulsés, l'air et l'eau contaminés pour des centaines d'années. La catastrophe n'est pas terminée, rien n'est réglé, le magma coriumique et la radioactivité poursuivent leur oeuvre mortelle. Pour ne pas oublier, pour exiger qu'en France on tourne immédiatement et définitivement cette sordide page du nucléaire, 3 jours de solidarité et d'autodéfense permettront à la population de se retrouver en Vaucluse et de manifester son opposition à la poursuite du crime nucléaire en France  et dans le monde.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 7 mars 2018

11 mars 2011, triple catastrophe nucléaire de Fukushima : Ni oubli, ni pardon

2011-010-31_japan-radiation-fukushima-nuclear-nukes-photo-001.jpg11 mars 2011 : l'impensable et l'impossible martelés sans discontinuité par les adeptes du Dieu atomiste se produit dans un pays de haute technologie nucléaire. Trois réacteurs nucléaires explosent à la suite d'un tremblement de terre puis d'un raz de marée. L'un d'eux est gorgé du terrible  produit de fission atomique à base d'oxyde de plutonium, le "Mox", fourni par le nucléariste tricolore Areva. La centrale de Fukushima-Daïchi au Japon est anéantie. Et autour d'elle : la mort radioactive s'installe. Et le drame continue

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 20 août 2017

Procès-bâillon d'Areva contre la liberté d'expression : "Nous ferons du 12 septembre une dénonciation publique du crime nucléaire". Nous publions les pièces à charge

Close-up of a dead person's feetFace au pot de fer et à la vindicte des tenants de la destruction atomique, l'individu et le collectif citoyen n'ont d'autres armes que la parole jointe à l'acte. D'un côté, les suprémacistes : la violence de la domination institutionnelle et de la prédation économique, environnementale, sur le vivant; et de l'autre : des individus divers et variés en état de légitime défense, en Résistance. Ce procès en diffamation, procès-bâillon intenté par Areva contre la CAN-SE et notre compagnon Jean, est à l'image du totalitarisme rampant qui gangrène la société. Nous publions donc, afin que chacun-e sache et puisse agir, nos propres armes : celles de la connaissance et de la conscience. Voici les pièces à conviction du crime nucléaire et de l'implication d'une entreprise qui ne veut pas être nommée.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 13 juillet 2017

La septième nuit du septième mois

2017_japon_Tanabata_fete.jpgLe 7 juillet 2017, alors que l’on fête Tanabata au Japon, qu’Hambourg reçoit le G20 sous les cris des manifestants, que New York vote la prohibition de l’arme nucléaire, que Fukushima tremble sous de nouvelles secousses sismiques au moment où l'on contraint les populations à rentrer vivre dans les zones contaminées, les tensions entre nantis et anéantis se resserrent.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 23 avril 2017

Nucléaire : une maladie d’État

nucleaire_medicaments.jpgLes formes multiples que revêt la transmission intergénérationnelle de cette maladie d’État qu’est le nucléaire, ne semblent pas émouvoir. Au contraire. "Le nucléaire est un choix français et un choix d’avenir. C’est le rêve prométhéen !", selon Emmanuel Macron, rejoint par Corinne Lepage. S'agit-il d'un rêve prométhéen ou d'un cauchemar ? Le responsable scientifique du Laboratoire international associé « Protection humaine et réponse au désastre » de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS et chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques, Thierry Ribault livre son éclairage.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 11 mars 2017

Catastrophe atomique de Fukushima : Avignon n'oublie pas

2017-03-11_Fukushima-Avignon_CAN84_01.jpg11 mars 2011-11 mars 2017 : Six ans après le quadruple accident nucléaire de Fukushima-Daïchi, la catastrophe atomique est toujours en cours et poursuit ses ravages sanitaires et environnementaux. Le CAN84 a mené auprès de la population à Avignon une action contre l'oubli et l'omerta et a organisé une commémoration en hommage aux victimes du nucléaire nippon et aux victimes du nucléaire français. Contre le retour forcé des populations en zone contaminée, contre les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020, pour l'arrêt immédiat du nucléaire en France

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 7 mars 2017

11 mars 2011 - 11 mars 2017 : la quadruple catastrophe nucléaire de Fukushima continue

2015-03-11_CAN84_Avignon_Fukushima_catastrophe-nucleaire_4eme-annee_01.JPGLe 11 mars 2017, date anniversaire du début de la catastrophe nucléaire mondiale de Fukushima,  s'élèvera sur l'ensemble de la planète le cri de refus du nucléaire, l'exigence de mettre un terme définitivement à cette ignominie sanitaire et totalitaire. Dans la zone de la quadruple catastrophe atomique de Fukushima-Daïchi, jusqu’à 15 500 salariés s'activent quotidiennement, dans la sueur et la mort, en des travaux interminables et désespérés de décontamination. Les enfants pissent de la radioactivité dans leurs urines, la mort rôde.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 2 novembre 2016

Catastrophes nucléaires de Fukushima : près de 880 tonnes de corium extrêmement radioactifs dans les réacteurs 1, 2 et 3 ?

JAPAN-QUAKE-DISASTER-ANNIVERSARYSelon une étude récente de "International Research Institute for Nuclear Decommissioning" les coriums des réacteurs atomiques explosés de Fukushima-Daïchi sont de 2,5 à 4 fois plus massiques que les produits de fission initiaux mortels. De faux certificats de formation des travailleurs ont été également mis à jour, le coût financier du démantèlement est revu à la hausse : 57 milliards d'euros ont déjà été dépensés, la durée prévisionnelle du démantèlement dépasse 2 générations, le nombre de malades et les morts augmentent.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 8 juillet 2016

Incroyable ! la fabrication de "combustible" nucléaire MOX au plutonium va reprendre pour le Japon

2016-07-08_Areva-melox_fabrication_pastille_de_produit-de-fission_Mox.jpgOn ne peut qu'être consterné par cette nouvelle insensée. Alors qu'Areva avait déjà fourni du combustible MOX élaboré à Marcoule (usine Melox dans le Gard), au réacteur N°3 de Fukushima qui a fondu et explosé en dispersant du plutonium dans un large rayon, nos marchands de produits mortifères récidivent pour un pays déjà tellement éprouvé par les bombes atomiques et la catastrophe de Fukushima qui continue à cracher ses poisons invisibles.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 4