|

mercredi 7 mars 2012

Tremblements de terre à répétition dans le sud de la France depuis 12 mois

2012-02-05_seisme-Corse.JPGDepuis 12 mois, 13 tremblements de terre de magnitude oscillant entre 3 et 5 ont été recensés dans le sud de la France, la Corse et l'Italie. La Corse en a connu trois, dont un de magnitude 5,5 le 7 juillet 2011 et un de force 4 cinq jours plus tôt. Ce dimanche 4 mars 2012 le séisme était de magnitude 4,4 au large de l'Ile de beauté. Dans les jours précédents c'est à Barcelonette dans les Alpes de Haute-Provence et en Ardèche que les séismes ont été localisés. Quelques mois plus tôt c'était le Gard qui était l'épicentre du tremblement de terre. Les installations nucléaires en activité dans la vallée de Rhône-Durance (Tricastin, Marcoule, Cadarache) menacent toute la Provence et bien au-delà. Il faut les fermer de toute urgence!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 18 février 2012

Le scandale et les retombées destructrices des essais nucléaires français dans le Sahara continuent

Sahara_Algerie_essai-nucleaire-francais.jpgCinquante ans après l’expérimentation des essais nucléaires français dans le Sahara, de 1960 à 1968, la région porte toujours de sérieuses séquelles sanitaires et écologiques dans l’indifférence des responsables français et algériens. 1er mai 1962 : le tir «Béryl», quatre fois Hiroshima, fait trembler In Ekker. 30 000 victimes continuent, cinquante après, de souffrir des retombées de l'exposition à la radioactivité, les régions irradiées d'être abandonnées à leur sinistre sort, les morts d'être voués à la loi du silence de la destruction atomique. Un drame que ni l’Algérie ni la France ne semblent vouloir affronter. Reportage du journal algérien El Watan.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 18 octobre 2011

3 jours remarquables contre le nucléaire en Avignon

Ils, elles sont venu-e-s, quittant l’appartement du quartier, la maison de village ou le mas de la plaine, venu-e-s de Vaucluse ou d’un département voisin, ils-elles ont convergé-e-s vers les 3 jours « Avignon mon Amour » pour en finir avec le nucléaire. Un programme et une organisation citoyenne comme on en avait rarement vus en Provence...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 4 octobre 2011

Accident nucléaire de Marcoule : réaction de Pierre Péguin, physicien

Le communiqué de l'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) du 29 septembre dernier, confirme que les autorités ont menti sur la radioactivité des 4 tonnes d'alliage en fusion le 12 septembre au moment de l'accident de Marcoule.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 30 septembre 2011

Fuites radioactives de Juillet 2008 au Tricastin : Areva-Socatri enfin reconnu coupable et condamnée pour pollution radioactive des eaux.

La Cour d’appel de Nîmes vient de condamner, ce vendredi 30 septembre 2011, Areva-Socatri pour pollution des eaux, le 11 juillet 2008 au Tricastin, lors d'une fuite radioactive de plus de 74 kg d’uranium rejetés dans les cours d’eau. La pollution correspondait à 27 fois la limite annuelle"autorisée" des rejets. L'appel du 1er jugement condamnant l'exploitant nucléaire à une amende pour uniquement la déclaration tardive d'incident nucléaire et non pas pour la contamination des eaux avait été examiné le 17 juin 2011 dernier. A présent les nucléocrates sont aussi condamnés pour leur agissement contre l'environnement et les humains. Le CAN84 appelle les citoyens à poursuivre leurs actions et à ne pas relâcher la pression sur les criminels de la destruction atomique et  pour un arrêt immédiat du nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 29 septembre 2011

Avignon mon Amour : 3 jours contre le nucléaire civil et militaire, en octobre

3 jours d’actions, de réflexions et d’ateliers pour imaginer un monde sans nucléaire* auront lieu les 14-15-16 octobre 2011 à Avignon aux Jardins de l'Abbaye de Saint-Ruf. À l’initiative de personnes militantes ou pas, auxquelles se sont agrégés des collectifs, des associations, des activistes… organisé en dehors de tout parti politique le village antinucléaire “Avignon mon amour” a pour ambition de documenter sur les réalités du nucléaire en France -ses colonies- et plus localement dans le Sud-Est. Nos horizons indépassables ?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 27 septembre 2011

Centraco : le CAN84 s'adresse au Président de l'ASN

Le Collectif antinucléaire de Vaucluse et des antinucléaires du Gard viennent ce 24 septembre d'interpeller directement le Président de l'Autorité de Sureté Nucléaire. Ils lui demandent de communiquer la réalité de la Centraco et de ce qui s'est passé ce 12 septembre. Trop de zones d'ombres, trop d'incohérences, trop d'incertitudes et trop de silences. La population et les salariés ont droit de savoir. C'est aussi une obligation légale et règlementaire. Le Collectif antinucléaire attend des réponses précises qu'il rendra publique.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 25 septembre 2011

Rassemblement à Avignon : rassemblement contre le nucléaire civil et militaire, pour l'Arrêt Immédiat du nucléaire

Samedi 24 septembre 2011 tout au long de la matinée au Pont d’Avignon (St-Benezet)  les militants antinucléaires et de nouveaux citoyens ayant pris la mesure de la menace nucléaire civile et militaire sur la santé et les territoires se sont rassemblés pour exiger l'arrêt immédiat du crime. Ce rassemblement citoyen organisé par le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) le fut en dehors de tout parti politique et clairement affirmé comme refusant toute récupération politicienne. "il s'agit d'une question sanitaire et de santé publique" a affirmé l'un des manifestants, "ni politique, ni technique".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 19 août 2011

Les centres CEA de Cadarache et de Marcoule sont en vacances : et la sécurité?

Les centres de Cadarache et de Marcoule sont respectivement "fermé" et "en activité réduite" pour la semaine du 15 au 21 aout. Le Collectif Antinucléaire 13 interpelle par courrier les directeurs de ces centres sur les mesures prises pour en assurer la sécurité en  ces périodes estivales.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

1ére Convergence citoyenne pour une transition énergétique : forte présence des antinucléaires du sud-est

Fukushima... nucléaire, réchauffement climatique, course aux énergies fossiles, gaz de schiste: du  26 au 28 août se sont déroulés à Lézan dans les Cévennes, des États Généraux pour une transition à l'initiative des Collectifs opposés à la prospection et l’exploitation des gaz et huile de schiste, en partenariat avec les réseaux nationaux qui œuvrent pour un autre avenir énergétique. Les antinucléaires du sud-est, du Gard, de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont fait entendre leur exigence d'un arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire dans notre pays et partout dans le monde.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 10 août 2011

Alerte-Tricastin : les inspections révèlent un pourrissement des installations et une mise en danger permanente. Il faut les fermer immédiatement!

Tricastin représente aujourd'hui une poudrière atomique qui menace toute la Provence et le pays. Les inspections conduites depuis le début de l'année révèlent l'ampleur de la menace : béton des murs éclaté en nombreux endroits, lacunes en matière de surveillance des activités sous-traitées et du respect des règles de radioprotection, non prise en compte ni validation des modifications dans les opérations, non-respect des plans de qualité lors des interventions, absence de documents justificatifs, balisage non-conforme aux prescriptions radiologiques au dessus de la piscine du bâtiment réacteur (BR), mauvaise coordination entre les intervenants notamment intérimaires et l'absence d'appareil de contrôle de radioactivité lors de leurs interventions et l'absence de suivi mensuel de l’ensemble des appareils de radioprotection rendant caduques les mesures de radioactivités, l'absence de procédures dans le cas d’une indisponibilité prolongée d’une source principale externe,...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Révélation du CAN84 : Tricastin est une poudrière atomique qui menace toute la Provence et le pays.

Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) vient de mettre la main sur les courriers que l'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) a adressés à la direction de la centrale nucléaire du Tricastin  depuis le début 2011: atterrant ! La situation est catastrophique en matière de sécurité des salariés et des populations riveraines ; incontrôlée en matière de pilotage ordinaire au quotidien ; dangereuse du fait de sa vétusté, de fissures dans le béton et de non-respect des normes et réglementations. Le CAN84 exige à nouveau la fermeture du site nucléaire du Tricastin.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 7 août 2011

Tricastin - Juin 2011 : bricolages et débrouilles sur le réacteur nucléaire n°3 et à tous les étages de la centrale nucléaire

Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) a pu se procurer les rapports d'inspections inopinées de l'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire)  des 1er et 7 juin 2011 au Centre nucléaire (CNPE) de Tricastin. A ce moment-là le réacteur nucléaire  n°3 se trouvait à l’arrêt depuis le 21 mai 2011 pour maintenance et rechargement en combustible nucléaire ("crayons"). Un redémarrage du réacteur était prévu le 28 juin 2011. L'état des lieux est alarmant : peu de surveillance sur les travaux sous-traités, non-respect des règles de protection des radiations, absence de balisages conformes à la réglementation. L'autorisation du redémarrage du réacteur nucléaire n°2 s'est faite dans des conditions à peine sécurisée...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 28 juin 2011

Marcoule : Incident nucléaire à Mélox sur la chaine de combustible Mox (celui de Fukushima)

Nouvel incident nucléaire dans l'unité Melox de Marcoule ce mardi 28 juin 2011. Haut lieu de la bombe atomique, le site produit depuis quelques années un combustible redoutable, le Mox, mélange d'uranium et de plutonium, celui qui alimente les réacteurs de Fukushima au Japon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 19 juin 2011

Les propos d'un repenti du nucléaire : "Il y a une forte probabilité d'un accident nucléaire majeur en France"

Il est des leurs. Enfin, il était des leurs. Polytechnicien, physicien nucléaire, Bernard Laponche a participé, dans les années 1960, au sein du Commissariat à l'énergie atomique, à l'élaboration des premières centrales françaises. Il est formel : la France est dans l'erreur. Avec le nucléaire, elle s'obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. Puisque le point de départ, c'est la création de produits radioactifs en grande quantité, la catastrophe est intrinsèque à la technique. Le réacteur fabrique les moyens de sa propre destruction. Energie du passé, sans innovation possible, le nucléaire ne représente pas seulement une menace terrifiante, pour nous et pour les générations qui suivront ; il condamne notre pays à rater le train de l'indispensable révolution énergétique.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 29 mars 2011

Non, la France n'a absolument pas "l'électricité la moins chère d'Europe"

En ces temps de catastrophe nucléaire au Japon, les promoteurs de l'atome ne cessent de répéter que, "grâce au nucléaire", la France bénéficierait des tarifs d'électricité "les plus bas d'Europe", voire du monde ! D'abord, on ne voit pas en quoi cela justifierait de vivre avec la perspective d'une catastrophe similaire ou pire que celle en cours à Fukushima. Mais, surtout, cette affirmation est totalement fausse.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

page 2 de 2 -