2012-02-16_Russie-beloyarsk.jpgC'est le journal "La Marseillaise" qui le révèle ce jeudi 16 février 2012 : non loin du CEA de Cadarache, un ancien technicien du CEA de Saclay devenu ingénieur, Jean-Pierre Frideling et sa fille, se livraient depuis plusieurs années à un trafic de sources radioactives destinées à des firmes US et des laboratoires pharmaceutiques, dont des français. Les livreurs de curies se fournissaient en Russie au complexe nucléaire de Beloyarsk en Oural (SF Nikiet et FSUE INM). Ils sont renvoyés en correctionnelle. Le principal inculpé était associé à un programme de recherches du CEA sur… « la réduction de la nocivité des déchets radioactifs de haute activité » !