|

dimanche 14 novembre 2021

EDF, machine à broyer : le "n° 2" de Force ouvrière à EDF dénonce la collusion patronat/syndicats dans le nucléaire

2021-02-20_EDF_piege-a-souris.jpgLe "numéro 2" de Force ouvrière à EDF, Rémy Casabielhe  l’un des principaux négociateurs des accords internes au sein de l’entreprise, dénonce sans détours l’inaction de la direction mais aussi des syndicats face aux problèmes de harcèlement, de discriminations et de suicides. Il met en cause les accords conclus depuis une vingtaine d’années, responsables de ce phénomène. Des propos qui détonnent et lèvent le voile sur une complicité qui ne dit pas son nom et dont notre Coordination ne cesse de dénoncer en appelant les syndicats et délégués du personnel à se libérer de l'emprise du patronat nucléariste. Révélations du site indépendant d'information "Blast" dirigé par Denis Robert.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 18 décembre 2019

3ème manifestation pour les retraites à Avignon : "avec le nucléaire, quand ça pète il n'y a plus de retraite"

2019-12-17_manifestation-Avignon_000.jpg3ème grande journée de manifestation dans le cadre de la grève générale reconductible lancée début décembre contre le plan gouvernemental de casse des régimes de retraites par répartition . Sur Avignon (Vaucluse) près de 10 000 manifestants ont défilé. Parmi eux : des militant-es antinucléaires de la région avec un slogan adapté à la situation nationale et locale  "nucléaire : quand ça pète, il n'y a plus de retraite"...

Lire la suite...

Partagez ! Partage