|

jeudi 23 avril 2020

Un salarié de Framatome (ex-Areva NP, ex-FBFC) meurt du coronavirus à Romans-sur-Isère

Partagez ! Partage

Framatome_crayon-uranium.jpgPlutôt le profit et la toute puissance que l'humain. Un salarié chez Framatome-Areva-EDF, intérimaire de 53 ans, infecté par le Covid-19 vient de décéder à l'hôpital samedi dernier.  Il travaillait dans un atelier de l'Installation Nucléaire de Base 98 (INB98) où selon le syndicat CGT de l'entreprise 5 autres cas de coronavirus ont été détectés. Le syndicat a déclenché un droit d'alerte pour danger grave et imminent.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 31 août 2013

ASN : Toutes les installations de Areva Tricastin bafouent la réglementation "post-Fukushima"

Partagez ! Partage

2008-10-25_Tricastin_manifestation_Civilisation.jpgPas moins de 6 "mises en demeure" viennent d'ébranler Areva, ce monstre au pied d'argile du site nucléaire du Tricastin, compagnon fidèle de ses compères nucléocrates EDF et CEA. L'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire) commencerait à en avoir assez de se faire balader de mois en mois, d'année et année par cet Etat dans l'Etat qui ne respecte ni la législation, ni la règlementation, ni le code de l'environnement et met en danger permanent les populations, les travailleurs et territoires. Sont épinglés : Areva NC, EURODIF, Georges Besse II, SET, FBFC, Socatri, Comurhex.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 1 novembre 2012

Une filiale d'Areva dissimule la gravité d'un incident nucléaire

Partagez ! Partage

2012-09-24_bouteillon-matiere-radioactive_FBFC_St-Romans_Isere_nucleaire.jpgLa filiale d’Areva, FBFC (Franco-Belge de Fabrication du Combustible) implantée au Tricastin (Vaucluse-Drône) et Saint-Roman (Isère) vient d'être prise la main dans le sac pour une tentative de dissimulation de la gravité d'un incident nucléaire qui s'est déroulé en septembre dernier.

Lire la suite...

Partagez ! Partage