.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 15 mai 2017

Il faut sortir Hanna de prison ! Action solidarité en soutien à une activiste antinucléaire incarcérée en Allemagne

bocage-escalade_train_uranium_Allemagne-France_Namibie_Narbonne-Mavesi_Areva.jpegLe lobby nucléaire et ses gouvernements-marionnettes deviennent de plus en plus agressifs face à toute contestation et dénonciation. En France comme en Allemagne ou dans les autres pays nucléarisés. Hanna est actuellement en prison, condamnée à 110 jours d'incarcération pour le blocage d'un train d'uranium nucléaires à destination de Areva-Tricastin. Il faut la sortir des géôles européo-fascisantes. Et organiser le soutien aux autres militants persécutés en Europe.

Lire la suite...

samedi 2 mai 2015

Incendie de forêt autour de Tchernobyl : menace de retombées radioactives sur l'Europe

Tchernobyl_pompier-incendie.jpgDepuis le 28 avril (29 ans et 2 jours après le début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl du 26 avril 1986) un incendie a débuté et fait rage non loin de la centrale nucléaire, dans un secteur toujours contaminé de 300 hectares. Les arbres en feu, irradiés, relâchent d'importantes fumées radioactives qui sont transportées au gré des vents sur l'ensemble de l'Europe. Les images satellites laisseraient supposer qu’il touche en réalité 10 000 hectares. Danger mortel... Pour l'IRSN :"En France, on peut s'attendre à un triplement de la radioactivité. Le collectif antinucléaire de Vaucluse a mis en place un site de mesure de la radioactivité au pied du Mont Ventoux.

Lire la suite...

jeudi 5 juin 2014

L'Union Européenne, la France et le Japon décident de légaliser une augmentation de la contamination radioactive des populations et des aliments en Europe

2014_Euratom_directive-europeenne_norme_sievert_02.jpgA quelques semaines d'intervalle l'Union Européenne d'un côté et la France de l'autre cèdent au diktat et au noyautage des institutions par le lobby nucléaire. Dans une nouvelle directive "Euratom", l'UE augmente les normes de contaminations radioactives en cas d'accident nucléaire en Europe et le Président de la République française signe un communiqué avec le Japon admettant sur notre territoire des produits contaminés radioactifs nippons. Alerte sanitaire ! Résistance !

Lire la suite...

mardi 29 mars 2011

Non, la France n'a absolument pas "l'électricité la moins chère d'Europe"

En ces temps de catastrophe nucléaire au Japon, les promoteurs de l'atome ne cessent de répéter que, "grâce au nucléaire", la France bénéficierait des tarifs d'électricité "les plus bas d'Europe", voire du monde ! D'abord, on ne voit pas en quoi cela justifierait de vivre avec la perspective d'une catastrophe similaire ou pire que celle en cours à Fukushima. Mais, surtout, cette affirmation est totalement fausse.

Lire la suite...