2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_Areva-Mafia.jpgOn nous avait habitué au tandem pro-nucléaire contre-nature du lobby patronal de la destruction atomique et de la majorité des syndicats, à de très rares exceptions près. Une nouvelle ère semble se dessiner avec le désengagement de syndiqués et de leur organisation professionnelle de l'allégeance collaborationniste passée. Pour la première fois officiellement au sein du syndicat majoritaire, la CGT, des voix s'expriment pour contester la position pro-nucléaire de la Confédération et pour une position de dégagement du nucléaire....