|

samedi 16 avril 2016

Victoire pour les sous-traitants du nucléaire : la « faute inexcusable » d’un employeur enfin reconnue

Tricastin_Centrale_Nucleaire_Prise_et_Rejet_Eau_Refroidissement_Canal_Donzere_Mondragon.jpgLe 15 avril 2016, le Tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) de l’Essonne a reconnu la faute inexcusable de la société ENDEL dans la mort d'un salarié du nucléaire. Christian Verronneau était entré comme salarié sous-traité au service du nucléaire civil d'EDF, de ceux qui effectuent les tâches les plus dangereuses telles la décontamination, le tri des déchets, la pose de matelas de plomb sur des tuyaux très fortement radioactifs... Christian est mort à l’âge de 57 ans dans de terribles souffrances. C’est la première fois en France que la faute inexcusable d’un employeur de la sous-traitance du nucléaire est reconnue par la justice. Oui le nucléaire tue au quotidien, ici, en France aussi.

Lire la suite...

lundi 24 septembre 2012

Le Québec confirme la fin du nucléaire

2012-09-17_Canada_Quebec_centrale-nucleaire_Gentilly2_NO.jpgLe nouveau gouvernement québécois a, dès le lendemain de sa prise de fonction ce mercredi 12 septembre 2012, annoncé la fermeture de l'unique centrale nucléaire de la province. Encore un pays qui renonce à la destruction atomique et se tourne vers l'avenir.

Lire la suite...

jeudi 16 juin 2011

EDF incite à sous-déclarer les accidents du travail

L'inspection du travail* poursuit la société Endel, filiale de GDF-Suez spécialisée dans la maintenance industrielle, pour non-déclaration d'accident du travail. Derrière la cas particulier de Dominique Samson, 53 ans, soudeur contaminé en novembre 2007 alors qu'il remplaçait un robinet sur une canalisation de la centrale de Paluel**, c'est le procès du défaut de surveillance sanitaire et social des sous-traitants et des accidents jamais déclarés qui s'ouvre. La loi du silence imposée par le lobby nucléaire doit cesser...

Lire la suite...