|

samedi 18 septembre 2021

Site nucléaire du Bugey (Ain) une menace pour toute la région : rassemblement dimanche 3 octobre pour la fermeture du site et l'abandon des projets atomiques

2021-09-18_Bugey-Ain_Stop-Bugey.jpgLa centrale nucléaire du Bugey est située à St-Vulbas (01), en bordure du Rhône, en amont  de la métropole lyonnaise et en amont de la Provence. Le centre de Lyon n’est qu’à 30 km, la région avignonnaise et gardoise à quelques centaines de kilomètres. Ses 4 plus vieux  réacteurs  de France  avec Tricastin (Drôme-Vaucluse) et Cruas (Ardèche) (42 et 43 ans) constituent un risque majeur pour une région densément peuplée avec 5 millions d'habitants dans  un rayon de 100 km et 6 grandes villes. Risques nucléaires internes et externes, projets d'implantation de nouvelles installations nucléaires tels des EPR et le stockage des déchets radioactifs de toute la France doivent être abandonnés immédiatement. Une manifestation est programmée pour le 3 octobre prochain à l'appel de la "Coordination Stop Bugey".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 8 juillet 2021

La nucléocratie rackette les contribuables : l'Etat verse encore 994,1 millions d'euros à Areva

1000euros.jpgCa n'en finit plus. Après les 9 milliards de fonds publics versés ces dernières années à Areva et à EDF, c'est à présent près d'un milliard d'euros que l'Etat va verser à Areva pour éponger la dette et les pénalités de retard que le nucléariste doit à la Finlande pour avoir faillit à ses engagements de construction d'un EPR.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 juin 2021

Petits arrangements entre nucléocrates en faillite : Areva S.A va refiler 563 millions d'euros à EDF pour masquer sa responsabilité dans les malfaçons de l'EPR

EPR_flamanville.jpgAreva SA, la holding faillitaire installée pour liquider les dettes de l'entreprise après sa faillite et qui doit achever le chantier de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande va verser 563 millions d'euros à EDF pour solder les contentieux et litiges sur les malfaçons dont elle est responsable notamment sur l'EPR de Flamanville. Un tour de passe-passe entre "mafieux" qui changent d'appellation à tour de rôle et suivant les poussières glauques glissées sous le tapis par les uns et les autres. Areva devient Orano, EDF recrée un Framatome appartenant précédemment à Areva, des millions passent de l'un à l'autre que l'Etat renfloue par ailleurs...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 14 juin 2021

Chine : alerte à la centrale atomique EPR de Taishan. EDF et Areva impliqués, le gouvernement français bloque l'information. Des rejets atmosphériques ont eu lieu.

2021-06-13_Chine_EPR_centrale-nucleaire_Taishan_probeme_fuite_gaz-rare_.jpgNouveau coup dur pour l'EPR d'EDF-Areva. La centrale EPR chinoise de Taishan construite par EDF et dans laquelle le nucléariste français est co-actionnaire à 30 % aux côtés de China General Nuclear Power Group (CGN) est en difficulté. Une fuite de gaz rares a été détectée dans le circuit primaire. Et certainement des rejets atmosphériques radioactifs. Le monstre tricolore de soit-disant nouvelle génération de réacteur atomique, inauguré en grandes pompes par E.Macron, menace deux ans à peine après sa mise en service.  C'est la filiale  EDF-Framatome aux Etats-Unis qui a lancé l'alerte le 14 juin auprès du gouvernement des USA alors que le gouvernement français connaissait la nouvelle depuis le 10  juin et que les médias se taisaient.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 10 mai 2021

Le Conseil général de la Drôme occupé par des habitants : ensemble barrons la route aux EPR et aux transports de combustibles atomiques !

2021-05-10_occupation-conseil-general-Drome_0.jpgDes habitant-es et des membres du collectif « STOP EPR ni ici ni ailleurs » ont occupé, le lundi 10 mai 2021, le Conseil Départemental de la Drôme à Valence.  "Si nous occupons aujourd’hui le Conseil Départemental de la Drôme, c’est pour signaler à sa présidente, Marie-Pierre Mouton que, contrairement à ce qu’elle pense, la construction de nouveaux réacteurs ne se fera pas sans opposition ! D’autres élu·e·s ailleurs, jouent le même jeu et rencontreront la même opposition. Car nous sommes nombreuses et nombreux à être déterminé·e·s à ne pas les laisser nous imposer une technologie d’un autre siècle ! Notre action de contestation, de revendication et de redécoration du Conseil Départemental s’est faite avec joie, solidarité et détermination, et elle ne s’arrêtera pas là. La folie nucléaire doit cesser !"

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 8 février 2021

Implantation d'un EPR au Tricastin ? 33 citoyens et citoyennes répondent aux élu-es pro-nucléaires et au Pdg de EDF

centrale-nucleaire-tour-refroidissement.jpg33 élu-es, fanatiques du nucléaire, réclament l'implantation d'un réacteur atomique EPR sur le site du Tricastin (Vaucluse-Drôme). En réponse 33 citoyens et citoyennes responsables associatifs et simples habitants de la Drôme, du Gard, du Vaucluse, d'Ardèche co-signent une lettre au président d'EDF. Un courrier dans lequel sont rappelés les dangers, risques permanents et atteintes sanitaires et environnementales que ces départements subissent du fait de l'industrie nucléaire depuis 40 ans. Il proclame leur refus que soit implanté un quelconque réacteur atomique alors qu'il s'agit de tourner définitivement la page du nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 22 octobre 2020

A partir de fin octobre, deux camions par semaine pendant 16 semaines vont traverser toute la France en diagonale chargés de produits radioactifs mortels à destination de l'EPR de Flamanville. La riposte s'organise...

tansport_nucleaire_EPR.pngLe serviteur officiel du lobby nucléaire - l'Autorité de Sûreté Nucléaire -  vient de donner ce 8 octobre son feu vert à la réception et à l'entreposage en piscine sur le site de  l'EPR de Flamanville des produits de fission (combustible) fabriqués dans notre région (Tricastin, Marcoule, Romans/Isère). Alors que ce réacteur atomique n'a toujours pas reçu une autorisation de fonctionnement et accumule les malversations et défaillances dans sa construction : à partir de fin octobre au départ de Romans sur Isère, deux camions par semaine pendant quatre mois vont traverser toute la France en diagonale chargés de produits radioactifs mortels. Des actions pour empêcher ce crime organisé sont prévues tout au long du parcours par les antinucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 9 juillet 2020

La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée

EPR-Flamanville.jpgLa Cour des comptes, en ce début juillet 2020, livre un rapport sévère et juste de l'échec opérationnel et financier du réacteur atomique EPR toujours en construction à Flamanville (Manche). Tout comme l'inutilité de poursuivre le programme de "grand carénage" des vieux réacteurs nucléaires délabrés. Sont mis en cause le processus, les méthodes, les financements et même les capacités techniques de la filière nucléaire et de EDF. Une dérive orchestrée par les premiers de cordée sortis de l'Ecole militaire Polytechnique et de l'Ecole des Mines formant la technostructure décisionnaire de la politique énergétique et militaire française. Des super-diplômés qui se sont affranchis allègrement de toute responsabilité, de l'intérêt commun, ont plongé copieusement la main dans les finances publiques du pays pour financer leur délires fous. Avec l'aval des représentants officiels de l'Etat sortis de l'ENA et de Sciences Po et en échappant à toute sanction ou poursuite judiciaire réelle. Une caste qui a pris le pouvoir et fait sécession du reste du pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 2 juin 2020

Nouvelle révélation : la soupape de sûreté du pressuriseur de l'EPR est défaillante

EPR-finlande.jpgUn nouveau dysfonctionnement fragilise un peu plus les chantiers des réacteurs nucléaires EPR, déjà décrédibilisés par des retards, malfaçons et surcoûts en série. Cette fois-ci c'est un équipement capital pour la sûreté du réacteur nucléaire  - une soupape de sûreté du pressuriseur - qui est apparue à l'occasion d'un essai-test sur le chantier de l'EPR de Finlande en mars dernier. Cerise sur le gâteau : cette pièce défectueuse équipe aussi l'EPR en construction à Flamanville (Manche) et les deux EPR chinois déjà mis en service à Taishan.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 14 avril 2020

Un agent secret démonte le truandage à 4 milliards d'euros de l'opération Uramin d'Areva

Lauvergeon-Niger-Sebastien-de- Montessus.jpgNucléaire, uranium, Areva, Anne Lauvergeon, Afrique, Niger, "uranium gate", Etats-Unis, Chine, EPR, Uramin, services secrets intérieurs et extérieurs, jeux d'influences, détournement de fonds, blanchiment, caisse noire, pots de vin, secrets des affaires et secrets judiciaires, commissions financières, secret défense, corruptions sur le dos des contribuables français avec la complicité des pouvoirs politiques : le scandale est loin d'être fini. Révélations et confirmations sur les près de 4 milliards d'euros détournés.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 avril 2020

EPR : le gouvernement et E.Macron profitent de la crise du coronavirus pour accorder par décret un délai supplémentaire ruineux de 4 ans à EDF

2020-04-05_EPR-Flamanville_presquile.jpgProfitant de la crise sanitaire du coronavirus le pouvoir prend un décret, publié ce vendredi 3 avril 2020 au Journal officiel, qui accorde un nouveau délai de 4 ans à EDF pour tenter de mettre en service le réacteur nucléaire maudit. Initialement autorisé par un décret du premier ministre D.De Villepin le 10 avril 2007 (entre les deux tours de l’élection présidentielle) l'EPR bénéficiait pourtant d'un délai maximal de treize ans pour voir son chantier achevé et le chargement du "combustible" nucléaire effectué.  Que ce soit sous les présidences de N.Sarkozy (droite UMP),  des socialistes F.Hollande/Valls/Cazeneuve et de la droite macroniste : l'entêtement et les compromissions avec la nucléocratie sont de mise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 13 février 2020

Mégalomanie et lubie de 4 élu-es de la Drôme : ils veulent deux réacteurs atomiques EPR sur le site du Tricastin !

2020-02_Tricastin_JM-Catelinois_Mouton_Lavergne_Gallu_Levy-PDG-EDF.jpg4 élu-es de la Drôme viennent de s'arroger le droit de décider à la place de la population et réclament, en accord avec le Pdg d'EDF, l'implantation de deux réacteurs  EPR sur le site du Tricastin ! La démence et le fanatisme l'emportent sur la démocratie. Et leur pronucléarisme du siècle passé jette aux orties la sécurité et la santé de la population et du territoire.  Huit associations de Drôme et Vaucluse dénoncent et présentent une autre perspective qui prend en compte la sécurité, la santé, l'avenir des salariés et celui de la planète.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 27 décembre 2019

Le déclin de l'empire nucléaire

planete-Terre.jpg2010-2019 : De Fukushima à Flamanville, la décennie noire du nucléaire annonce la fin inéluctable de la destruction atomique comme technique de production indirecte d'électricité. Si les catastrophes nucléaires illustrent à l'extrême, avec la bombe atomique, la dangerosité du nucléaire, les raisons de fonds du déclin sont aussi économiques et industrielles.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 30 septembre 2019

Coup de force : EDF lance un appel d'offre européen pour la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France

2019-09-30_EDF-EPR-Bruno-Lemaire-ministre-finance.jpgEnglué dans ses "Bérézina" de Flamanville et anglais, similaires à celle de l'EPR d'Areva en Finlande, EDF vient de publier un appel d’offres pour la construction d'autres réacteurs EPR en France tout en annonçant un surcoût voisinant les 3,5 milliards d’euros pour son chantier d'EPR d’Hinkley Point en Grande-Bretagne.  Le gouvernement et le Président de la République ré-affirment publiquement leur attachement au nucléaire.  La loi de "Programmation Pluri-annuelle de l'Energie" (PPE) votée dernièrement par une majorité de député-es fanatiques pro-atomistes est bien du pipeau. "La Terre se meure, les vieilles magouilles et idéologies demeurent.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 17 avril 2019

Bientôt 2 millions de tonnes de déchets radioactifs : le débat public du pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives est une bouffonnerie

Dechets-nucleaires_stockage-profond-a-Bure.jpgLes choix de politique énergétique sont verrouillés depuis des décennies par l'industrie nucléaire et ses gouvernements successifs aux ordres. Conséquence : le débat public portant sur le pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives qui vient de s'ouvrir est une bouffonnerie. La nucléocratie veut bien que la population discute mais uniquement dans le cadre de ce qu'elle a déjà décidé et imposé. Les dés sont pipés encore une fois. La non-participation aux débats publics est la seule attitude active pour condamner cette mascarade. D'autant que la répression policière et judiciaire frappent durement les opposants.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 20 juillet 2018

80% du parc nucléaire français vérolé : EDF avoue 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 réacteurs.

areva-EDF-Framatome_Creusot-forge.pngDepuis plus d'un an le scandale des falsifications de pièces et de dossiers au sein de Creusot-Forge d'Areva n'en finit pas de rebondir malgré les tentatives désespérées de la nucléocratie d'étouffer l'affaire. EDF, dont les réacteurs nucléaires fonctionnent avec ces pièces défectueuses, menace tout le pays et l'Europe entière. L'électricien atomiste avoue à présent avoir comptabilisé pas moins de 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 des 58 réacteurs nucléaires contrôlés à ce jour. En début d'année il annonçait déjà 1.063 anomalies et 233 non-conformités sur 23 réacteurs. Et l'ASN ne met toujours pas à l'arrêt immédiat et définitif ces tueurs en série.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 12 mars 2018

Inde : "Macron dégage !" scandent les manifestants contre le projet nucléaire

Inde_jaitapur_2013-02-14.jpgTandis que la presse bien-pensante et alignée sur la propagande macroniste loue en France les contrats-business, la population indienne manifeste contre les projets déments de la nucléocratie d'imposer une centrale nucléaire à Jaitapur dans l'Ouest du pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 9 janvier 2018

Retour vers le passé : la nouvelle filiale nucléaire d'EDF-Areva reprend le nom "Framatome" datant des années ... 60 !

EDF-La-Defense_Center.jpgNouvel exploit de EDF ! En reprenant la filiale de l'ancien groupe nucléaire Areva - appelé temporairement "New Areva" depuis sa faillite actée en 2015 - l'électricien atomique se tourne délibérément et fougueusement vers... le passé. Il vient de baptiser cette nouvelle filiale en charge de la construction des réacteurs et de la fabrication des matériels : Framatome. Le nom d'une entreprise atomiste - la Franco-Américaine de Constructions Atomique - datant de... 1958 et disparue il y a plus de 16 ans !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 23 avril 2017

Nucléaire : une maladie d’État

nucleaire_medicaments.jpgLes formes multiples que revêt la transmission intergénérationnelle de cette maladie d’État qu’est le nucléaire, ne semblent pas émouvoir. Au contraire. "Le nucléaire est un choix français et un choix d’avenir. C’est le rêve prométhéen !", selon Emmanuel Macron, rejoint par Corinne Lepage. S'agit-il d'un rêve prométhéen ou d'un cauchemar ? Le responsable scientifique du Laboratoire international associé « Protection humaine et réponse au désastre » de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS et chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques, Thierry Ribault livre son éclairage.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 2 avril 2017

La faillite mondiale du nucléaire

faillite.jpgAprès la faillite d'Areva en France, le sur-endettement et l'éjection du CAC40 d'EDF : le plus grand constructeur mondial de réacteurs nucléaires, l'Américain Westinghouse racheté par le Japonais Toshiba, s'effondre, accumule 10 milliards de dettes, se déclare en faillite et dépose le bilan. L'autre Américain, General Electric, tout comme le Japonais Hitachi, sont en survie. Le suisso-suédois ABB a baissé le rideau et le Canadien HydroQuebec a mis en arrêt définitif son réacteur de Gentilly. L'Allemand Siemens a abandonné la filière nucléaire pour sauver sa peau : partout dans le monde la filière nucléaire est en déliquescence ...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 2