|

jeudi 4 août 2022

Le nucléaire est incompatible avec le dérèglement climatique : la centrale atomique du Tricastin bientôt à l'arrêt ?

Partagez ! Partage

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgLe message que vient de faire passer EDF  aux "marchés" (spéculatifs) est sans appel : le nucléariste avoue qu'à cause des températures élevées des fleuves et la canicule la production nucléaire de l'électricité devient quasi impossible. Un ou plusieurs réacteurs atomiques du site du Tricastin (Vaucluse-Drôme) devra à son tour être arrêté. Déjà la production du réacteur n°2 a du être réduite les 29 et 31 juillet dernier. La centrale de Saint-Alban (Isère), elle aussi sur les bords du Rhône, a du baisser sa production. 4 autres centrales nucléaires tels à Golfech ou au Blayais et à Saint-Alban) ont dépassé les limites règlementaires de rejets de chaleur dans les rivières les bordant. Le nucléaire c'est la pénurie électrique assurée.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 13 juin 2022

Centrale atomique de Cruas-Meysse : système de protection du circuit primaire du réacteur n°3 défaillant, voyant de terminal incendie en rideau, turbopompe d’eau de secours de générateur de vapeur défaillante sur le réacteur n°1

Partagez ! Partage

Centrale Nucléaire Cruas-Meysse 15 12 2019Les centrales nucléaires EDF du Tricastin (Vaucluse-Drôme) et de Cruas-Meysse (Ardèche) rivalisent d'inventivité dans la multiplication de défaillances et de situations menaçant le fonctionnement des installations et la sécurité de la région et de ses habitants. Derniers exploits de la direction ardéchoise : système de protection de circuit primaire défaillant, voyant de terminal incendie en rideau, turbopompe d’eau de secours de générateur de vapeur non-opérationnelle, Ca va finir par péter!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 1 juin 2022

Corrosion et fissures : depuis 1984 EDF savait et taisait les problèmes menaçant la sécurité. Les quatre plus gros réacteurs nucléaires français hors services

Partagez ! Partage

carte-FRance_reacteurs_60x60.jpgDepuis l’annonce de problèmes de corrosion sur certains réacteurs, EDF affirme avoir été prise au dépourvu par ce phénomène présenté comme « inédit ». Il a en réalité déjà touché à plusieurs reprises les installations du nucléariste depuis 40 ans et EDF connaissait très bien, au moins depuis 1984, l'état de menace et de déliquescence de ses réacteurs atomiques.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 27 mai 2022

Signal national d’alerte (SNA) nucléaire partagé entre EDF et Orano au Tricastin : la ligne est coupée depuis plus d'un an !

Partagez ! Partage

premiers-cadrans-telephoniques.jpgDormez les moutons, dormez en paix, bêlez en sourdine s'il vous plait et ne faîtes pas de bruit. Depuis plus d'un an la ligne filaire de communication entre EDF et Orano de déclenchement de la sirène d'alerte est coupée. Depuis plus d'un an ! En cas d'incident c'est pratique. Bientôt on va nous parler de perte de compétences chez EDF et s'en étonner...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 18 mai 2022

Plus de la moitié des réacteurs atomiques de France à l'arrêt pour cause de corrosion intempestive et de divers raffistolages

Partagez ! Partage

roulette_russe.jpgSur les 56 réacteurs nucléaires en exploitation par EDF en France, 29 étaient à l’arrêt ce lundi 16 mai 2022. Des problèmes inattendus de corrosion sur des tuyauteries illustrent l'état de délabrement des installations, l'augmentation des menaces sur la sécurité et l'impossibilité du nucléaire à répondre aux besoins du pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 11 mai 2022

Tricastin : licenciée pour avoir alerté sur des dysfonctionnnements dans la sécurité du site

Partagez ! Partage

2022-03_Leila_salariee_Euralog-Agency_EDF-Tricastin.jpgHôtesse d’accueil sur le site nucléaire du Tricastin (Vaucluse-Drôme), Leila a été licenciée pour faute grave après avoir dénoncé des manquements sérieux dans la sécurité du site. Le juge administratif vient de casser la procédure de licenciement qui avait été validée servilement par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Pour l’ex-salariée du sous-traitant d'EDF - Euralog Agency -  et lanceuse d'alerte la décision intervenue fin mars 2022 est une belle victoire, après plusieurs années de combat.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 25 décembre 2021

Un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin

Partagez ! Partage

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerienne.jpgAu détour d'une lettre de l'ASN datée du 22 décembre et adressée à la Direction EDF-Tricastin on découvre un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin, notamment sur le réacteur nucléaire n°1 : des interrupteurs et disjoncteurs d'arrêt d'urgence mal câblés, des vibrations sévères et inquiétantes sur des ventilateurs, des fuites d'huile sur une pompe haute pression du système d’injection de sécurité, la défaillance de plusieurs sondes de température du circuit primaire, des montages inadéquates des câbles 6,6kV des transformateurs des tableaux électriques, des torons de câblage défaillants. Les vieilles casseroles périmées du Tricastin n'en peuvent plus mais les nucléocrates et des politiciens en veulent encore. Qu'ils se taisent et qu'on ferme définitivement ces installations de mort.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 17 décembre 2021

Les moteurs d'ultime secours d'EDF peuvent prendre feu au démarrage (révélation du Canard Enchaîné)

Partagez ! Partage

2021-12-17_canard-enchaine_au-feu_moteur-ultime-secours-diesel.pngPour tenter de limiter l'emballement d'une catastrophe nucléaire sur un réacteur atomique français, EDF avait été contraint d'installer après la catastrophe de Fukushima en mars 2011 (Japon) des moteurs d'ultime secours fonctionnant au diesel afin d'avoir un peu d'électricité disponible pour refroidir le coeur du réacteur. Commandés aux Etats-Unis par EDF pour ses réacteurs de 1300MW disséminés sur le sol français, ces monstres de 70 tonnes, s'avèrent avoir tendance à prendre feu lors de leur mise en route. Le nucléariste se veut rassurant, les agents EDF beaucoup moins.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 16 décembre 2021

EDF : effondrement de 12% du titre en bourse après la découverte de nouveaux défauts sur des réacteurs nucléaires

Partagez ! Partage

2020-07-20_cours-bourse-EDF_plonge.pngLa détection de défauts en proximité des circuits de refroidissement des réacteurs nucléaires de 1450MW à la centrale nucléaire de Civaux (Vienne) et certainement de sa soeur jumelle de Chooz (Ardennes) plombe le titre EDF à la bourse de Paris. Une chute financière de plus de 12% et une perte de production de 1 térawatts-heure (TWh) sur la fin de 2021. Ce qui va conduire EDF à acheter à l'étranger de l'électricité pour 2 et 3 milliards d'euros en 2022. Et des actions de contrôle pourraient aussi s'avérer nécessaires sur les autres réacteurs atomiques français alors que déjà plus de 25% d'entre-eux sont à l'arrêt.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 30 novembre 2021

Pollutions et contaminations radioactives du Tricastin : rien n’a changé depuis le référé de 2013 contre EDF et l’ASN.

Partagez ! Partage

Plaintes contre EDF pour des incidents dissimulés à la centrale nucléaire du Tricastin.Depuis que des fuites radioactives de tritium dont l’origine est inconnue ont été repérées le 8 juillet 2013 et confirmées par l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 12 septembre 2013 et les référés en justice déposés par les organisations environnementales et antinucléaires contre EDF et l'ASN : rien n'a changé au Tricastin. Le Rhône continu à être pollué par les radio-éléments mortels de l'industrie atomique. Une vidéo retrace l'histoire de ces mensonges officiels et la poursuite des atteintes permanentes du nucléaire à la vie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 14 novembre 2021

EDF, machine à broyer : le "n° 2" de Force ouvrière à EDF dénonce la collusion patronat/syndicats dans le nucléaire

Partagez ! Partage

2021-02-20_EDF_piege-a-souris.jpgLe "numéro 2" de Force ouvrière à EDF, Rémy Casabielhe  l’un des principaux négociateurs des accords internes au sein de l’entreprise, dénonce sans détours l’inaction de la direction mais aussi des syndicats face aux problèmes de harcèlement, de discriminations et de suicides. Il met en cause les accords conclus depuis une vingtaine d’années, responsables de ce phénomène. Des propos qui détonnent et lèvent le voile sur une complicité qui ne dit pas son nom et dont notre Coordination ne cesse de dénoncer en appelant les syndicats et délégués du personnel à se libérer de l'emprise du patronat nucléariste. Révélations du site indépendant d'information "Blast" dirigé par Denis Robert.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 12 novembre 2021

Tricastin : un cadre de la centrale nucléaire dénonce une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté

Partagez ! Partage

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_03.jpgLe journal "le monde" révèle par le témoignage d'un cadre dirigeant de la centrale nucléaire du Tricastin ce que nous ne cessons de dénoncer depuis des décennies : une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté et la complicité de l'ASN. Une plainte a été déposée contre EDF devant le tribunal judiciaire de Paris, notamment pour « mise en danger de la vie d’autrui ». La direction de la centrale atomique était à la manoeuvre pour harceler et faire taire ce cadre lanceur d'alerte.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 28 octobre 2021

La Belgique confirme sa sortie du nucléaire d'ici 5 ans

Partagez ! Partage

Belgique_Doel.jpgL'arrêt définitif des sept réacteurs nucléaire de Belgique à l'horizon 2025 vient d'être confirmé par le gouvernement. Engie et EDF qui exploitent ces monstres atomiques délabrés  ne peuvent que se soumettre à la décision prise depuis 2003.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 24 septembre 2021

Risque de criticité et dépassement du seuil d'enrichissement d'uranium235 chez Framatome-EDF à Romans-sur-Isère (Drôme)

Partagez ! Partage

fbfc_Areva_Drome_Romans.jpgLundi 13 septembre lors du démontage d’un ancien four d'enrichissement d'uranium-235 de l'usine EDF-Framatome de Romans-sur-Isère (INB63), l'analyse isotopique de la matière uranifère retrouvée au sein du four a révélé un enrichissement supérieur au pourcentage de 20% maximum autorisé pour les réacteurs de recherche atomique et cibles d’irradiation à usage médical. La maîtrise du risque de criticité ne pouvait donc plus être assuré et ce n'est que le 21 septembre 2021 que Framatome a déclaré cette menace à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN)

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 septembre 2021

Cruas : nouvel arrêt d'urgence (scram) du réacteur atomique n°4

Partagez ! Partage

Cruas_Meysse_reacteur_nr4_batiment_confinement_simple_enveloppe_11_10_2013.jpgCe jeudi 9 septembre 2021, à 13h51, le réacteur nucléaire n°4 de la centrale de Cruas-Meysse a subit un incident de sécurité entraînant son arrêt automatique d'urgence. L’origine exacte de l’événement n'était pas encore identifiée par EDF près de 24h plus tard. Déjà le 12 août la défaillance de l'un des deux groupes électrogènes à moteur diesel de secours avait affecté ce réacteur. Il venait d'être redémarré trois jours plus tôt après sa mise à l'arrêt pour économiser les produits de fission atomique depuis le 27 juillet. Comme à l'accoutumé EDF tente de minimiser la situation tandis que l'ASN ne communique toujours pas d'information.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 4 septembre 2021

Incident à la centrale nucléaire de Cruas : un salarié contaminé

Partagez ! Partage

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgUn travailleur qui vérifiait avec un collègue l’étanchéité des alimentations d’air de robinets pneumatiques dans le bâtiment du réacteur n°2 de la centrale atomique EDF de Cruas (Ardèche) a été victime d'une contamination radioactive le mardi 24 août 2021. Alors que, dès le 27 août, EDF a tenté de minimiser la contamination, la dose reçue par le salarié d'une valeur "supérieure à la limite réglementaire fixée pour la dose équivalente peau" lui interdit de travailler en zone nucléaire pendant un an. L'ASN n'a rendu public l'événement - classé 2 sur 7 sur l'échelle INES - que le 4 septembre soit 11 jours plus tard.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 juin 2021

Petits arrangements entre nucléocrates en faillite : Areva S.A va refiler 563 millions d'euros à EDF pour masquer sa responsabilité dans les malfaçons de l'EPR

Partagez ! Partage

EPR_flamanville.jpgAreva SA, la holding faillitaire installée pour liquider les dettes de l'entreprise après sa faillite et qui doit achever le chantier de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande va verser 563 millions d'euros à EDF pour solder les contentieux et litiges sur les malfaçons dont elle est responsable notamment sur l'EPR de Flamanville. Un tour de passe-passe entre "mafieux" qui changent d'appellation à tour de rôle et suivant les poussières glauques glissées sous le tapis par les uns et les autres. Areva devient Orano, EDF recrée un Framatome appartenant précédemment à Areva, des millions passent de l'un à l'autre que l'Etat renfloue par ailleurs...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 14 juin 2021

Chine : alerte à la centrale atomique EPR de Taishan. EDF et Areva impliqués, le gouvernement français bloque l'information. Des rejets atmosphériques ont eu lieu.

Partagez ! Partage

2021-06-13_Chine_EPR_centrale-nucleaire_Taishan_probeme_fuite_gaz-rare_.jpgNouveau coup dur pour l'EPR d'EDF-Areva. La centrale EPR chinoise de Taishan construite par EDF et dans laquelle le nucléariste français est co-actionnaire à 30 % aux côtés de China General Nuclear Power Group (CGN) est en difficulté. Une fuite de gaz rares a été détectée dans le circuit primaire. Et certainement des rejets atmosphériques radioactifs. Le monstre tricolore de soit-disant nouvelle génération de réacteur atomique, inauguré en grandes pompes par E.Macron, menace deux ans à peine après sa mise en service.  C'est la filiale  EDF-Framatome aux Etats-Unis qui a lancé l'alerte le 14 juin auprès du gouvernement des USA alors que le gouvernement français connaissait la nouvelle depuis le 10  juin et que les médias se taisaient.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 juin 2021

EDF contraint de fermer immédiatement et définitivement sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre

Partagez ! Partage

2021_centrale-nucleaire_Dungeness-B_Grande-Bretagne_Kent_reacteurs.jpgEDF est contraint de fermer sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre. Trop de problèmes techniques ont plombé ce monstre entré en service en 1983 et devenu - comme au Tricastin (Vaucluse-Drôme) mis en service en 1980 -  une poubelle des plus dangereuses. A tel point qu'elle était à l'arrêt depuis trois ans. EDF-Energy (filiale de EDF en Grande Bretagne) a du reconnaître, après avoir investit des millions d'euros pour son achat en 2009 et des réparations de type "grand carénage", son impuissance. Et cesser son entêtement au prolongement car certains composants ne sont pas réparables et les risques trop importants. C'est le contribuable français qui paie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 21 mai 2021

Enquête : l'énergie nucléaire réchauffe la planète, le climat et la France

Partagez ! Partage

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgFoin des racontars de la nucléocratie : l’énergie nucléaire provoque une pollution thermique du même ordre que celle des énergies fossiles. Ainsi 30% de la pollution énergétique totale conduisant au réchauffement global est dû au nucléaire. D'ailleurs les réacteurs nucléaires réchauffent ainsi plus la planète que de nombreuses technologies actuelles de production d’électricité. Explications, réalités et vérités contredisent la propagande pro-nucléaire et de ses affidés politiciens et technocrates. Revue de détails

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 8