|

mercredi 29 avril 2020

EDF : Tous les feux sont à l'orange, voire au rouge. Fin 2019 la dette nette d'EDF s'établissait à 41,1 milliards d'euros!

courbe_non-rentabilte_energie-nucleaire.jpgL'Etat (et donc les contribuables) va-t-il encore renflouer EDF d'ici la fin de l'année pour lui éviter la faillite ? Après lui avoir déjà octroyé 3 milliards en 2017 (et aussi 7 milliards à Orano-Areva) la situation financière du nucléariste est telle que c'est la bérézina. Fin 2019, sa dette nette s'établissait à 41,1 milliards d'euros et augmentera encore de 10,6 milliards d'euros d'ici 2022. Son ratio dette nette sur Ebitda prévu à 2,46 pourrait grimper à 3,3 en 2020 et même 3,2 en 2021, bien au-delà des objectifs de 2,6 et 2,7 annoncés. Les agences de notation se préparent à dégrader l'électricien. Une nouvelle augmentation de capital de 4 milliards d'euros serait nécessaire. Le nucléaire coûte "un pognon de dingue".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 23 avril 2020

Un salarié de Framatome (ex-Areva NP, ex-FBFC) meurt du coronavirus à Romans-sur-Isère

Framatome_crayon-uranium.jpgPlutôt le profit et la toute puissance que l'humain. Un salarié chez Framatome-Areva-EDF, intérimaire de 53 ans, infecté par le Covid-19 vient de décéder à l'hôpital samedi dernier.  Il travaillait dans un atelier de l'Installation Nucléaire de Base 98 (INB98) où selon le syndicat CGT de l'entreprise 5 autres cas de coronavirus ont été détectés. Le syndicat a déclenché un droit d'alerte pour danger grave et imminent.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 avril 2020

EPR : le gouvernement et E.Macron profitent de la crise du coronavirus pour accorder par décret un délai supplémentaire ruineux de 4 ans à EDF

2020-04-05_EPR-Flamanville_presquile.jpgProfitant de la crise sanitaire du coronavirus le pouvoir prend un décret, publié ce vendredi 3 avril 2020 au Journal officiel, qui accorde un nouveau délai de 4 ans à EDF pour tenter de mettre en service le réacteur nucléaire maudit. Initialement autorisé par un décret du premier ministre D.De Villepin le 10 avril 2007 (entre les deux tours de l’élection présidentielle) l'EPR bénéficiait pourtant d'un délai maximal de treize ans pour voir son chantier achevé et le chargement du "combustible" nucléaire effectué.  Que ce soit sous les présidences de N.Sarkozy (droite UMP),  des socialistes F.Hollande/Valls/Cazeneuve et de la droite macroniste : l'entêtement et les compromissions avec la nucléocratie sont de mise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 20 février 2020

Défaillance du réacteur nucléaire n°1 du Tricastin qui sert de test pour prolonger au delà des 50 ans tout le parc de 900MW

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_03.jpgLe fabuleux réacteur n°1 délabré du Tricastin qui a bénéficié de plus de 5 mois de réparations et de soit-disant mises aux normes de sécurité est en défaillance depuis hier mercredi 19 février en fin d'après-midi. EDF prétendait qu'il était bon pour le service et qu'il avait obtenu la validation pour une prolongation au-delà des 50 ans. On est très loin du compte!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 7 février 2020

Encore et toujours dans les manifestations : le nucléaire quand ça pète il n'y a pas de retraite

2020-02-06_manifestation-retraites_Avignon_CAN84.jpgCe jeudi 6 février 2020, les antinucléaires de Vaucluse étaient encore présents aux côtés des salarié-es, retraité-es, gilets jaunes dans la cité des papes avec leur banderole : "le nucléaire : quand ça pète il n'y a pas de retraite".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 28 janvier 2020

Incendie d'un dépôt Enedis à Grenoble : le parquet national anti-terroriste refuse de se saisir de l'enquête

Enedis_2.jpgDans la nuit du 12 au 13 janvier 2020, un incendie ne faisant aucun blessé ni n'ayant menacé la vie de personne, a dévoré un entrepôt de Enedis à Grenoble et détruit 13 véhicules. Alors que le Procureur de Grenoble avait souhaité criminaliser cet acte revendiqué par "des dijonctés tenant tête", et demandé la qualification "terroriste" : le parquet national anti-terroriste a refusé de se saisir de l'enquête. Une prudence opportune alors que chacun sait que Enedis se livre depuis plusieurs années à des violences et intimidations sur de nombreux abonnés pour les contraindre à accepter le compteur-espion radiatif Linky, bafouant ainsi la loi,

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 23 janvier 2020

Alerte Tricastin : Fuite de tritium radioactif jusqu’à 5300 Bq/l dans l’enceinte géotechnique sous la centrale

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgUne fuite radioactive de Tritium atteignant jusqu'à 1150 Becquerel par litre (Bq /l) pour un maximum autorisé de 1000 Bq/l s'est produite dans l’enceinte géotechnique située sous la centrale du Tricastin. La tuyauterie d‘un réservoir d’effluents radioactifs a laissé s'écouler les rejets mortels durant deux mois sans que la moindre information au public et à la Commission Locale d'Information (Cligeet) ne soit donnée par EDF. Un appareil de mesure piézométrique à même détecté en novembre et décembre 2019  des rejets radioactifs atteignant le niveau faramineux de 5300 Bq/l.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 13 janvier 2020

Cruas : depuis six ans EDF bafoue la légalité et ses obligations règlementaires de protection de la santé et de l’environnement. L'ASN met en demeure le nucléariste de respecter la loi.

criminal-justice.pngLe 7 janvier 2020, l’ASN a mis EDF en demeure de transmettre ses éléments sur la maîtrise des nuisances et l’impact sur la santé et l’environnement des installations nucléaires de base conformément à la décision du 16 juillet 2013. Cette dissimulation depuis six ans par le nucléariste des éléments concrets d'atteintes sanitaires concerne le site ardéchois de Cruas et de six autres centrales atomiques soit 13 INB. EDF, tout comme l'autre exploitant en faillite Areva devenu Orano, se fou de la population, des institutions, de la planète.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 8 janvier 2020

Vitrine technologique tricolore : Tricastin1, ça s'en va et ça revient.... et ça s'en va. Alerte !

2019-12-26_IR_Centrale_Nucleaire_Tricastin_Reacteur_1_26_12_2019.jpgAlerte ! le réacteur n°1 de Tricastin que EDf et le gouvernement tentent de prolonger au-delà des 40 ans est en quasi perdition. Après son redémarrage poussif le 27 décembre dernier au terme de 5 mois de remises en état, les avaries et défaillances se multiplient et s'enchaînent. Rien n'est maîtrisé, seul l'entêtement à faire fonctionner une vieille casserole périmée préside. Le fanatisme des nucléocrates menace tout le pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 23 décembre 2019

Fake News institutionnelle : Non Tricastin 1 n'a pas reçu le feu vert de l'ASN pour son exploitation au-delà de 40 ans

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_03.jpgFake news. Encore une fois une fausse information est distillée concernant le nucléaire. Et par le journal dit de référence "Le Monde" des financiers Nieil et Pigase (1) rejoint en coeur par la presse régionale. Alors que le réacteur ° 1 de la centrale atomique du Tricastin est à l'arrêt depuis plusieurs mois (juin 2019) et doit servir de tête de pont à la prolongation au-delà de 40 années pour les 58 réacteur nucléaires disséminés sur le territoire français, sa remise en route à la veille de Noel n'est pas un feu vert de l'ASN à sa prolongation. L'avis de l'autorité ne doit intervenir que ... fin 2020.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 28 novembre 2019

2 répliques après le séisme du 11 novembre non loin des sites atomiques de Cruas et du Tricastin

2019-11-11_seisme-carte_population.jpgDeux répliques du tremblement de terre du 11 novembre qui a frappé non loin des sites atomiques de Cruas (Ardèche) et Tricastin (Drôme-Vaucluse) ont eu lieu ces 13 novembre et 23 novembre. D'une magnitude de 2,2 et 2,8 sur l'échelle de Richter, ces répliques du plus important tremblement de terre depuis 20 ans en France, ont été ressenties non loin du Teil (Ardèche) et Montélimar (Drôme). L'IRSN a identifié la faille sismique des Cévennes à l'origine de ces séismes. Pas rassurant pour les sites atomiques.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 26 novembre 2019

Scandale : durant le séisme du Teil, les capteurs sismiques de l'IRSN au Tricastin ont été en saturation. Une information gardée secrète pendant 15 jours !

0_logo_pdf.pngDans une note publiée sur son site internet, ce 26 novembre 2019, l'IRSN confirme ce que nous disions dès le 11 novembre : le site atomique du Tricastin a ressenti plus violemment qu'à Cruas le tremblement de terre. C'est ce site atomique qu'il faut mettre à l'arrêt de toute urgence. A tel point que les capteurs installés en plusieurs points se sont trouvés en "saturation" maximale. L'information a été tenue secrète pendant 15 jours après le séisme du Teil (Ardèche). Scandaleux !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 13 novembre 2019

Séisme : Il faut mettre à l'arrêt définitif les installations nucléaires

2019-11-11_seisme_teil-4513219.jpgLe séisme d'intensité 5,4 sur l'échelle de Richter a frappé le sud-est du pays ce 11 novembre 2019 à 11h52 à quelques dizaines de kilomètres des sites atomiques de Cruas (Ardèche) et Tricastin (Drôme-Vaucluse). Les 4 réacteurs nucléaires de Cruas ont du être arrêtés en urgence, ce qui n'est pas le cas au Tricastin. La Coordination antinucléaire du sud-est appelle et exige la mise à l'arrêt immédiate et définitive de toutes les installations nucléaires de France.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 12 novembre 2019

L'Amassada en exil : week-end de solidarité et de luttes contre RTE

2019-11-01_Manif-page001-1.jpegUn week-end de résistance au nucléaire et à son monde a irrigué ce début novembre dans l'Aveyron non loin de Saint-Victor-et-Melvieu, après l'intervention violente des forces de gendarmerie contre l'Amassada à la demande de la filiale RTE de EDF. Malgré un temps des plus hostiles, la solidarité et les projets d'actions ont fleuri et se sont épanouis avec un ligne de mire une semaine d'actions décentralisées contre RTE du 13 au 18 janvier 2020.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 11 octobre 2019

Une opération militaire contre les antinucléaires de l'Aveyron opposant-es à RTE/EDF et le hameau libre de Saint-Victor

Amassada-construction.jpgUne opération militaire a été lancée par le pouvoir contre les occupant.e.s du hameau libre de l'Amassada ce mardi 8 octobre 2019 au petit matin à 5h30 sur la commune de Saint Victor (Aveyron). Gardes mobiles, tractopelles et blindés prennent pas à pas les lieux à coups de lacrymogènes, de drônes, d'hélicoptère sous la houlette de la préfète venue sur place. Ils détruisent tous les bâtiments et lieux de vie collectifs. Ils raflent. Objectif : permettre à RTE/EDF d'implanter sur des terres cultivées nourricières un méga-transformateur électrique pour, notamment, le business d'interconnexion avec l'Espagne et 1000 éoliennes industrielles. Comme à Notre-Dame des landes, la Résistance s'organise, un appel à venir soutenir est lancé.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 30 septembre 2019

Coup de force : EDF lance un appel d'offre européen pour la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France

2019-09-30_EDF-EPR-Bruno-Lemaire-ministre-finance.jpgEnglué dans ses "Bérézina" de Flamanville et anglais, similaires à celle de l'EPR d'Areva en Finlande, EDF vient de publier un appel d’offres pour la construction d'autres réacteurs EPR en France tout en annonçant un surcoût voisinant les 3,5 milliards d’euros pour son chantier d'EPR d’Hinkley Point en Grande-Bretagne.  Le gouvernement et le Président de la République ré-affirment publiquement leur attachement au nucléaire.  La loi de "Programmation Pluri-annuelle de l'Energie" (PPE) votée dernièrement par une majorité de député-es fanatiques pro-atomistes est bien du pipeau. "La Terre se meure, les vieilles magouilles et idéologies demeurent.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 17 septembre 2019

Révélation : de nouvelles malfaçons sur les Générateurs de Vapeur des centrales nucléaires françaises

generateur-vapeur-centrale-nucleaire_France.jpgEt ça continu. Vous avez aimé les viroles vérolées et soudures dessoudées de l'EPR d'EDF à Flamanville, vous avez apprécié les dissimulations des mauvaises fabrications et malfaçons d'Areva-Creusot Loire, vous avez applaudit aussi ce tour de force de la chute d'un Générateur de Vapeur à la centrale atomique EDF de Paluel, vous êtes resté bouché bée face aux barres de "combustibles" radioactifs coincées en l'air dans un réacteur nucléaire à Tricastin et qui ont menacé toute la Provence, vous n'êtes pas resté insensible à l'explosion du four de fusion de déchets métalliques radioactifs de la Centraco-EDF/Areva à Marcoule : vous allez apprécier les défauts du traitement thermique par Framatome (ex-Areva devenu EDF) des joints soudés des générateurs de vapeurs. C'est la nouvelle saison à rebondissement que révèle l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire  ce 12 septembre 2019. Chapeau bas devant les scénaristes nucléocrates tricolores! Pour eux la mort est notre quotidien.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 12 septembre 2019

La centrale atomique du Tricastin épinglée par la presse nationale pour ses accidents et ses mensonges

FRANCE-POLITICS-MEDIA-NEWSPAPERC'est à un véritable festival de défaillances et de dissimulations que se livre la centrale atomique du Tricastin depuis des années. La presse nationale vient d'épingler , encore une fois, les atomistes pour leurs comportements et le bricolage permanent auquel ils s'adonnent. A tel point que l'Autorité de Sûreté Nucléaire, par nature très conciliante avec la nucléocratie, en vient à taper du poing sur la table. Revue de détail sur les atteintes répétées des atomistes contre la population et le territoire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 8 août 2019

Santé de la population : les connivences de l'aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...

trois-affiches-campagne-pub-medecin-monde-prix-medicaments.jpgCes médecins, qui déversent sur les plateaux télé la bonne parole, avaient créé un Diplôme Inter-Universitaire (DIU) de Santé Environnementale à Paris, validé par les plus hautes autorités de Santé et de l'Enseignement supérieur. Aujourd'hui le masque tombe : les 4 médecins avaient des liens étroits et de dépendances soit avec l'industrie du nucléaire, soit avec celle du pétrole, soit avec celle du bâtiment-travaux publics et téléphonie, l'un avait même tenté de psychiatriser les malades des Ondes à Hautes Fréquences (Linky, téléphonie hertzienne,...). Le groupuscule de nantis et politiciens qui a fait sécession d'avec le reste de la société française est de plus en plus identifiable.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 19 juillet 2019

Tricastin : incident sur le réacteur nucléaire n°2 et contamination d'un salarié sous-traité

Canal du Rhône Prélèvements Centrale nucléaire du Tricastin réacteur nr4 incendie moteur pompe refroidissement circuit secondaire4 jours que le réacteur n°2 d'EDF au Tricastin a été arrêté en urgence. 4 jours alors que le 14 juillet, EDF annonçait relancer sa machine infernale rapidement en 24 heures chrono. Mais depuis, de report en report, le nucléariste a été contraint de révéler qu'un travailleur "cordiste" sous-traité a été contaminé lors d'une manipulation de matériel. Mais  que s'est-il donc passé réellement dans le bâtiment auxiliaire nucléaire commun aux réacteurs 1 et 2 alors que le Pdg, Jean-Bernard Levy, venait encourager ses troupes pour le prolongement des réacteurs atomiques au-delà de 40 ans ? A-t-on frôlé ou sommes-nous est en train de subir un accident nucléaire?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 6