|

jeudi 9 août 2018

Aveu officiel : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas, c'est un leurre produit par l'industrie de l'atome

2018-07-28_rapport-hctisn_Cycle du combustible.jpgDans un document récent de présentation du « Cycle du combustible » français en 2018 le Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire fait un aveu de taille : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas vraiment et les piscines d'entreposage frisent la saturation. Moins de 1% des déchets des centrales atomiques est "recyclé", et en un produit de fission encore plus dangereux et hautement radioactif que l'uranium. La terminologie utilisée par l'industrie nucléaire -notamment Areva-Orano - induit la population en erreur.

Lire la suite...

Lundi 6 août 2018

6 août 1945 : le premier crime atomique de l'histoire. Ni oubli, ni pardon, abolition des armes atomiques, arrêt immédiat du nucléaire

2018-08-06_Hiroshima-Avignon_CAN84.JPGUne cérémonie en mémoire aux trois cent mille morts et milliers d'autres victimes des bombardements atomiques états-uniens sur Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945) s'est déroulée à Avignon à l'appel du CAN84. A cette occasion a été lancé un appel au désarmement nucléaire, à la ratification par la France du Traité International d'Interdiction des armes nucléaire, à l'arrêt immédiat du nucléaire militaire et civil.

Lire la suite...

vendredi 20 juillet 2018

80% du parc nucléaire français vérolé : EDF avoue 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 réacteurs.

areva-EDF-Framatome_Creusot-forge.pngDepuis plus d'un an le scandale des falsifications de pièces et de dossiers au sein de Creusot-Forge d'Areva n'en finit pas de rebondir malgré les tentatives désespérées de la nucléocratie d'étouffer l'affaire. EDF, dont les réacteurs nucléaires fonctionnent avec ces pièces défectueuses, menace tout le pays et l'Europe entière. L'électricien atomiste avoue à présent avoir comptabilisé pas moins de 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 des 58 réacteurs nucléaires contrôlés à ce jour. En début d'année il annonçait déjà 1.063 anomalies et 233 non-conformités sur 23 réacteurs. Et l'ASN ne met toujours pas à l'arrêt immédiat et définitif ces tueurs en série.

Lire la suite...

vendredi 13 juillet 2018

Inventaire de l'Andra : la pagnolade des experts pour rouler la population dans la farine radioactive

2011-06-27_centrale-nucleaire_cattenom.jpgTous les 3 ans, l'Agence gouvernementale des déchets radioactifs (Andra), dite indépendante du lobby atomiste, publie un inventaire de ce que la France génère comme ordures radioactives. Pour sa consommation électrique nucléaire et la bombe atomique les français, vous, ont ainsi généré en 2016 plus 10 500 tonnes de déchets radioactifs mortels soit 28 330 m3 d'ordures radioactives chaque année. Et depuis 1959 : plus de 1 540 000 m3 de déchets, mortels pour des milliers d'années et dont nul ne sait quoi faire. Si on continu ce sera pas loin de 3 millions de m3. Chacun-e peu connaître les déchets radioactif produits et stockés par loin de son lieu de vie, de travail ou de villégiature. Revue du massacre...

Lire la suite...

vendredi 6 juillet 2018

Rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire : pipeautage, cartes biaisées et incohérences afin de maintenir l'Ordre atomique

2018-06-28_rapport-parlementaire-nucleaire_securite-surete.pngLa montagne accouche d'une souris, mieux elle entérine la poursuite du nucléaire et permet aux élu-es de se donner bonne conscience. Sur le dos de la santé et de la vie de la population, en entérinant la contamination durable de la planète et la production de déchets mortels refilés aux générations futures. La « Commission », composée à 90% de macronistes et d'élu-es liés au nucléaire, réinvente les Shadock. Voici une analyse-critique du « rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire ».

Lire la suite...

jeudi 28 juin 2018

L'internationale du crime nucléaire à fait son salon en France : vive la radioactivité et la destruction atomique, vive la mort !

2018-06-26_Salon-nucleaire_France.pngPendant trois jours, du 26 au 28 Juin 2018, s'est réuni au nord de Paris tout ce que la planète compte comme obsédés du nucléaire. Ce petit monde d'affairistes de la mort radioactive et des catastrophes mondiales durables a tenté de se rassurer sur la dégringolade de son secteur et le rejet de plus en plus massif des peuples à leur égard.

Lire la suite...

mardi 15 mai 2018

EDF : le roi de l'intox, des vessies pour des lanternes

EDF-RESULTS/L’Assemblée générale d’EDF de ce 15 mai 2018 est un florilège d'intoxications et de mensonges, histoire de tenter de faire prendre des vessies pour des lanternes; au petit peuple comme aux investisseurs. Alors que l'entreprise accumule une dette brute de 67 milliards d’euros et un "free cash flow" négatif pour la 11ème année consécutive, que le fiasco technique et financier de son projet EPR plombe internationalement sa crédibilité, que l'entreprise a été éjectée du CAC40 et vu ses actions chuter au plus bas, son PDG en poste actuellement, le polytechnicien Bernard Lévy, promet "transition énergétique, investissements faramineux, prolongation des vieilles casseroles atomiques, développement à l'international". Délires. Un bis-repetita à la sauce Areva-Orano.

Lire la suite...

Lundi 12 février 2018

Cruas : EDF et le directeur du site nucléaire condamnés pour avoir tenté d'écouler par négligence des déchets radioactifs dans une simple décharge

Cruas-Meysse1_fullscreen.jpg6000 euros d'amende pour EDF et 3000 euros pour le directeur de la centrale atomique de Cruas-Meysse  pour leur gestion laxiste récurrente des déchets radioactifs et notamment l'affaire du 6 novembre 2015 où des déchets nucléaires mortels avaient atterri dans une benne de déchets conventionnels prête à quitter le site en direction d'une simple décharge.

Lire la suite...

Lundi 5 février 2018

Tricastin : 18 plaintes contre l'ASN pour mise en danger de la vie d'autrui

ASN_nucleaire_prison.jpgL'état de dégradation et de délabrement des réacteurs de la centrale atomique de Tricastin fait courir le risque d'une catastrophe nucléaire. 18 vauclusien-nes, gardois-es, drômois-es, bucco-Rhodanien-nes viennent de porter plainte contre l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour mise en danger de la vie d'autrui et non-interdiction de fonctionnement d'une installation nucléaire en situation d'urgence radiologique et de protection des personnes face à la contamination radioactive de l'environnement. Les Procureurs des Hauts-de-Seine (siège de l'ASN) et de la Drôme sont saisis.

Lire la suite...

jeudi 25 janvier 2018

Tambouille nucléocrate, ravalement de façade, mascarades, tapis vert et bonneteau

philippe-knoche-ceo-of-orano_la-defense_Areva.jpgAprès le grand bon en arrière de 60 ans opéré par EDF en nommant l'ex-filiale d'Areva tombée dans son escarcelle (spécialisée en pièces et construction de centrales atomiques) "Framatome", c'est à présent Areva NC qui se surpasse dans les envolées lyriques et poudre de perlimpinpin. Après avoir affublé cette filiale d'extraction du minerai d'uranium et de transformation en produits de fission nucléaire du nom provisoire de "New Areva" pour cause de quasi-faillite, les têtes d’œuf viennent d'accoucher du nom définitif de leur (déjà vieille) progéniture. Ce sera "Orano". Dépecer et faire du neuf avec du vieux est tout un art. Areva SA demeurera quant à elle toujours en survie pour gérer les "pertes" et autres avatars financiers enfantés par les experts nucléocrates.

Lire la suite...

mercredi 10 janvier 2018

Le mirage chinois et la dure réalité des effets d'annonces politiciennes : les français vont payer le prix fort

Macron-Hollande-et-Sarkozy.gifAprès Sarkozy et Hollande, le nouveau VRP des actionnaires hexagonaux, Emmanuel Macron, roule à son tour des mécaniques. Relayé avec une uniformité d'alignement idéologique effarante par la plupart des médias, la France aurait vendu aux chinois, pour plusieurs milliards : réacteurs EPR et usine de retraitement de déchets radioactifs. Au delà des effets d'annonces la réalité est tout autre : vente fictive et engagement d'intention sans lendemain qui chante pour les nucléaristes. La Chine ne sera pas le sauveur ni d'Areva ni de EDF.

Lire la suite...

mardi 9 janvier 2018

Retour vers le passé : la nouvelle filiale nucléaire d'EDF-Areva reprend le nom "Framatome" datant des années ... 60 !

EDF-La-Defense_Center.jpgNouvel exploit de EDF ! En reprenant la filiale de l'ancien groupe nucléaire Areva - appelé temporairement "New Areva" depuis sa faillite actée en 2015 - l'électricien atomique se tourne délibérément et fougueusement vers... le passé. Il vient de baptiser cette nouvelle filiale en charge de la construction des réacteurs et de la fabrication des matériels : Framatome. Le nom d'une entreprise atomiste - la Franco-Américaine de Constructions Atomique - datant de... 1958 et disparue il y a plus de 16 ans !

Lire la suite...

mercredi 13 décembre 2017

Rejets radioactifs gazeux à la centrale du Tricastin une semaine après le redémarrage.

EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgA peine une semaine après le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin mise à l'arrêt forcé depuis septembre 2017 : des rejets radioactifs gazeux intempestifs se sont produits dans un bâtiment auxiliaire. Une centaine de salarié-es a du être évacuée des réacteurs atomiques 1 et 2 et subir des mesures de contamination radioactive. Des rejets dans l'environnement se sont inéluctablement produits. Trop c'est trop !

Lire la suite...

mardi 7 novembre 2017

EDF : après le fiasco Areva, l'électricien atomiste est à son tour dans la tourmente

logo-2-edf.jpgAprès son éviction du CAC40 en décembre 2015, EDF est de plus en plus ébranlé par ses projets délirants de EPR à Flamanville et en Angleterre et l'état grabataire de ses réacteurs atomiques. Sans un abandon immédiat du nucléaire et un repositionnement stratégique technologique les analystes financiers ne donnent pas cher de sa peau. Malgré son renflouement à coups de milliards d'euros par le gouvernement.

Lire la suite...

mercredi 18 octobre 2017

Alerte : Risque de fusion du cœur des réacteurs nucléaires de Tricastin et Cruas

Tricastin_Centrale_Nucleaire_Prise_et_Rejet_Eau_Refroidissement_Canal_Donzere_Mondragon.jpg29 réacteurs nucléaires de EDF, dont trois du Tricastin et deux de Cruas, risquent d'exploser par rupture de la tuyauterie  des circuits d’alimentation en eau, la perte de la source froide et l’indisponibilité des pompes du circuit d’eau brute secourue (SEC*). La protection contre l’incendie des centrales atomiques de France et les piscines de stockage des produits de fission radioactives (combustible) sont aussi menacés. La perte de la source froide peut conduire à la fusion du cœur du réacteur et à un accident nucléaire majeur. La rouille menace les vieilles gamelles atomiques.

Lire la suite...

jeudi 28 septembre 2017

Tricastin-Danger : l'ASN impose à EDF d'arrêter la centrale nucléaire et à Areva de ne pas relancer deux de ses installations

tricatin-1-2.jpgPar décision du 27 septembre 2017, l’ASN vient d'imposer à EDF la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin dans les délais les plus courts. Il en va de la sécurité et de la survie de toute une région face à la menace atomique. C'est une première en France. Si l'actuelle injonction de l'Autorité de Sûreté Nucléaire s'appuie sur un risque de rupture d’une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon qui protège en théorie le site atomique, une autre décision vise aussi deux des installations d'Areva implantées sur le même site. Et là ne réside pas toute la menace.

Lire la suite...

Lundi 14 août 2017

Cauchemar de la poubelle nucléaire de Bure en Champagne : ca va mal pour Areva, EDF, CEA, ANDRA et les militaires

2017-08-14_Carte-Meuse-Bure-Cigeo_LC.jpgLe projet de site d’enfouissement des déchets nucléaires mortels (Cigeo) de l'industrie nucléaire civile et militaire à Bure dans la Meuse, suscite une vive opposition. Les actions de terrain avec occupation durable et permanente des lieux se conjuguent avec la dénonciation technique et éthique de ce projet fou et les actions en justice. Alors que les bruits de bottes militaristes résonnent dans le monde, la Résistance à la domination atomique marque des points, le lobby et ses relais administratifs sont en mauvaise posture.

Lire la suite...

Dimanche 2 juillet 2017

Hulot et EDF : un conflit d'intérêt majeur au sein du gouvernement Philippe-Macron

edf-la-defense.jpgDepuis plus de 25 ans, le principal "parrain" de la Fondation Nicolas Hulot (FNH) est l'atomiste EDF. Comment dans ces conditions être ministre libre de ses positions et choix alors que la cuve défectueuse de l'EPR de Flamanvile piloté par EDF et ma-façonnée par Areva est au coeur d'un scandale couvert par l'Autorité de Sûreté Nucléaire? Et que la filiale à 100% d'EDF, Enedis, impose ses compteurs-espions et toxiques aux citoyens sous la contrainte ?

Lire la suite...

Dimanche 2 avril 2017

La faillite mondiale du nucléaire

faillite.jpgAprès la faillite d'Areva en France, le sur-endettement et l'éjection du CAC40 d'EDF : le plus grand constructeur mondial de réacteurs nucléaires, l'Américain Westinghouse racheté par le Japonais Toshiba, s'effondre, accumule 10 milliards de dettes, se déclare en faillite et dépose le bilan. L'autre Américain, General Electric, tout comme le Japonais Hitachi, sont en survie. Le suisso-suédois ABB a baissé le rideau et le Canadien HydroQuebec a mis en arrêt définitif son réacteur de Gentilly. L'Allemand Siemens a abandonné la filière nucléaire pour sauver sa peau : partout dans le monde la filière nucléaire est en déliquescence ...

Lire la suite...

mercredi 22 mars 2017

"Forum de l’alternance des métiers du nucléaire" : recrutement de chair à canon (jeune et maléable de préférence)

2017-03-22_metiers-nucleaire_alternance-pierrelatte.jpgVisite inopinée et dérangeante des antinucléaires du sud-est au "Forum de l’alternance des métiers du nucléaire" organisé ce 22 mars 2017 à Pierrelatte (Drôme) par la fine fleur de l'atomisme en mal de chair fraîche. Mais, au coeur du carré de la mort radioactive (Cruas, Marcoule, Tricastin, Cadarache) les fleurons régionaux du nucléaire font profil bas et le moral n'y est pas. Tout comme les jeunes qui ne se sont pas déplacés en masse...

Lire la suite...

- page 1 de 5