|

mardi 30 novembre 2021

Pollutions et contaminations radioactives du Tricastin : rien n’a changé depuis le référé de 2013 contre EDF et l’ASN.

Plaintes contre EDF pour des incidents dissimulés à la centrale nucléaire du Tricastin.Depuis que des fuites radioactives de tritium dont l’origine est inconnue ont été repérées le 8 juillet 2013 et confirmées par l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 12 septembre 2013 et les référés en justice déposés par les organisations environnementales et antinucléaires contre EDF et l'ASN : rien n'a changé au Tricastin. Le Rhône continu à être pollué par les radio-éléments mortels de l'industrie atomique. Une vidéo retrace l'histoire de ces mensonges officiels et la poursuite des atteintes permanentes du nucléaire à la vie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 14 novembre 2021

EDF, machine à broyer : le "n° 2" de Force ouvrière à EDF dénonce la collusion patronat/syndicats dans le nucléaire

2021-02-20_EDF_piege-a-souris.jpgLe "numéro 2" de Force ouvrière à EDF, Rémy Casabielhe  l’un des principaux négociateurs des accords internes au sein de l’entreprise, dénonce sans détours l’inaction de la direction mais aussi des syndicats face aux problèmes de harcèlement, de discriminations et de suicides. Il met en cause les accords conclus depuis une vingtaine d’années, responsables de ce phénomène. Des propos qui détonnent et lèvent le voile sur une complicité qui ne dit pas son nom et dont notre Coordination ne cesse de dénoncer en appelant les syndicats et délégués du personnel à se libérer de l'emprise du patronat nucléariste. Révélations du site indépendant d'information "Blast" dirigé par Denis Robert.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 12 novembre 2021

Tricastin : un cadre de la centrale nucléaire dénonce une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_03.jpgLe journal "le monde" révèle par le témoignage d'un cadre dirigeant de la centrale nucléaire du Tricastin ce que nous ne cessons de dénoncer depuis des décennies : une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté et la complicité de l'ASN. Une plainte a été déposée contre EDF devant le tribunal judiciaire de Paris, notamment pour « mise en danger de la vie d’autrui ». La direction de la centrale atomique était à la manoeuvre pour harceler et faire taire ce cadre lanceur d'alerte.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 24 septembre 2021

Risque de criticité et dépassement du seuil d'enrichissement d'uranium235 chez Framatome-EDF à Romans-sur-Isère (Drôme)

fbfc_Areva_Drome_Romans.jpgLundi 13 septembre lors du démontage d’un ancien four d'enrichissement d'uranium-235 de l'usine EDF-Framatome de Romans-sur-Isère (INB63), l'analyse isotopique de la matière uranifère retrouvée au sein du four a révélé un enrichissement supérieur au pourcentage de 20% maximum autorisé pour les réacteurs de recherche atomique et cibles d’irradiation à usage médical. La maîtrise du risque de criticité ne pouvait donc plus être assuré et ce n'est que le 21 septembre 2021 que Framatome a déclaré cette menace à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN)

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 septembre 2021

Cruas : nouvel arrêt d'urgence (scram) du réacteur atomique n°4

Cruas_Meysse_reacteur_nr4_batiment_confinement_simple_enveloppe_11_10_2013.jpgCe jeudi 9 septembre 2021, à 13h51, le réacteur nucléaire n°4 de la centrale de Cruas-Meysse a subit un incident de sécurité entraînant son arrêt automatique d'urgence. L’origine exacte de l’événement n'était pas encore identifiée par EDF près de 24h plus tard. Déjà le 12 août la défaillance de l'un des deux groupes électrogènes à moteur diesel de secours avait affecté ce réacteur. Il venait d'être redémarré trois jours plus tôt après sa mise à l'arrêt pour économiser les produits de fission atomique depuis le 27 juillet. Comme à l'accoutumé EDF tente de minimiser la situation tandis que l'ASN ne communique toujours pas d'information.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 4 septembre 2021

Incident à la centrale nucléaire de Cruas : un salarié contaminé

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgUn travailleur qui vérifiait avec un collègue l’étanchéité des alimentations d’air de robinets pneumatiques dans le bâtiment du réacteur n°2 de la centrale atomique EDF de Cruas (Ardèche) a été victime d'une contamination radioactive le mardi 24 août 2021. Alors que, dès le 27 août, EDF a tenté de minimiser la contamination, la dose reçue par le salarié d'une valeur "supérieure à la limite réglementaire fixée pour la dose équivalente peau" lui interdit de travailler en zone nucléaire pendant un an. L'ASN n'a rendu public l'événement - classé 2 sur 7 sur l'échelle INES - que le 4 septembre soit 11 jours plus tard.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 juin 2021

Petits arrangements entre nucléocrates en faillite : Areva S.A va refiler 563 millions d'euros à EDF pour masquer sa responsabilité dans les malfaçons de l'EPR

EPR_flamanville.jpgAreva SA, la holding faillitaire installée pour liquider les dettes de l'entreprise après sa faillite et qui doit achever le chantier de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande va verser 563 millions d'euros à EDF pour solder les contentieux et litiges sur les malfaçons dont elle est responsable notamment sur l'EPR de Flamanville. Un tour de passe-passe entre "mafieux" qui changent d'appellation à tour de rôle et suivant les poussières glauques glissées sous le tapis par les uns et les autres. Areva devient Orano, EDF recrée un Framatome appartenant précédemment à Areva, des millions passent de l'un à l'autre que l'Etat renfloue par ailleurs...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 14 juin 2021

Chine : alerte à la centrale atomique EPR de Taishan. EDF et Areva impliqués, le gouvernement français bloque l'information. Des rejets atmosphériques ont eu lieu.

2021-06-13_Chine_EPR_centrale-nucleaire_Taishan_probeme_fuite_gaz-rare_.jpgNouveau coup dur pour l'EPR d'EDF-Areva. La centrale EPR chinoise de Taishan construite par EDF et dans laquelle le nucléariste français est co-actionnaire à 30 % aux côtés de China General Nuclear Power Group (CGN) est en difficulté. Une fuite de gaz rares a été détectée dans le circuit primaire. Et certainement des rejets atmosphériques radioactifs. Le monstre tricolore de soit-disant nouvelle génération de réacteur atomique, inauguré en grandes pompes par E.Macron, menace deux ans à peine après sa mise en service.  C'est la filiale  EDF-Framatome aux Etats-Unis qui a lancé l'alerte le 14 juin auprès du gouvernement des USA alors que le gouvernement français connaissait la nouvelle depuis le 10  juin et que les médias se taisaient.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 juin 2021

EDF contraint de fermer immédiatement et définitivement sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre

2021_centrale-nucleaire_Dungeness-B_Grande-Bretagne_Kent_reacteurs.jpgEDF est contraint de fermer sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre. Trop de problèmes techniques ont plombé ce monstre entré en service en 1983 et devenu - comme au Tricastin (Vaucluse-Drôme) mis en service en 1980 -  une poubelle des plus dangereuses. A tel point qu'elle était à l'arrêt depuis trois ans. EDF-Energy (filiale de EDF en Grande Bretagne) a du reconnaître, après avoir investit des millions d'euros pour son achat en 2009 et des réparations de type "grand carénage", son impuissance. Et cesser son entêtement au prolongement car certains composants ne sont pas réparables et les risques trop importants. C'est le contribuable français qui paie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 21 mai 2021

Enquête : l'énergie nucléaire réchauffe la planète, le climat et la France

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgFoin des racontars de la nucléocratie : l’énergie nucléaire provoque une pollution thermique du même ordre que celle des énergies fossiles. Ainsi 30% de la pollution énergétique totale conduisant au réchauffement global est dû au nucléaire. D'ailleurs les réacteurs nucléaires réchauffent ainsi plus la planète que de nombreuses technologies actuelles de production d’électricité. Explications, réalités et vérités contredisent la propagande pro-nucléaire et de ses affidés politiciens et technocrates. Revue de détails

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 27 avril 2021

Tricastin : coup de chaud sur le refroidissement après la défaillance d’une pompe du réacteur n°1

EDF  CN Tricvastin Réacteur 1 et 2  REP 900 MW  Nuclear Power Plant ReactUn incident sur le moteur d’une pompe du réacteur nucléaire n°1 du Tricastin en réparation pour obtenir son prolongement au-delà de 40 ans aurait pu déboucher sur un accident majeur. Il a été évité de justesse mais l'analyse de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est sans appel : le vieillissement des installations accroit le risque de catastrophe nucléaire, un ccroissement du risque de fusion du coeur des réacteurs nucléaires. Adieu la Provence, exit la vallée du Rhône, adios la France, exsangue l'Europe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 26 mars 2021

Le Haut Couillon au Plan : pour quelques déshonneurs de plus

2020-08-29__E-Macron_nomination_F-Bayrou_Haut-Commissaire-au-Plan.jpgC'est à pleurer, mais à rire quand même. Bayrou, le grand couillon qui se croit si malin, règne sur le Haut-Commissariat au plan que Macron lui a refilé pour qu'il fasse joujou. Dans une note publiée ce 24 mars 2021, il reprend toute la pauvre argumentation du lobby CEA-EDF-Orano en faveur de l'électricité nucléaire, la seule, la vraie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 21 mars 2021

L'Autorité de Sûreté Nucléaire valet de la nucléocratie politico-militaire

2021_marianne-baillonnee.jpgTandis que RTE (Réseau de Transport d’Electricité), filiale d'EDF, lance une consultation publique sur des scénarios énergétiques techniques et complexes de long terme qui n’engagent à rien, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) valide les exigences d'EDF contraires à la sûreté nucléaire et à la sauvegarde de l'environnement et du climat. Et ce afin de faire perdurer la filière mortelle en prolongeant de 10 ans les vieux réacteurs délabrés et en couvrant les malversations de l'EPR en construction à Flamanville (Manche) par EDF. Histoire aussi de donner un temps à rallonge pour construire six nouveaux réacteurs nucléaires en France. Pendant ce temps de mascarade anti-démocratique, le public n’est pas consulté sur la seule question fondamentale qui le concerne : voulez-vous l’arrêt du nucléaire ?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 5 mars 2021

Tricastin. Rescapé d’un cancer, il dénonce les dangers du nucléaire : « Nous sommes de la chair à canon ».

2020-09-26_cricastin.jpgVictime d’un cancer de la thyroïde alors qu’il travaillait comme "sous-traité" dans l’industrie nucléaire, dont le Tricastin , Patrice Girardier dénonce les conditions de travail dangereuses des petites mains de l’atome : « Nous, les sous-traitants d’EDF, sommes de la chair à canon. »

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 28 octobre 2020

Contre les convois de la réintoxication du monde... (réflexions de Normandie)

ca-gresille-dans-le-poteau.jpgLa crise déstabilise les flux capitalistes, c’est un fait. L’aviation n’a jamais été aussi mal au point, une explosion d’un stock de nitrate d’ammonium détruit le port de Beyrouth. RTE, pour sa part, s’inquiète de la capacité de production électronucléaire, suite aux retards qu'EDF a pris dans la maintenance des centrales nucléaires pendant le confinement, et en appelle aux écogestes pour éviter les coupures d’électricité cet hiver. Malgré cela... la fuite en avant productiviste se poursuit. Nos ami-es de la "Grange de Montabot" dans la Manche (1) nous livrent quelques réflexions.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 10 octobre 2020

Alerte sur 28 réacteurs nucléaires de 900 MWe d’EDF : les grappes de commande ont été mal contrôlées n'assurant plus la maîtrise de la réaction en chaîne atomique

cuve-piscine-grappe.jpgIls ne s'en vantent pas et les médias taisent l'information préférant surfer sur les peurs d'un virus plus liberticide que mortel : huit grappes de commande de la réaction atomique en chaîne des réacteurs de 900 MWe de sept centrales nucléaires (Blayais, Chinon, Cruas, Dampierre, Gravelines, Saint-Laurent et Tricastin) n'ont pas été contrôlées correctement par EDF mettant gravement en cause la sécurité et la maîtrise de la radioactivité au coeur des réacteurs atomiques. Le nucléariste à dissimulé l'information pendant 13 mois. Et même plusieurs années.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 4 octobre 2020

EDF plonge à la Bourse de Paris

centrale-nucleaire-tour-refroidissement.jpgSur-endetté, impliqué dans des projets de construction de réacteurs non-rentables et dangereux et cumulant des dizaines d'années de retard, subissant une baisse de production d'électricité nucléaire de près de 18% sur un an, EDF qui a lancé sur les marchés spéculatifs une émission d'obligations convertibles pour un montant de 2,4 milliards d’euros, plonge en Bourse. Bien que conseillé par BNP Paribas, les actions de l'électricien perdent 8%, à 8,14 euros alors qu'elles en valaient  83 € en novembre 2007. Le gouvernement qui fait des pieds et des mains à Bruxelles pour que l’Europe classe le nucléaire comme... énergie verte fonce dans le mur avec un entêtement relevant d'un mysticisme suicidaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 1 octobre 2020

Centrale atomique de Cruas-Meysse : l'incendie qui couve

Cruas-Meysse1_fullscreen.jpgUne inspection "inopinée" révèle mille fois plus de situations problématiques qu'une visite programmée pour laquelle chacun a eu le temps de se préparer, voir de dissimuler ce qui cloche. Ainsi le 10 septembre 2020 lorsque les inspecteurs de l'ASN débarquent sur le site atomique de Cruas-Meysse (Ardèche) ils se focalisent sur le bâtiment électrique du réacteur nucléaire n°4 pour y tester  la maîtrise des risques liés à un incendie. Ils n'ont pas été déçus.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 26 septembre 2020

Intimidation : la gendarmerie empêche un rassemblement "Notre maison brûle et nous ne regarderons plus ailleurs" devant le site atomico-chimique du Tricastin

socatri-plan-Tricastin.gifLe pouvoir durci depuis des mois et des années la répression contre toute forme de contestation de son hégémonie sur le peuple et la population. Arrestations arbitraires, contrôles d'identité récurrents, menaces de mise en garde à vue, restriction des droits fondamentaux et libertés individuelles et des droits collectifs, mises sous écoutes téléphoniques et internet, procès : le système, à bout de souffle, se fait de plus en plus violent. Ce samedi 26 septembre, les gendarmes ont empêché la tenue d'un rassemblement au Tricastin dans le cadre de l'appel national "Notre maison brûle et nous ne regardons plus ailleurs" initié à l'occasion du sinistre anniversaire de la catastrophe de "Lubrizol".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 15 août 2020

EDF : l'ex-pdg Proglio et son entreprise sanctionnés pour diffusion de fausse information sur le financement du projet Hinkley Point au Royaume-Uni.

2018_Hinkley-Point-C_1.jpgCinq millions d'euros de pénalités pour EDF et 50 000 euros pour son ex-pdg Proglio : la sanction infligé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) illustre comment, dans le secteur nucléaire, on manipule à tour de bras en ayant recours aux fausses infos. L'histoire remonte à 2014 et concerne le projet fou d'EDF d'implanter un EPR en Angleterre. Dans sa communication aux marchés financiers EDF affirmait faussement que des accords de garantie de financement conclus en 2013 avec le gouvernement britannique étaient inchangés,... alors que c'était faux.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 8