mardi 15 mai 2018

EDF : le roi de l'intox, des vessies pour des lanternes

EDF-RESULTS/L’Assemblée générale d’EDF de ce 15 mai 2018 est un florilège d'intoxications et de mensonges, histoire de tenter de faire prendre des vessies pour des lanternes; au petit peuple comme aux investisseurs. Alors que l'entreprise accumule une dette brute de 67 milliards d’euros et un "free cash flow" négatif pour la 11ème année consécutive, que le fiasco technique et financier de son projet EPR plombe internationalement sa crédibilité, que l'entreprise a été éjectée du CAC40 et vu ses actions chuter au plus bas, son PDG en poste actuellement, le polytechnicien Bernard Lévy, promet "transition énergétique, investissements faramineux, prolongation des vieilles casseroles atomiques, développement à l'international". Délires. Un bis-repetita à la sauce Areva-Orano.

Lire la suite...

Lundi 12 février 2018

Cruas : EDF et le directeur du site nucléaire condamnés pour avoir tenté d'écouler par négligence des déchets radioactifs dans une simple décharge

Cruas-Meysse1_fullscreen.jpg6000 euros d'amende pour EDF et 3000 euros pour le directeur de la centrale atomique de Cruas-Meysse  pour leur gestion laxiste récurrente des déchets radioactifs et notamment l'affaire du 6 novembre 2015 où des déchets nucléaires mortels avaient atterri dans une benne de déchets conventionnels prête à quitter le site en direction d'une simple décharge.

Lire la suite...

Lundi 5 février 2018

Tricastin : 18 plaintes contre l'ASN pour mise en danger de la vie d'autrui

ASN_nucleaire_prison.jpgL'état de dégradation et de délabrement des réacteurs de la centrale atomique de Tricastin fait courir le risque d'une catastrophe nucléaire. 18 vauclusien-nes, gardois-es, drômois-es, bucco-Rhodanien-nes viennent de porter plainte contre l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour mise en danger de la vie d'autrui et non-interdiction de fonctionnement d'une installation nucléaire en situation d'urgence radiologique et de protection des personnes face à la contamination radioactive de l'environnement. Les Procureurs des Hauts-de-Seine (siège de l'ASN) et de la Drôme sont saisis.

Lire la suite...

jeudi 25 janvier 2018

Tambouille nucléocrate, ravalement de façade, mascarades, tapis vert et bonneteau

philippe-knoche-ceo-of-orano_la-defense_Areva.jpgAprès le grand bon en arrière de 60 ans opéré par EDF en nommant l'ex-filiale d'Areva tombée dans son escarcelle (spécialisée en pièces et construction de centrales atomiques) "Framatome", c'est à présent Areva NC qui se surpasse dans les envolées lyriques et poudre de perlimpinpin. Après avoir affublé cette filiale d'extraction du minerai d'uranium et de transformation en produits de fission nucléaire du nom provisoire de "New Areva" pour cause de quasi-faillite, les têtes d’œuf viennent d'accoucher du nom définitif de leur (déjà vieille) progéniture. Ce sera "Orano". Dépecer et faire du neuf avec du vieux est tout un art. Areva SA demeurera quant à elle toujours en survie pour gérer les "pertes" et autres avatars financiers enfantés par les experts nucléocrates.

Lire la suite...

mercredi 10 janvier 2018

Le mirage chinois et la dure réalité des effets d'annonces politiciennes : les français vont payer le prix fort

Macron-Hollande-et-Sarkozy.gifAprès Sarkozy et Hollande, le nouveau VRP des actionnaires hexagonaux, Emmanuel Macron, roule à son tour des mécaniques. Relayé avec une uniformité d'alignement idéologique effarante par la plupart des médias, la France aurait vendu aux chinois, pour plusieurs milliards : réacteurs EPR et usine de retraitement de déchets radioactifs. Au delà des effets d'annonces la réalité est tout autre : vente fictive et engagement d'intention sans lendemain qui chante pour les nucléaristes. La Chine ne sera pas le sauveur ni d'Areva ni de EDF.

Lire la suite...

mardi 9 janvier 2018

Retour vers le passé : la nouvelle filiale nucléaire d'EDF-Areva reprend le nom "Framatome" datant des années ... 60 !

EDF-La-Defense_Center.jpgNouvel exploit de EDF ! En reprenant la filiale de l'ancien groupe nucléaire Areva - appelé temporairement "New Areva" depuis sa faillite actée en 2015 - l'électricien atomique se tourne délibérément et fougueusement vers... le passé. Il vient de baptiser cette nouvelle filiale en charge de la construction des réacteurs et de la fabrication des matériels : Framatome. Le nom d'une entreprise atomiste - la Franco-Américaine de Constructions Atomique - datant de... 1958 et disparue il y a plus de 16 ans !

Lire la suite...

mercredi 13 décembre 2017

Rejets radioactifs gazeux à la centrale du Tricastin une semaine après le redémarrage.

EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgA peine une semaine après le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin mise à l'arrêt forcé depuis septembre 2017 : des rejets radioactifs gazeux intempestifs se sont produits dans un bâtiment auxiliaire. Une centaine de salarié-es a du être évacuée des réacteurs atomiques 1 et 2 et subir des mesures de contamination radioactive. Des rejets dans l'environnement se sont inéluctablement produits. Trop c'est trop !

Lire la suite...

mardi 7 novembre 2017

EDF : après le fiasco Areva, l'électricien atomiste est à son tour dans la tourmente

logo-2-edf.jpgAprès son éviction du CAC40 en décembre 2015, EDF est de plus en plus ébranlé par ses projets délirants de EPR à Flamanville et en Angleterre et l'état grabataire de ses réacteurs atomiques. Sans un abandon immédiat du nucléaire et un repositionnement stratégique technologique les analystes financiers ne donnent pas cher de sa peau. Malgré son renflouement à coups de milliards d'euros par le gouvernement.

Lire la suite...

mercredi 18 octobre 2017

Alerte : Risque de fusion du cœur des réacteurs nucléaires de Tricastin et Cruas

Tricastin_Centrale_Nucleaire_Prise_et_Rejet_Eau_Refroidissement_Canal_Donzere_Mondragon.jpg29 réacteurs nucléaires de EDF, dont trois du Tricastin et deux de Cruas, risquent d'exploser par rupture de la tuyauterie  des circuits d’alimentation en eau, la perte de la source froide et l’indisponibilité des pompes du circuit d’eau brute secourue (SEC*). La protection contre l’incendie des centrales atomiques de France et les piscines de stockage des produits de fission radioactives (combustible) sont aussi menacés. La perte de la source froide peut conduire à la fusion du cœur du réacteur et à un accident nucléaire majeur. La rouille menace les vieilles gamelles atomiques.

Lire la suite...

jeudi 28 septembre 2017

Tricastin-Danger : l'ASN impose à EDF d'arrêter la centrale nucléaire et à Areva de ne pas relancer deux de ses installations

tricatin-1-2.jpgPar décision du 27 septembre 2017, l’ASN vient d'imposer à EDF la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin dans les délais les plus courts. Il en va de la sécurité et de la survie de toute une région face à la menace atomique. C'est une première en France. Si l'actuelle injonction de l'Autorité de Sûreté Nucléaire s'appuie sur un risque de rupture d’une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon qui protège en théorie le site atomique, une autre décision vise aussi deux des installations d'Areva implantées sur le même site. Et là ne réside pas toute la menace.

Lire la suite...

Lundi 14 août 2017

Cauchemar de la poubelle nucléaire de Bure en Champagne : ca va mal pour Areva, EDF, CEA, ANDRA et les militaires

2017-08-14_Carte-Meuse-Bure-Cigeo_LC.jpgLe projet de site d’enfouissement des déchets nucléaires mortels (Cigeo) de l'industrie nucléaire civile et militaire à Bure dans la Meuse, suscite une vive opposition. Les actions de terrain avec occupation durable et permanente des lieux se conjuguent avec la dénonciation technique et éthique de ce projet fou et les actions en justice. Alors que les bruits de bottes militaristes résonnent dans le monde, la Résistance à la domination atomique marque des points, le lobby et ses relais administratifs sont en mauvaise posture.

Lire la suite...

Dimanche 2 juillet 2017

Hulot et EDF : un conflit d'intérêt majeur au sein du gouvernement Philippe-Macron

edf-la-defense.jpgDepuis plus de 25 ans, le principal "parrain" de la Fondation Nicolas Hulot (FNH) est l'atomiste EDF. Comment dans ces conditions être ministre libre de ses positions et choix alors que la cuve défectueuse de l'EPR de Flamanvile piloté par EDF et ma-façonnée par Areva est au coeur d'un scandale couvert par l'Autorité de Sûreté Nucléaire? Et que la filiale à 100% d'EDF, Enedis, impose ses compteurs-espions et toxiques aux citoyens sous la contrainte ?

Lire la suite...

Dimanche 2 avril 2017

La faillite mondiale du nucléaire

faillite.jpgAprès la faillite d'Areva en France, le sur-endettement et l'éjection du CAC40 d'EDF : le plus grand constructeur mondial de réacteurs nucléaires, l'Américain Westinghouse racheté par le Japonais Toshiba, s'effondre, accumule 10 milliards de dettes, se déclare en faillite et dépose le bilan. L'autre Américain, General Electric, tout comme le Japonais Hitachi, sont en survie. Le suisso-suédois ABB a baissé le rideau et le Canadien HydroQuebec a mis en arrêt définitif son réacteur de Gentilly. L'Allemand Siemens a abandonné la filière nucléaire pour sauver sa peau : partout dans le monde la filière nucléaire est en déliquescence ...

Lire la suite...

mercredi 22 mars 2017

"Forum de l’alternance des métiers du nucléaire" : recrutement de chair à canon (jeune et maléable de préférence)

2017-03-22_metiers-nucleaire_alternance-pierrelatte.jpgVisite inopinée et dérangeante des antinucléaires du sud-est au "Forum de l’alternance des métiers du nucléaire" organisé ce 22 mars 2017 à Pierrelatte (Drôme) par la fine fleur de l'atomisme en mal de chair fraîche. Mais, au coeur du carré de la mort radioactive (Cruas, Marcoule, Tricastin, Cadarache) les fleurons régionaux du nucléaire font profil bas et le moral n'y est pas. Tout comme les jeunes qui ne se sont pas déplacés en masse...

Lire la suite...

samedi 28 janvier 2017

Le trio-gagnant historique du gâchis : CEA, Areva, EDF. L'exemple de la centrale atomique du Tricastin.

2013-10-24_centrale-nucleaire-Tricastin_blocage-boue-intemperies.jpgAu 1er février 2017 pas moins de 3 directeurs différents se seront succédé en 4 ans à la tête de la centrale nucléaire EDF du Tricastin. A croire qu'une fois la promotion acquise chacun n'a qu'une idée en tête : fuir au plus vite cette vieille guimbarde. Ils n'ont pas tort. Revue de détails d'une histoire mystificatrice.

Lire la suite...

vendredi 23 décembre 2016

Nucléaire : pour qui sonne le glas ? Une enquête interne fait trembler la direction d'EDF

2013-10-25_Tricastin_Reacteur_2_Scram_geyser-vapeur_01.jpgLes salariés d’EDF n’ont plus confiance dans leur entreprise. C’est le résultat choc d’une enquête interne, commandée par la direction du groupe, dont BFM Business s'est procuré une copie. Tous les ans, depuis 2012, ce sondage grandeur nature permet de prendre le pouls des 143.000 salariés que compte le groupe dans le monde. 53% seulement des salariés ont encore confiance dans l'avenir d'EDF, contre 74% en 2015 et 81% en 2012… Moins de la moitié (48%) des 20.000 salariés du parc nucléaire affichent encore leur confiance dans EDF. Un séisme.

Lire la suite...

Lundi 28 novembre 2016

Incident nucléaire sur le réacteur n°1 du Tricastin : une vanne de sécurité reste ouverte par erreur dans l'enceinte de confinement !

2013-10-24_centrale-nucleaire-Tricastin_blocage-boue-intemperies.jpg1 an, il aura fallu près d'une année entière pour que EDF constate un incident sur le réacteur n°1 du Tricastin. Une vanne de traversée de l’enceinte du réacteur assurant l'isolement entre les matières radioactives contenues dans le cœur réacteur et l’environnement est restée ouverte par erreur alors qu'elle aurait dû être fermée. C'est par hasard, le 15 août 2016, à l’occasion d'un arrêt pour maintenance, que le pot aux roses a été découvert. Et dès lors minimisé, tu, puis déclaré en catimini 3 jours après auprès de l'ASN. Cette vanne est restée ouverte pendant toute la durée du cycle de fonctionnement atomique du réacteur 1 ! Classé au niveau 0 par EDF sur l'échelle INES des incidents et accidents nucléaires, l'ASN l'a requalifié a un niveau supérieur.

Lire la suite...

samedi 5 novembre 2016

Falsifications et défectuosités : N'acceptons pas l'accident majeur. Il faut fermer définitivement la centrale atomique du Tricastin et toutes les autres installations nucléaires

2013-10-25_Tricastin_Reacteur_2_Scram_geyser-vapeur_01.jpgL'état de délabrement des 4 réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin et la récente découverte des dangereuses et inadmissibles défectuosités des pièces essentielles à leur fonctionnement masquées par les falsifications des dossiers chez Areva-Creusot Forge imposent à l'ASN de ne plus tergiverser avec la vie de la population et de décréter la mise à l'arrêt immédiat et définitif de la centrale atomique*. Mais...

Lire la suite...

mercredi 7 septembre 2016

France : 2 606 travailleurs du nucléaire victimes d'une radioactivité supérieure à 5 mSv en 2015

2013-06-19_Stop-Tricastin_Areva_CAN84_SDN_Greenpeace_blocage_transport-nucleaire_14.JPG2 606 travailleurs utilisant des matières nucléaires ont reçu une dose radioactive supérieure à 5 mSv en 2015 en France. Le bilan publié hier (6 septembre 2016) par l'IRSN précise que 14 138 ont été victimes d'une dose supérieure à 1 mSv.  2 travailleurs ont même été victimes d'une contamination radioactive supérieure à 20 mSv et un autre a dépassé les 500mSv. La dose collective externe radioactive délétère que les salarié-es ont subie est en augmentation par rapport à 2014. Areva et EDF sont en tête de ce sinistre podium.

Lire la suite...

samedi 20 août 2016

Nucléaire : une bombe financière et fiscale à retardement

courbe_non-rentabilte_energie-nucleaire.jpgPendant des décennies l'Etat et le lobby nucléaire ont servi un mensonge à la population, notamment sur le faible coût supposé de la production d'électricité par la destruction atomique. Aujourd'hui la manipulation se révèle aussi au travers du fiasco financier et économique de EDF et de Areva dont la maison-mère est le Commissariat à l'Energie Atomique. Le nucléaire est moins compétitif financièrement que les énergies renouvelables. Dans les 3 domaines du prix, de l'indépendance énergétique et de l'emploi c'est le fiasco. Pour maintenir à flot les producteurs de la bombe atomique et l'illusion d'une modernité technologique, EDF-Areva et l'Etat prennent des risques que les contribuables devront assumer. Un patron livre son analyse...

Lire la suite...

- page 1 de 4