|

vendredi 27 mai 2022

Orano-Tricastin : en cas de fuite de gaz mortel sur le site, le nucléariste ne peut pas assurer la sécurité

Partagez ! Partage

2018-07-19_Tricastin_nucleaire_Areva-Georges-Besse_EDF.jpgDéjà épinglée en 2021, Orano-Tricastin déroge encore une fois à ses obligations de sécurité et de contrôle/test de ses matériels d'intervention en cas d'accident/fuite de gaz mortels. Fiches d'instruction manquantes, clef d'accès introuvable, non-compatibilité des matériels, échéances non-respectées, enfumage de l'ASN par Orano, caisse de matériel d'urgence introuvable, dispositif complexe, non-homogénéité des termes techniques utilisés par les différents intervenants...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 20 mai 2020

Cruas : défauts de résistance des groupes électrogènes de secours diesel, la sécurité n'est pas assurée

Partagez ! Partage

Centrale Nucléaire Cruas-Meysse 14 12 2019  17hxxC'est discrètement qu'en pleine crise sanitaire du covid19, le 17 avril 2020, EDF a déclaré à l’ASN des défauts de résistance au séisme de matériels des groupes électrogènes de secours des réacteurs 1 et 4 de la centrale nucléaire de Cruas, du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chinon B et du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Gravelines. Défauts de montage de raccords et corrosion de portions de tuyauteries viennent s'ajouter aux défauts de résistance au séisme découvert en octobre 2019.

Lire la suite...

Partagez ! Partage