De-Agostini_Areva_Tricastin.jpgIl s'appelle De Agostini Fréderic et règne en maître sur le site nucléaire d'Areva au Tricastin. Il en est Directeur-Général et se pense au-dessus de l'humanité et de ces insignifiants travailleurs et citoyens-militants. Alors, dans son arrière cuisine mentale, le diable se lâche pulsionnellement et n'hésite pas à sortir ses crocs. C'est que la bête immonde n'est pas morte. Dans un courriel qui aurait du demeurer secret le Directeur veut bouffer du militant et souhaite que ses équipes "sécurité" le sachent : "Nous sommes dans une guerre médiatique que nous devons gagner... et comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, je souhaite une photo d'un militant au sol, un chien sur lui...(avec) utilisation des mêmes méthodes dans la guerre de l'image". L'expression du fascisme ordinaire.