|

Mot-clé - Coordination antinucléaire sud-est

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 9 juin 2014

Des postmodernistes déprimés organisent cette semaine à Paris une opération masturbatrice d'enfumage : « Penser/Créer avec Fukushima ». L'infamie gagne du terrain.

guernica_Picasso_fragment_Fukushima_03.jpgDe Kyoto ce 5 juin 2014, Thierry Ribault (chercheur au CNRS séjournant au Japon depuis vingt ans et présent depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima) et Nadine Ribault (écrivaine et romancière, ancienne enseignante en France puis au Japon) dénoncent l'opération d'enfumage "internationale" montée à  l’INALCO et  à  la  Maison  de  la  culture  du  Japon à Paris intitulée « Penser/Créer avec Fukushima ». L'idéologie des organisateurs et participants au colloque : déconnecter du réel le désastre nucléaire pour en faire un sujet de réflexion "esthétique", un nouvel "opium du peuple"...

Lire la suite...

vendredi 12 octobre 2012

“Astrid 2020" : un projet démoniaque

FOULE_SENTIMENTALE.jpgFace à la propagande développée par l’Agence de développement du Gard Rhodanien pour tenter de promouvoir à tout prix un nouveau réacteur nucléaire à neutrons rapides (Astrid) dans le plus pur style des démoniaques et in-fonctionnables "Phénix" et "Super-Phénix", la Coordination antinucléaire du sud-est met en garde les élus et la population contre ce projet criminel.

Lire la suite...