|

Mot-clé - Commissariat à l Energie Atomique

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 28 août 2020

ITER : Macron confirme sa soumission au nucléaire

Partagez ! Partage

Emmanuel-Macrond-visioconferencedes.jpgExpérience techniciste hasardeuse à plus de 20 milliards d'euros - un véritable gouffre financier - et à une échelle de temps en complet décalage avec les urgences sanitaires, climatiques et sociales , l'International Thermonuclear Experimental Reactor ITER est l'illustration de la mégalomanie et de l'arbitraire des pouvoirs politiques, économiques et techno-scientistes. Macron, comme ses prédécesseurs, entend poursuivre cette folie nucléariste implantée en pleine zone sismique. Fin juillet, en visioconférence, il a soutenu cette opération internationale délirante.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 9 juillet 2020

La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée

Partagez ! Partage

EPR-Flamanville.jpgLa Cour des comptes, en ce début juillet 2020, livre un rapport sévère et juste de l'échec opérationnel et financier du réacteur atomique EPR toujours en construction à Flamanville (Manche). Tout comme l'inutilité de poursuivre le programme de "grand carénage" des vieux réacteurs nucléaires délabrés. Sont mis en cause le processus, les méthodes, les financements et même les capacités techniques de la filière nucléaire et de EDF. Une dérive orchestrée par les premiers de cordée sortis de l'Ecole militaire Polytechnique et de l'Ecole des Mines formant la technostructure décisionnaire de la politique énergétique et militaire française. Des super-diplômés qui se sont affranchis allègrement de toute responsabilité, de l'intérêt commun, ont plongé copieusement la main dans les finances publiques du pays pour financer leur délires fous. Avec l'aval des représentants officiels de l'Etat sortis de l'ENA et de Sciences Po et en échappant à toute sanction ou poursuite judiciaire réelle. Une caste qui a pris le pouvoir et fait sécession du reste du pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 9 août 2018

Aveu officiel : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas, c'est un leurre produit par l'industrie de l'atome

Partagez ! Partage

2018-07-28_rapport-hctisn_Cycle du combustible.jpgDans un document récent de présentation du « Cycle du combustible » français en 2018 le Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire fait un aveu de taille : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas vraiment et les piscines d'entreposage frisent la saturation. Moins de 1% des déchets des centrales atomiques est "recyclé", et en un produit de fission encore plus dangereux et hautement radioactif que l'uranium. La terminologie utilisée par l'industrie nucléaire -notamment Areva-Orano - induit la population en erreur.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 mai 2018

La Macronie : va-t-en-guerre nucléariste

Partagez ! Partage

Emmanuel-Macron_ministre-des-armees_Florence-Parly_base-aerienne-_Istres_bouches-du-rhone_juillet-2017.jpgA quelques heures des célébrations du 8 mai 1945 marquant la fin de la seconde guerre mondiale et la capitulation de l'Allemagne nazie, la ministre macroniste des armées annonce la construction d’un cinquième sous-marin nucléaire d’attaque. L'alignement de la France sur le bellicisme états-unien et les exigences des "va-t-en guerre" galonnés tricolore et du Commissariat à l'Energie Atomique sont une menace pour les peuples et la planète.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 18 mars 2018

Macron le va-t-en guerre aligné sur les USA

Partagez ! Partage

essai_nucleaire_002.jpgAux ordres du lobby militariste nucléaire et de la stratégie d'affrontement international, le "young leader de la French-American Fundation" Macron  va engloutir 25 milliards d'euros en quatre ans, 37 milliards en sept ans, pour renouveler les deux composantes de l'arsenal nucléaire naval et aérien français. Un exploit en pleine austérité budgétaire ! Et un danger incommensurable pour les peuples et la planète.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 28 février 2016

La récente tournée électoraliste de F.Hollande exaspère les victimes des essais atomiques en Polynésie qui dénoncent aussi la répression dont ils ont été victimes

Partagez ! Partage

essai_nucleaire_002.jpgEntre 1966 et 1996, la France a perpétré 193 essais nucléaires - dont 46 atmosphériques - sur les atolls de Mururoa et Fangataufa, territoires français de Polynésie, ce large groupement d'îles situées dans l'est et le sud de l'Océan Pacifique. Malformations, cancers et mortalité infantile gonfle à vue d'oeil. Quatre fois supérieure à la moyenne de la métropole. Les conséquences désastreuses sur la santé et la vie des habitants et des militaires enrôlés à l'époque se font sentir implacablement. La récente tournée électoraliste de F.Hollande exaspère les victimes et renforce leur combat contre l'omerta et le crime atomique.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 4 février 2015

Areva et le CEA sanctionnés par l'ASN pour incapacité à faire face à un accident nucléaire

Partagez ! Partage

24-05-eurodif.jpgL'ASN vient de sanctionner le dilettantisme d'Areva et du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) pour une sécurisation insuffisante de leurs installations nucléaires et de leur gestion en cas d'accident nucléaire. De nouvelles prescriptions impératives concernant le "noyau dur" frappent les deux structures atomistes qui avaient décidé de ne pas tenir compte de la totalité des recommandations "post-Fukushima". Le manège des "gros yeux" continu entre les tenants de la destruction atomique alors que tous savent qu'il est impossible de sécuriser totalement le nucléaire. Dormez en paix braves gens...

Lire la suite...

Partagez ! Partage