|

vendredi 6 juillet 2018

Rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire : pipeautage, cartes biaisées et incohérences afin de maintenir l'Ordre atomique

2018-06-28_rapport-parlementaire-nucleaire_securite-surete.pngLa montagne accouche d'une souris, mieux elle entérine la poursuite du nucléaire et permet aux élu-es de se donner bonne conscience. Sur le dos de la santé et de la vie de la population, en entérinant la contamination durable de la planète et la production de déchets mortels refilés aux générations futures. La « Commission », composée à 90% de macronistes et d'élu-es liés au nucléaire, réinvente les Shadock. Voici une analyse-critique du « rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire ».

Lire la suite...

mardi 3 avril 2018

Répression, dictature

repression-basta.jpg1300 heures de mise en cellule, gardes à vue et vérifications d’identité, 18 mois de prisons, et 17 procès. La répression fait rage contre les opposants aux régimes en place, contre ceux qui contestent l'ordre établi, l'ordre atomique : contrôles systématiques d'identité, arrestations arbitraires, coups de matraques, gardes à vue, violations de domiciles, jugement en flagrant délit, campagnes de dénigrements, expulsions, surveillances policières, emprisonnements, intimidations, occupations militaires de l'espace public. Les informations sont évidemment incomplètes car il est toujours difficile de savoir combien de personnes sont en prison. En Turquie ? Corée du Nord ? Turkménistan ? Arabie saoudite ? Gambie ? Soudan ? Russie ? non, bien plus près de nous, ici en France. L'objectif : faire peur.

Lire la suite...

lundi 10 août 2015

Plus Bure sera leur chute : plus d'un millier au rassemblement anti-capitaliste et anti-nucléaire

2015-08-07_Camp-International_Bure_10.jpgPrès de 1000 personnes, principalement des jeunes, se sont retrouvées du 1er au 10 août 2015 dans la région de Bure (Meuse) pour un "Camp international de rencontres et d'actions" contre le chaos dominant et pour un autre monde. Là, dans le "pays barrois" en Champagne-Ardennes, retenu par le lobby nucléaire et son gouvernement pour cacher les déchets nucléaires radioactifs mortels produits par l'industrie atomique, il s'est agit de mettre en commun et de croiser les expériences de luttes et de résistances, de réfléchir sur le sens et les stratégies jusque là mises en oeuvre et leurs impacts, de mieux évaluer la nature autoritariste du système et sa criminalisation des personnes en lutte, la surveillance et le flicage permanent par le pouvoir, de dresser des pistes d'autres possibles.  Des militants de la Coordination antinucléaire du sud-est y ont jeté aussi leur grain de sel.

Lire la suite...

samedi 25 juillet 2015

Déchets nucléaire : du 49-3 à la matraque, à Bure, les autorités fabriquent la tension.

2015-07-24_Bure_poubelle-radioactive_interpellation-policiere.jpgAlors que tout se passait paisiblement dans le sud de la Meuse depuis une semaine pour les préparatifs du Camp international de rencontres et d'actions contre le projet de poubelle nucléaire, le nucléaire et son monde : toute la fin de matinée de ce 25 juillet, les voitures de gendarmes, civiles, militaires ou conventionnelles se sont démultipliées sur les routes. Sur réquisition du procureur, on contrôle à tout va...

Lire la suite...

vendredi 10 juillet 2015

Déchets nucléaires mortels : introduits dans la "loi Macron" et passés en force par la procédure du 49-3

Macron_ministre_pronucleaire.jpgAprès plusieurs tentatives tordues pour valider l'enfouissement des déchets nucléaires mortels produits jour et nuit par l'industrie de la destruction atomique, le gouvernement et des élus l'imposent par la procédure du 49-3 dans la loi du banquier "Macron". Un coup de force contre les générations futures qui illustre le noyautage des institutions par le lobby nucléaire et la complicité des élus.

Lire la suite...

jeudi 4 juillet 2013

Contre la poubelle nucléaire de Bure (et d'ailleurs)

2013-07-01_Bure_CAN84_dechets-nucleaire_arreter-la-production_Bure-haleur_01.jpgDes citoyens de la région de Bure dans la Meuse (là où le pouvoir et le lobby veulent imposer l'enfouissement des déchets nucléaires de toute la France sur leur territoire pour des millions d'années) étaient venus soutenir en Provence la" Marche antinucléaire pour la Vie" organisée par le CAN84 au mois d'avril. Aujourd'hui, depuis le 1er juillet, des antinucléaires de Vaucluse participent à l'initiative des antinucléaires de Champagne : une marche au long des canaux, de la Marne à la Saône, qui s'achèvera le 7 juillet... pour dire "pas de poubelle nucléaire ni ici ni ailleurs",  "le nucléaire on n'en veut pas, on n'en veut plus"

Lire la suite...