|

jeudi 16 décembre 2021

EDF : effondrement de 12% du titre en bourse après la découverte de nouveaux défauts sur des réacteurs nucléaires

Partagez ! Partage

2020-07-20_cours-bourse-EDF_plonge.pngLa détection de défauts en proximité des circuits de refroidissement des réacteurs nucléaires de 1450MW à la centrale nucléaire de Civaux (Vienne) et certainement de sa soeur jumelle de Chooz (Ardennes) plombe le titre EDF à la bourse de Paris. Une chute financière de plus de 12% et une perte de production de 1 térawatts-heure (TWh) sur la fin de 2021. Ce qui va conduire EDF à acheter à l'étranger de l'électricité pour 2 et 3 milliards d'euros en 2022. Et des actions de contrôle pourraient aussi s'avérer nécessaires sur les autres réacteurs atomiques français alors que déjà plus de 25% d'entre-eux sont à l'arrêt.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 5 mars 2021

Tricastin. Rescapé d’un cancer, il dénonce les dangers du nucléaire : « Nous sommes de la chair à canon ».

Partagez ! Partage

2020-09-26_cricastin.jpgVictime d’un cancer de la thyroïde alors qu’il travaillait comme "sous-traité" dans l’industrie nucléaire, dont le Tricastin , Patrice Girardier dénonce les conditions de travail dangereuses des petites mains de l’atome : « Nous, les sous-traitants d’EDF, sommes de la chair à canon. »

Lire la suite...

Partagez ! Partage