Bure_.jpgL'Etat nucléariste choisit le passage en force, la violence et la répression. Alors que le secrétaire d'état auprès du sinistre N.Hulot, Sébastien Lecornu, se rend à Bure et Mandres ce 22 février et annonçait qu'il rencontrerait les associations : le gouvernement envoie 500 gendarmes pour expulser les occupants du Bois Lejuc près de Bure. Refusons d'être atomisés :  Résistance populaire contre l'horreur nucléaire et l'atomisation du pays. Face à l'écocide nucléaire : appel à converger vers Bure pour ceux qui le peuvent, et à se rassembler à 18h devant les préfectures un peu partout en France.