Dimanche 2 avril 2017

La faillite mondiale du nucléaire

faillite.jpgAprès la faillite d'Areva en France, le sur-endettement et l'éjection du CAC40 d'EDF : le plus grand constructeur mondial de réacteurs nucléaires, l'Américain Westinghouse racheté par le Japonais Toshiba, s'effondre, accumule 10 milliards de dettes, se déclare en faillite et dépose le bilan. L'autre Américain, General Electric, tout comme le Japonais Hitachi, sont en survie. Le suisso-suédois ABB a baissé le rideau et le Canadien HydroQuebec a mis en arrêt définitif son réacteur de Gentilly. L'Allemand Siemens a abandonné la filière nucléaire pour sauver sa peau : partout dans le monde la filière nucléaire est en déliquescence ...

Lire la suite...

mercredi 10 août 2016

Chine: violente répression de manifestations contre un projet nucléaire d’Areva

manifestation_chine_antinucleaire.pngAux cris de « pas de ça chez moi ! », des milliers de personnes sont descendues durant 3 jours dans les rues de Lianyungang, ville côtière de l’est de la Chine, pour contrer toute tentative d’implanter des installations d'entreposage et de traitement de déchets radioactifs. Cet équivalent du centre de déchets nucléaire de la Hague en France est piloté par Areva et la China National Nuclear Corp (CNNC). Les policiers antiémeute ont fait preuve de brutalités sans nom, un agent allant jusqu'à pointer son arme en direction d’une manifestante. Le gouvernement a du reculer. Le plus grand projet franco-chinois dans le nucléaire a du plomb dans l’aile.

Lire la suite...