|

Mot-clé - Bollène

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 12 janvier 2017

Tricastin . Face au projet démentiel du lobby : Non au démantèlement, Oui à l'arrêt immédiat du nucléaire

24-05-eurodif.jpgUne pseudo enquête publique limitée dans le temps et au territoire de quelques communes autour du site atomique du Tricastin (Vaucluse - Drôme) s'ouvre pour lancer le démantèlement opérationnel de l'ancienne usine d'enrichissement d'uranium militaire et civil "Eurodif - Georges Besse I" d'Areva. Le CAN84 et la CAN-SE s'opposent à ce projet pour des raisons de santé publique et refusent la contamination radioactive de la région : pas une tonne de plus de déchets nucléaires, pas de transports radioactifs sur nos routes et les voies ferrées, pas de nouveaux salariés exposé à la mort, pas une victime civile de plus des rejets de radioactivité dans l'air et l'eau.

Lire la suite...

dimanche 4 mai 2014

Marche antinucléaire, 10ème jour : au contact des vacanciers de passage dans la région la plus nucléarisée d'Europe

CAN84_marche-antinucleaire-pour-la-vie_Ardeche_Pont-St-Esprit_Bollene_autoroute_015.JPGPrès de 260 kilomètres parcourus. Passant de l'Ardèche au Vaucluse, les antinucléaires en marche improvisent une occupation du péage. Des centaines de vacanciers découvrent que derrière la carte postale idyllique de la Provence se terre une monstruosité qui fait froid dans le dos...

Lire la suite...

mardi 29 octobre 2013

Aveux officiel : oui une catastrophe nucléaire est possible au Tricastin

2013-10-30_Reunion_Travail_Avignon_CAN84_Next_Up_Etude_Plan_Reflex_PPI_Aberrant.jpgAutorités et lobby viennent de faire un aveu de taille : ils organisent un exercice national de "crise nucléaire" le 7 novembre prochain au Tricastin. Une catastrophe nucléaire est donc possible en Provence et Rhône-Durance, en Rhône-Alpes et Languedoc, en France. Pour tenter de bluffer population et médias ils vont, à l'image des forces militaires états-uniennes, embarquer des journalistes, mobiliser des milliers de personnes. Leur scénario prévoit de fermer 46 établissements scolaires impliquant plus de 10 000 élèves et 600 professeurs. Et ils refont le coup du nuage de Tchernobyl en coupant en 2 certaines villes. Trottoir pair tu es contaminé, côté impair : tu ne l'es pas! Une mascarade de scénario technocratique que le CAN84 appelle à déjouer par des interventions citoyennes multi-formes...

Lire la suite...

vendredi 26 avril 2013

Marche antinucléaire pour la vie . 12ème jour : Tchernobyl-Tricastin-Fukushima, même ennemi, même combat

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (29).JPGLa marche de 12 jours arrive au terme de son périple de 200km à travers 5 départements du sud de la France et fait halte devant le site nucléaire du Tricastin (Vaucluse-Drôme). Le 26 avril affiche : "Tchernobyl-Fukushima-Provence : même ennemi même combat". C'est le jour anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986...

Lire la suite...

jeudi 25 avril 2013

Marche antinucléaire pour la vie . 11ème jour : Solidarité de l'est au sud et ville-campagne

2013-04-25_CAN84_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_vers_Pont-St-Esprit_pont_03.jpgLe plus gros de la marche de 200 kilomètres a été parcouru, droit devant à présent vers Bollène (Vaucluse) pour aujourd’hui puis le site du Tricastin demain. Le ciel voilé permet aux marcheurs antinucléaires pour la vie de ne pas trop souffrir sur une route à forte fréquentation automobile. En fin de journée un beau moment de solidarité aussi entre la ville et la campagne...

Lire la suite...

samedi 25 août 2012

Marche pour la vie – Jour 8 : Rassemblement antinucléaire au Tricastin et "Chant des Partisans" devant la mairie de Bollène

2012-08-25_Marche-pour-la-vie_Tricastin_tours_photo-wolakota.jpgUltime étape de la Marche pour la Vie qui atteint le 3ème site nucléaire du triangle de la mort. Ultime ville pour discuter avec ses habitants et tenter d'interpeller les élus. 180 kilomètres parcouru. La distance maximale qui sépare un habitant de France d'un site nucléaire...

Lire la suite...

jeudi 9 août 2012

Marche pour la Vie du 18 au 25 août 2012 pour l'Arrêt immédiat du nucléaire

2012-05-04_affichette_CAN84_Marche-pour-la-vie_300dpi_.jpgRejoignez l'appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) et la "Marche pour la Vie" du 18 au 25 août 2012 sur les routes du Vaucluse, du Gard, des Bouches-du-Rhône et de la Drôme, au coeur du triangle de la mort nucléaire Cadarache-Marcoule-Tricastin. Un seul mot d'ordre réunira les marcheurs à pieds, à vélo, à cheval, en rollers, qui relieront les 3 sites nucléaires civils et militaires... sur près de 170 km : Oui à la vie! Arrêt immédiat du nucléaire! Un jour de plus est un jour de trop!

Lire la suite...

lundi 21 mai 2012

La "femme qui résiste" ne lâche rien : après Sarkozy au tour de Hollande...

2012-04-14_Video-temoignage_Mme-Pauchard_Bollene.jpgAu coeur du triangle de la mort nucléaire, des habitants prennent progressivement la mesure du crime nucléaire à l'oeuvre au quotidien. D'abord limitée à leur situation particulière leur action s'élargit peu à peu à une vision globale des méfaits de la radioactivité, à l'ampleur de la catastrophe en cours sournoisement. Après avoir interpellé Nicolas Sarkozy, "La Femme qui Résiste" - Mme Pauchard de Bollène - interpelle à présent François Hollande...

Lire la suite...

jeudi 29 septembre 2011

Avignon mon Amour : 3 jours contre le nucléaire civil et militaire, en octobre

3 jours d’actions, de réflexions et d’ateliers pour imaginer un monde sans nucléaire* auront lieu les 14-15-16 octobre 2011 à Avignon aux Jardins de l'Abbaye de Saint-Ruf. À l’initiative de personnes militantes ou pas, auxquelles se sont agrégés des collectifs, des associations, des activistes… organisé en dehors de tout parti politique le village antinucléaire “Avignon mon amour” a pour ambition de documenter sur les réalités du nucléaire en France -ses colonies- et plus localement dans le Sud-Est. Nos horizons indépassables ?

Lire la suite...